Puf

  • Comment s'y retrouver parmi la diversité des théories et méthodes élaborées en clinique de l'adulte ? Hystérie, schizophrénie, phobie, paranoïa... Comment identifier les principales psychopathologies ?
    Fondé sur une approche de la psychopathologie adossée au modèle psychanalytique du fonctionnement psychique, ce manuel permet à l'étudiant de comprendre les grandes organisations psychopathologiques (névroses, fonctionnements limites, psychoses). Au-delà de l'approche psychiatrique contemporaine, les auteurs privilégient l'articulation entre l'observation clinique au plus près des expressions symptomatiques et l'exploration de l'ensemble du fonctionnement psychique au sein duquel seront saisis leur place, leurs fonctions et leurs sens.

  • Première partie : Naissance d'une langue, genèse d'une littérature.
    1 - Les conditions d'une genèse.
    2 - Les premiers textes.
    3 - En marge deslettres françaises, les formes du savoir et la parole de Dieu Deuxième partie : L'épanouissement.
    4 - Les chansons de geste.
    5 - Troubadours et trouvères.
    6 - Le roman Troisième partie : La constitution d'une littérature.
    7 - Naissance de la prose, roman et chronique.
    8 - La dramatisation et le rire.
    9 - L'allégorie.
    10 - Destin des lettres d'oc.

    Quatrième partie : La fin du Moyen Âge.
    11 - La poésie au XIVe et au XVe siècles.
    12 - Les formes de la réflexion, témoigner, juger, savoir.
    /> 13 - Les formes de la représentation.
    En guise de conclusion.
    - Bibliographie.
    - Chronologie.
    - Index.

  • Comment la civilisation grecque a-t-elle émergé au IIIe millénaire avant J.-C. ? Dans quels contextes historique et politique l'Iliade et l'Odyssée ont-elles été écrites ? Qui furent les grands personnages qui ont marqué l'histoire de la Grèce antique ? De l'empire indo-européen à la soumission, comment le monde grec s'est-il étendu jusqu'aux confins du monde grâce à Alexandre le Grand avant de s'effacer devant la puissance montante de Rome, victorieuse à Leucoptera ?
    Abordant la période qui s'étend des prémices de la civilisation mycénienne jusqu'au déclin de la Grèce hellénistique au IIe siècle avant J.-C., cet ouvrage est un manuel de référence qui couvre les principaux événements de l'histoire grecque. Il est destiné à tout lecteur curieux de découvrir l'histoire d'une civilisation qui a massivement influencé la culture occidentale postérieure.

  • Par des chapitres tantôt chronologiques, tantôt thématiques (citoyenneté, femmes, esclavage...), ce manuel retrace le récit de la Révolution française, de ses origines jusqu'au tournant politique du Consulat et met au jour ses enjeux multiples. Cette approche insiste sur les décalages entre les regards que les contemporains ont porté sur les événements vécus, et la manière dont ceux-ci sont désormais analysés par l'historiographie, française et étrangère.
    L'ouvrage replace également cette histoire dans son contexte européen et colonial, en insistant sur la réception des événements de France à l'étranger et, plus encore, sur l'articulation entre la Révolution française et les mouvements révolutionnaires perceptibles dans d'autres territoires européens des années 1790 : Pologne, Hongrie, Italie, Provinces-Unies, Pays-Bas autrichiens, Italie, Suisse, Grèce, Irlande, etc.
    />

  • Comment se construit l'intelligence (la cognition) dans le cerveau du bébé, de l'enfant et de l'adolescent ?
    Quelles sont les parts d'inné et d'acquis ?
    Quels sont les apports de la théorie de Jean Piaget et des découvertes post-piagétiennes ?
    Ce manuel illustré de nombreux schémas et tableaux apporte tous les outils, de la théorie piagétienne aux recherches contemporaines, pour comprendre les stades et processus du développement cognitif. Il se subdivise en quatre parties : Jean Piaget et les néopiagétiens, Le bébé, L'enfant, L'adolescent (et l'adulte).

