• En choisissant de rompre avec ce processus fou de la consommation et du chacun pour soi, je suis entré dans une communauté de l'Arche de Jean Vanier, dans une démarche de vie simple avec des personnes apparemment plus pauvres mais combien plus expertes en humanité. Ces communautés ne sont pas que de simples institutions où sont accompagnées des personnes ayant un handicap mental, mais des lieux de vie où «grandissent» et se célèbrent ensemble des hommes et des femmes de tout horizon... Je me suis laissé transformer par toutes ces rencontres singulières... Jour après jour et en faisant malgré moi table rase de mes certitudes, j'ai découvert que la vie pouvait être source de joie et d'espérance au sein même des difficultés quotidiennes. Les circonstances m'ont ainsi poussé, malgré moi, dans la joie ou la douleur, à dévoiler cette Rose enfouie profondément en moi et qui ne demandait qu'à s'épanouir...

    Avec en poche un DESS d'Énergétique industrielle, l'auteur s'est retrouvé malgré tout perdu, en marge d'une société basée sur la compétition. Début 1999, âgé de 26 ans et après bientôt deux années de chômage, il décide de donner un peu de son temps auprès de personnes en difficulté, à l'Arche de la Vallée (Hauterives, Drôme)... Quelque quatre ans plus tard, il lui a paru évident que cette expérience de transformation pouvait en aider bien d'autres...

empty