David Zwirner

  • Anglais Crumb's world

    Cet ouvrage a été fait pour rendre compte d'une exposition sur Robert crumb à la galerie David Zwirner en 2019. Il balaye l'ensemble de la carrière de l'illustrateur et artiste américain, entre extraits de ses bandes dessinées cultes, croquis sur feuilles volantes, ephemera, comme des ex libris ou des flyers d' invitation à ses expositions, pour rendre compte de sa créativité débridée et de sa virtuosité technique.

  • L'artiste abstraite américaine Joan Mitchell a établi une approche singulière de l'abstraction au cours de sa carrière. Sa réinterprétation inventive de la relation figure-sol traditionnelle et de l'utilisation synesthésique de la couleur la distingue de ses pairs, résultant en des compositions intuitivement construites et chargées d'émotions qui évoquent alternativement des individus, des observations, des lieux et des points dans le temps. Publié à l'occasion de l'exposition éponyme à David Zwirner New York en 2019, ce livre offre une occasion unique d'explorer les oeuvres à grande échelle de l'artiste et son expérimentation formelle. Avec des essais de Suzanne Hudson et de Robert Slifkin.

  • 978Facsimilé de l'unique cahier connu d'Anni Albers, cet ouvrage contient les dessins réalisés dans les années 1970 de la plus grande spécialiste de l'art du tissage du XXe siècle. On y découvre le travail d'élaboration de ses oeuvres graphiques et textiles avant leur fabrication.

  • Anglais Anni Albers

    Collectif

    En 1967, les architectes renommés Ricardo Legorreta et Luis Barragán ont chargé Anni Albers de créer une oeuvre pour le nouvel hôtel Camino Real de Mexico. Achevée en 1968, sa superbe tenture murale Camino Real est fortement influencée par l'art et la culture d'Amérique latine. Ce livre se concentre sur une étude approfondie de cette tenture murale monumentale, redécouverte après de nombreuses années. Il présente l'approche d'Anni Albers pour travailler avec les textiles en tant que pratique aux multiples facettes, et est accompagné d'oeuvres réalisées par l'artiste après son déménagement aux États-Unis en 1933, y compris des oeuvres sur papier.

  • In her most personal book to date, Yayoi Kusama brings us into her private world through poetic recollections, giving insight into her creative process and the essential role language plays in her work and daily life.

    With a new focus on Kusama's use of language, this book gives an impressive overview of her poetry, which the artist creates alongside her work in other media. Highlighting the importance of language to Kusama, the book draws special attention to the captivating poetic titles of her paintings, such as in I WOULD LIKE TO SHOW YOU THE INFINITE SPLENDOR OF STARDUST IN THE UNIVERSE and FIGURE OF THE MIDNIGHT DARKNESS OF THE UNIVERSE THAT I DEDICATED ALL MY HEART. These visionary titles are a quintessential part of Kusama's eye-catching artworks, but also hold their own as unique aphorisms and appealing statements of cosmic spirituality. The poetry collected here touches on Kusama's personal triumphs and trials, her human ideals, and her heroic pursuit of art and peace above all else.

    Centered around EVERY DAY I PRAY FOR LOVE, Kusama's acclaimed exhibition at David Zwirner, New York, in 2019, this book features more than 300 pages of new paintings, sculptures, and Infinity Mirrored Rooms. It also includes photographs of Kusama over time, offering a unique visual timeline of this iconic artist.

  • Réalisé dans le tournant des années 1940-50, The Sweet Flypaper of Life est un poème qui mêle différents éléments de la vie quotidienne à Harlem - les adolescents autour du jukebox, ceux qui prennent le métro tout seul la nuit, l'atmosphère des ateliers d'artistes - telle que la vit et la ressent l'auteur, à travers les yeux d'une grand-mère imaginée, Sister Mary Bradley. Cette collaboration célébrée entre l'artiste Roy DeCarava et l'écrivain Langston Hughes a fait de cet ouvrage, publié pour la première fois en 1955, un classique de la littérature photographique.

  • Donald Judd Interviews rassemble pour la premières fois 60 entretiens menés par divers artistes et critiques tout au long de sa carrière. L'artiste expose sa visions de sujets aussi divers que la politique, la philosophie ou l'art, revenant particulièrement sur son oeuvre et sur celle des artistes qui l'ont inspiré.

  • Anglais Ruth Asawa

    Tiffany Bell

    Connue pour ses sculptures en fil de fer complexes et dynamiques, la sculpteure, éducatrice, ancienne élève du Black Mountain College et activiste artistique américaine Ruth Asawa a défié les notions conventionnelles de matière et de forme en mettant l'accent sur la légèreté et la transparence. Offrant un aperçu important de l'oeuvre de l'artiste, cette monographie rassemble une large sélection de ses sculptures, oeuvres sur papier et archives photographiques. Ensemble, ils démontrent la centralité de la pratique innovante d'Asawa à l'héritage historique de l'art du XXe siècle.

  • Anglais Paul klee 1939

    Ades Dawn

    En 1939, un an avant sa mort d'une longue maladie, dans un contexte de troubles sociopolitiques et de déclenchement de la Seconde Guerre mondiale, Paul Klee a travaillé avec une vigueur et une inventivité qui rivalisaient même avec les périodes les plus productives de sa jeunesse. Ce livre éclaire la réponse de l'artiste à ses difficultés personnelles et aux réalités plus larges de l'époque à travers une iconographie toujours inventive, tour à tour politique, solennelle, ludique, humoristique et poétique.