  • Peut-on parler d'une civilisation américaine ? Comment définir l'American Way of life ? Pourquoi nous fascine-t-elle ? Quels liens a-t-elle noués avec l'Europe, l'Amérique latine, l'Afrique et l'Asie ? Sommes-nous tous devenus des Américains ? Sur quels fondements repose l'antiaméricanisme ? L'histoire nous aide-t-elle à comprendre le présent et à imaginer le futur ?
    Autant de questions que les auteurs de cet ouvrage s'efforcent d'aborder sans préjugés ni parti pris. Ils nous invitent à découvrir les Américains, les fondements, les complexités, les transformations de leur société, les forces et les faiblesses de leur économie, l'extraordinaire richesse de leur vie culturelle, leurs comportements politiques, les orientations de leur politique étrangère.

  • L'histoire de la philosophie médiévale est celle de peuples différents et de langues diverses, une histoire de famille(s), d'alliances et d'héritages, de captations et de vols, de violences et d'apaisement.
    Ce manuel met l'accent sur les différents aspects de la philosophie d'Orient et d'Occident en couvrant une période de dix siècles : les rencontres créatrices, les influences, les exclusions ainsi que la pluralité des rationalités religieuses, philosophiques et culturelles.
    Contrairement à ce que les humanistes de la Renaissance présentaient comme une « barbarie médiévale », la philosophie du Moyen Âge était autre chose qu'une simple théologie scolastique. Elle a apporté une contribution significativ e, distincte de la philosophie antique, à l'histoire générale de la philosophie.

  • Marqué par deux guerres mondiales, la guerre d'Algérie, plusieurs régimes politiques successifs et les « Trente glorieuses », le XX siècle a connu une mutation sociologique sans précédent et une uniformisation des pratiques socioculturelles.
    Ce manuel analyse la réalité historique sous tous ses aspects et s'attache à montrer une histoire en train de se faire, de 1914 jusqu'à 2012.

  • L'ouvrage examine d'abord les différentes théories des attitudes politiques, leurs relations avec les valeurs et la personnalité, ainsi que les mécanismes cognitifs qui les sous-tendent. Il montre comment le développement des méthodes d'enquête d'opinion a permis d'élaborer ces théories. Les auteurs décrivent ensuite l'origine sociale des attitudes politiques : à quel moment de la vie un individu forme-t-il ses attitudes ? Comment évoluent-elles sous l'influence d'un contexte historique, sociologique et économique ? Enfin, l'ouvrage présente les travaux classiques et contemporains d'étude de l'opinion publique dans quatre grands domaines : le pouvoir politique, l'économie, les normes sociétales et l'environnement.
    Ces quatre thématiques représentent des questions majeures dans le débat public et les principaux thèmes de recherches des études scientifiques sur les attitudes politiques et l'opinion publique.

  • Trois siècles d'Histoire de France sont présentés dans la seconde édition en poche de ce manuel. Une double approche est proposée : le récit des événements et les préoccupations internationales de la France permettant à l'étudiant de se constituer une solide culture générale, non seulement sur l'histoire politique de la France mais aussi sur les créations intellectuelles et artistiques, les mouvements sociaux, la conjoncture économique, les données démographiques.

  • La rhétorique est l'art de persuader par le discours. C'est aussi la théorie de cet art, créée par les Grecs et constitutive de notre humanisme. Après une longue éclipse, elle est revenue en force de nos jours, au point qu'on l'étend à l'image, au film, à la musique, à l'inconscient.
    Cette " introduction " se propose cinq objectifs :
    1. Une présentation du " système " rhétorique à partir de sa genèse, depuis l'Antiquité jusqu'à nos jours.
    2. Un exposé méthodique des procédés rhétoriques, figures, arguments, types d'argumentation, etc.
    3. Une application : la " lecture rhétorique " de textes très divers, montrant ces procédés à l'oeuvre.
    4. Un index-glossaire. Ainsi, si l'on veut savoir ce qu'est une hyperbole ou un sophisme, on s'y reportera pour trouver ensuite dans le corps du livre des analyses et des textes contenant ces procédés.
    5. Une philosophie de la rhétorique qui, partant du fait qu'on ne peut s'en passer, tente de montrer pourquoi.

