Littérature traduite

  • Le poète Mahmoud Darwich a donné une longue interview à la journaliste Ivana Marchalian, lui demandant expressément de la publier cinq ans après sa mort. La promesse a bien été tenue par la journaliste qui nous livre, dans un récit intimiste, les écrits à travers lesquels se dévoile le regard rétrospectif du poète sur sa vie et son oeuvre.

  • Au cours de la nuit du 23 décembre 1888, à Arles, Vincent Van Gogh se tranche l'oreille. Pendant plus de cent-vingt ans, les raisons de son geste et la nature exacte de l'automutilation diviseront biographes et historiens et nourriront les rumeurs les plus folles. Pour tenter d'éclaircir ce mystère, Bernadette Murphy va, sept ans durant, arpenter les musées, multiplier les interviews et aller voir là où personne n'avait jamais songé à chercher, exhumant des archives inédites. «L'Oreille de Van Gogh» est le récit de ses années de recherches, du sud de la France à la Californie : un livre-enquête passionnant, au suspens digne d'un thriller, et enrichi d'une cinquantaine d'illustrations en quadri et N&B.

  • En 1975, paul nizon entreprend un voyage en asie du sud-est, parcourant l'île de sumatra, l'indonésie, et une partie de la malaisie.
    Que dire d'un voyage qui vous rend muet ? comment écrire, alors que l'étrangeté vous submerge, aveugle, paralyse ? adieu à l'europe, écrit sept ans plus tard (1982) rend merveilleusement, compte de l'alchimie autofictionnaire de paul nizon par laquelle les bouleversements de la vie se trouvent saisis et transmués en art. le texte est accompagné de vingt et une photographies du compagnon de voyage de paul nizon, willy spiller.

  • romancier, nouvelliste, poète, essayiste et dramaturge, reinaldo arenas (1958-1990) est l'un des écrivains les plus importants des lettres latino-américaines.
    opposant au régime castriste, homosexuel, il a connu la prison et l'exil. cette évocation biographique illustrée de photographies - qui s'est construite sur la trame de séjours des auteurs à cuba et aux etats-unis, à la rencontre de la mère et d'amis d'arenas - est une invitation à mieux connaître une personnalité d'exception.

  • Du 1er. décembre 1967 au 2 décembre 1990 - et donc cinq jours avant de se donner la mort à New York Reinaldo Arenas écrit à Margarita et Jorge Camacho. Pendant près d'un quart de siècle, les Camacho auront été, au-delà du constant soutien financier, des amis soucieux d'alléger les souffrances de l'écrivain, d'inestimables ambassadeurs travaillant sans relâche à la reconnaissance de son oeuvre, et une fenêtre perpétuellement ouverte sur le monde quand il passait des geôles castristes à l'exil intérieur.

  • Illustrée par des photographies d'Inge-borg Bachmann, la biographie de Hans Hôller évoque l'essentiel de la vie de cette grande virtuose de la langue allemande. On y découvre sa réaction à l'avènement du nazisme en Autriche ; son amour passionné pour Paul Celan qui imprégnera ses écrits à jamais ; son émigration en Italie ; son mariage avec Max Frisch et leur séparation qui faillit lui coûter la raison ; ses problèmes de santé et sa dépendance à certaines substances ; et, enfin, les raisons profondes de sa mort prématurée... A la lumière de nombreux documents et lettres inédits en France, l'oeuvre d'Ingeborg Bachmann recèle une humanité et un engagement artistique hors pair.

  • De ses premiers poèmes d'adolescente associés au père disparu quand elle avait dix ans, jusqu'à son retour au Danemark pour de longues années de solitude, Ole Wivel, écrivain et éditeur de Karen Blixen, nous présente ici la grande dame devenue célèbre par l'écriture et par sa vie en Afrique, popularisée par le cinéma.
    Le conflit personnel irrésolu de Karen Blixen, ce fut l'envie de briser les carcans sociaux, en contradiction avec une vie plutôt mondaine. Les quinze années africaines menèrent à son paroxysme l'opposition entre bonheur de vivre dans les grands espaces et emprise des contraintes matérielles. Ajoutant à son témoignage le récit de conversations privées, de moments personnels de la vie de l'écrivain devenue mythe, Ole Wivel apporte un éclairage sur les oeuvres moins connues de Karen Blixen et fournit d'importantes clefs de lecture pour les plus célèbres d'entre elles.

empty