  • Cette publication accompagne une exposition présentée en 2015 à la galerie David Zwirner. Elle se concentre sur la période allant de 1948 à 1964, pendant laquelle Morandi a développé ses recherches sur les séries, les réductions, les jeux de forme et de composition.

  • Publié à la suite de l'exposition qui a eu lieu en 2015 à la galerie David Zwirner, ce catalogue présente une sélection de dessins et d'esquisses de Gordon Matta-Clark parmi lesquels une grande partie n'a jamais été présentée au public. Les Cut Drawings, sûrement ses travaux dessinés les plus connus, sont reproduits ici et documentent en petit format ses interventions architecturales.

  • Publié à l'occasion d'une exposition à la galerie David Zwirner à Hong Kong en 2018, cet ouvrage montre le travail récent de l'artiste Wolfgang Tillmans. Des photographies intimes et amicales sont juxtaposées à des vues panoramiques du monde, à l'image d'un portrait en noir et blanc faisant face au désert du Sahara. Vus ensemble, ces clichés impliquent le lecteur comme une figure active de la relation qui se joue entre les éléments présents.

  • Kerry James Marshall est un artiste et professeur américain, connu pour ses peintures de personnages noirs. Il a auparavant enseigné la peinture à la School of Art and Design de l'Université de l'Illinois à Chicago.

  • Dans ce court essai le théoricien de la photographie David Lévi Strauss remet en question le principe du "voir pour croire" dans le contexte de la photographie. Il s'intéresse notamment à l'influence qu'ont les images photographiques sur nos opinions et nos désirs dans une époque ou notre confiance aveugle en l'image technique est largement remise en cause par la propagation de fake news.

  • Cet ouvrage présente un nouveau travail de l'artiste suédoise Mamma Andersson : des peintures figuratives mélancoliques et colorées qui interrogent la féminité, la fantaisie et la mémoire. Les peintures sont accompagnées d'un texte de Karl Ove Knausgaard.

  • Situé au coeur de la métropole urbaine de Hong Kong, Happy Valley est l?un des hippodromes les plus emblématiques du monde. C?est également la principale source d?inspiration pour un nouveau corpus d?oeuvres de l?artiste américain Marcel Dzama, ici présenté à l?occasion de son exposition personnelle chez David Zwirner à Hong Kong en 2019. La publication comprend une conversation entre Dzama et Laila Pedro.

  • Thrust est une histoire de la braguette, vêtement inventé au Moyen-Âge pour dissimuler les parties génitales masculines. De Rabelais à Shakespeare, de Henri VIII à Alice Cooper, Daniel Glover examine ce simple vêtement comme un symbole de la vanité masculine, le liant ainsi à une histoire de la masculinité et de ses évolutions.

  • Anglais Roy decarava light break

    Roy Decarava

    Light Break est la première publication depuis 1996 sur le photographe Roy DeCarava, figure incontournable de l'art et de la culture américains, proposant une base importante pour déterminer la construction de sa sensibilité esthétique - sa formation traditionnelle à la peinture et à la gravure, ainsi que son travail philosophique. Publié à l'occasion d'une exposition des travaux de DeCarava à David Zwirner, à New York, en 2019, ce volume comprend également une préface de Zoé Whitley, conservatrice américaine basée à Londres, et une introduction et un essai de la conservatrice et historienne de l'art, Sherry Turner DeCarava traitant de la vision poétique singulière de l'artiste.

  • Rarement exposés ensemble, Josef Albers et Giorgio Morandi ont pourtant des affinités fortes, alors même qu'ils ne se sont jamais rencontrés. Ce livre, qui accompagne une exposition à la galerie Zwirner, fait dialoguer visuellement les oeuvres des deux artistes : elle met en avant leur intérêt commun pour Cézanne, leur travail sur les proportions, et montre ce qui les distingue dans le traitement des couleurs et la rapport à la forme.

  • En regardant plusieurs tweets de Pettibon depuis sa première incursion sur Twitter jusqu'aux plus récents, le poète et romancier Andrew Durbin met en lumière les connexions et déconnexions qui lient la prose dans les dessins et peintures de Pettibon aux explorations verbales et psychologiques entreprises sur le réseau social. En suivant des références à des chansons obscures, des livres, des films et plus, Durbin nous amène au coeur du vortex créatif de ce grand artiste.

  • Anglais Alice neel freedom

    Molesworth Helen

    Freedom documente l?exposition personnelle d'Alice Neel chez David Zwirner à New York en 2019. Le catalogue présente des oeuvres allant des années 1920 aux années 1980, et se concentre principalement sur ses nus d'hommes et de femmes, adultes et enfants. Ces oeuvres témoignent de l?engagement de cette peintre figurative américaine parmi les plus en vue du XXe siècle pour la libération du corps et de la sexualité, et pour l?émancipation de la femme à travers les questions sociétales de la maternité et de la beauté.

  • Publié à l'occasion de sa première grande rétrospective à Hambourg, ce catalogue présente plus de 600 travaux de Raymond Pettibon, artiste étroitement lié à l'underground américain. Organisé en une trentaine de chapitres, l'ouvrage reprend l'ensemble des séries qui ont marqué la carrière de l'artiste, ses illustrations pour Black Flag, ses dessins politiques ou encore sa série Vavoom inspirée de la bande dessinée Felix le Chat.

empty