Littérature germanophone

  • En 1975, paul nizon entreprend un voyage en asie du sud-est, parcourant l'île de sumatra, l'indonésie, et une partie de la malaisie.
    Que dire d'un voyage qui vous rend muet ? comment écrire, alors que l'étrangeté vous submerge, aveugle, paralyse ? adieu à l'europe, écrit sept ans plus tard (1982) rend merveilleusement, compte de l'alchimie autofictionnaire de paul nizon par laquelle les bouleversements de la vie se trouvent saisis et transmués en art. le texte est accompagné de vingt et une photographies du compagnon de voyage de paul nizon, willy spiller.

  • Illustrée par des photographies d'Inge-borg Bachmann, la biographie de Hans Hôller évoque l'essentiel de la vie de cette grande virtuose de la langue allemande. On y découvre sa réaction à l'avènement du nazisme en Autriche ; son amour passionné pour Paul Celan qui imprégnera ses écrits à jamais ; son émigration en Italie ; son mariage avec Max Frisch et leur séparation qui faillit lui coûter la raison ; ses problèmes de santé et sa dépendance à certaines substances ; et, enfin, les raisons profondes de sa mort prématurée... A la lumière de nombreux documents et lettres inédits en France, l'oeuvre d'Ingeborg Bachmann recèle une humanité et un engagement artistique hors pair.

empty