  • Affronter des sujets d'exercices philosophiques (dissertations et explications / commentaires de textes), c'est comme gravir une montagne à la paroi abrupte : il faut bien commencer, ou plutôt commencer bien. Cela nécessite évidemment courage intellectuel, mémoire de son propre savoir, discipline, méthode, mais aussi d'autres qualités: le sens des mots, un peu de ruse, un certain art de l'observation, de l'esprit d'initiative, l'audace de la décision et l'exercice avisé du jugement. Il s'agit ici de dédramatiser l'événement que constitue l'irruption du sujet dans notre conscience en montrant à la fois comment on peut assumer paisiblement la difficile nécessité de l'exercice philosophique et comment on cherche et trouve en philosophie.
    Cet ouvrage s'adresse à l'étudiant, comme l'étudiant s'adressera à son lecteur, c'està- dire à son correcteur et à son jury.

  • La France du XVIe siècle est-elle une monarchie absolue ou un assemblage hétéroclite de territoires plus ou moins gouvernables ? Quelles sont les caractéristiques de ce siècle de « Renaissance » et de mutations ? Quelles ont été les conséquences des guerres civiles qui l'ont traversé ? Telles sont quelquesunes des questions auxquelles répond ce manuel en démontrant que le XVIe siècle est avant tout en France celui du renforcement de la royauté.
    La monarchie, déjà enracinée dans les moeurs de la fin du Moyen Âge, tant par l'allégeance du peuple que par l'efficacité de l'appareil d'État, va s'affermir tout au long de la Renaissance. Les guerres civiles qui agiteront ce siècle de tensions religieuses seront une épreuve fondatrice qui forgera la France moderne.

  • Comment introduire à la psychanalyse, " science de l'inconscient " instaurée par sigmund freud à partir du réel d'une expérience clinique ? une introduction universitaire à la psychanalyse se doit de " réintroduire " à son mouvement de découverte et à ses avancées.
    C'est donc l'ensemble du " champ de savoir " analytique qui est déployé, en son contenu, sa dynamique, ses thèses, son devenir, sa théorie et son histoire. ce manuel, précédemment publié dans la collection premier cycle, présente le mouvement de va-et-vient de l'exposé du savoir au travail du symptôme, à l'instar de l'oeuvre freudienne, réintroduction inlassable à son propre objet. d'où sa subdivision en trois parties : " fondements ", (les découvertes freudiennes) - " figures " (clinique, métapsychologie et " technique ") - " perspectives " (psychanalyse "appliquée" au savoir de l'homme et de la culture, héritage freudien - de melanie klein à winnicott et au " retour à freud " de j.
    Lacan, bilan critique). une préface inédite, situant la psychanalyse comme acte et savoir dans la conjoncture actuelle contemporaine, complète cette réédition corrigée.

  • Quel est le poids des contingences et des dynamiques politiques, sociales et économiques dans la construction européenne ?
    Dans quelle mesure le roman communautaire européen et le couple franco-allemand sont-ils tous deux des mythes ?
    La construction de l'Europe est une expérience unique dans l'espace mondial. C'est en effet la première fois que des gouvernements de nations indépendantes - qui plus est, démocratiques ! - décident de mutualiser une partie de leur souveraineté au profit d'une association fondée sur la volonté politique. Cet ouvrage raconte l'histoire de cette construction européenne de façon vivante et démystifiée en la dégageant de la représentation, construite à dessein, d'une Europe asexuée, transcendante et auto-générée. L'Europe s'est faite dans le tapage, sinon la discorde. Les intérêts et les circonstances y ont joué un rôle parfois prépondérant, la tactique politique et l'instrumentalisation aussi.

