Pu Du Mirail

  • Il y a depuis une quinzaine d'années dans de nombreux pays francophones une volonté de développer la pratique de l'oral et son enseignement explicite.
    Cependant, malgré de nombreuses propositions didactiques et injonctions institutionnelles, un constat s'impose : l'enseignement de l'oral peine encore à s'implanter durablement dans les classes.
    Deux questions sont au coeur des préoccupations des auteurs : quelles sont les pratiques d'enseignement de l'oral ? Et quels sont les outils de formation pour l'enseigner ? Les réponses qu'ils apportent reposent sur l'élucidation du statut du « continent » oral dans la classe, sur les choix de simplifications inhérents à toute transposition didactique, et sur le développement de l'expertise professionnelle des enseignants pour créer et gérer des dispositifs d'apprentissage.
    En délimitant ainsi le domaine de l'enseignement de l'oral que vise la discipline « français », il est possible de développer des pratiques reproductibles et généralisables, sur la lignée de celles proposées dans le présent ouvrage, et de contribuer ainsi à la transformation des représentations et des pratiques, en interaction étroite avec la profession des enseignants.

  • Habituellement, la figure du militant est quasiment opposée à celle du chercheur. Elle se caractérise par la fougue, l'engagement, le passionnel, tandis que celle du chercheur renvoie à la rationalité, la prise de distance et la rigueur. Cet ouvrage se donne pour objectif de les réconcilier. Pour ce faire, il pose les jalons d'une tierce voie, rejetant à la fois la thèse d'un nécessaire cloisonnement entre recherche et militantisme et la thèse inverse d'une absence de distinction entre les deux. Cette tierce voie défend non seulement la possibilité d'un rapprochement mais également l'enrichisse- ment réciproque qui en résulte.
    Bien sûr, des conditions sont à respecter et la préservation de l'autonomie relative de la recherche comme du militantisme apparaît nécessaire pour envisager une articulation. En revanche, cette articulation couvre à la fois les niveaux individuels (la posture du chercheur militant) et collectifs (la collaboration entre équipe de militants et équipe de recherche).
    L'ouvrage explore donc cette tierce voie au travers de recherches conduites dans (et avec) des contextes militants très diversifiés.

  • Cet ouvrage présente des analyses didactiques de pratiques d'enseignement et de formation à l'enseignement. Les divers chapitres nourrissent à différents niveaux les réflexions théoriques et méthodologiques du comparatisme, en questionnant des concepts et des méthodes en usage dans les didactiques disciplinaires pour mieux comprendre l'action didactique enseignante.
    En filigrane, les différentes contributions prennent en considération, selon diverses modalités de collaboration, le rôle des enseignant(e)s, des formé(e)s, des élèves, des chercheur(e)s... ce qui dénote un intérêt pour la place du sujet dans les recherches en didactique. Elles soulignent également le potentiel du comparatisme en didactique pour mettre en valeur des manières d'enseigner et de former qui favorisent l'apprentissage scolaire des savoirs disciplinaires par les élèves et les transformations des pratiques chez les formé(e)s, ainsi que pour remettre en question certains choix opérés au niveau des curriculums.
    Par la diversité des cadres théoriques et des méthodes mobilisés, par les types de comparaisons opérées à différents niveaux des cursus scolaires francophones, les recherches ancrées dans le comparatisme en didactique rendent compte de la vigueur de ce champ. Cet ouvrage s'adresse aux chercheur(e)s en sciences de l'éducation et de la formation, aux étudiant(e)s et chercheur(e)s intéressé(e)s par les questions d'enseignement et apprentissage ainsi qu'aux enseignants et enseignantes des différents niveaux scolaires. Chacun des chapitres, sous couvert d'approches diversifiées, propose d'accéder à l'intelligibilité des pratiques didactiques d'enseignement et de formation. Le champ des recherches comparatistes en didactique(s) concerne à la fois une problématique scientifique et un problème d'importance au regard des attentes sociales en termes d'éducation, de formation et d'accès du plus grand nombre aux savoirs.

empty