  • Lire, aimer, comprendre la littérature grecque de l'Antiquité suppose une familiarité avec les textes et les auteurs, mais aussi une intelligence de leur modernité. Ulysse, Antigone, OEdipe, Électre sont, par certains côtés, nos contemporains ; la guerre de Thucydide est une guerre moderne, la cité de Platon est un mythe créateur, les orateurs attiques sont les avocats d'aujourd'hui.
    La structure historique de l'ouvrage permet d'appréhender la continuité de la création :
    L'âge épique autour d'Homère, l'âge archaïque avec l'éclat du lyrisme et les présocratiques, l'âge classique autour des grandes oeuvres « athéniennes » (la tragédie, la comédie, l'histoire, la philosophie, l'éloquence), l'âge hellénistique après les conquêtes d'Alexandre et la naissance des « nouveaux mondes » grecs, l'âge romain jusqu'à la fondation de Constantinople puis le temps de l'avènement chrétien et des Pères de l'Église. Le panorama ainsi dessiné est conçu comme une incitation à la lecture des oeuvres constitutives de notre mémoire grecque européenne.

  • Depuis les années 1960, le débat autour des littératures francophones est régulièrement relancé par la critique et par les écrivains. Vu depuis l'étranger, ce débat peut apparaître comme étroitement franco-français. Il n'en pose pas moins des problèmes de langue, d'écriture, d'identité, d'imaginaire, essentiels pour la poétique. Maghreb, Afrique subsaharienne, Caraïbes, Océan indien et pacifique, Canada, Europe : si un grand nombre d'ouvrages sur les littératures dites " francophones " ont été publiés en France et ailleurs, les tentatives pour proposer une réflexion d'ensemble sur leur dimension littéraire restent rares.
    Est-il légitime et pertinent de parler d'un " fait littéraire francophone " ou d'une " francophonie littéraire " ? Quels rapports les littératures francophones entretiennent-elles avec la littérature " française de France " ? Avec les littératures " postcoloniales " d'autres langues ? Et, tout simplement, avec la littérature comme telle ? A l'heure des théories " postcoloniales ", des " écritures migrantes ", de la " littérature-monde ", le présent ouvrage voudrait introduire aux interrogations suscitées par les littératures francophones.

  • " au cours de ses études, le futur psychologue clinicien acquiert des connaissances...
    quand il est confronté à la formation à l'entretien clinique, il ne s'agit plus seulement de connaissances objectives mais de relations intersubjectives. l'objet d'étude est un sujet, le psychologue aussi et son fonctionnement psychique intervient dans ce qui se passe. il faut donc que le futur psychologue s'ouvre à une autre perspective, à la connaissance de lui-même
    et à son implication dans le dialogue avec l'autre et la connaissance de l'autre.
    " ainsi est posée d'emblée l'importance de cette formation expliquée très concrètement dans ce manuel qui, depuis 20 ans, est le manuel indispensable au futur psychologue clinicien. les différents chapitres sont rédigés par des enseignants, eux-mêmes praticiens, sachant associer pratique et théorie, expérience professionnelle et concepts, soucieux de former des psychologues qui sauront écouter et faciliter la parole de l'autre avant de parler eux-mêmes.

  • Dans quelle mesure la psychiatrie est-elle au carrefour du biologique, du psychique et du social ?
    En quoi les neurosciences, la psychanalyse mais aussi la phénoménologie, la psychiatrie communautaire et la législation ont-elles influencé la psychiatrie clinique d'aujourd'hui ?
    Comment combiner traitements biologiques, psychologiques, institutionnels et mes ures de réhabilitation et d'assistance psychosociale ?
    Pensé et rédigé à partir de la pratique clinique des professionnels de terrain - psychiatres, psychologues, psychothérapeutes -, ce manuel associe une approche clinique et empirique issue d'une tradition très riche, notamment en France, et une approche plus mondialisée et standardisée issue des grandes classifications internationales (DSM, CIM) et de s connaissances en recherche biomédicale.
    Il présente de très nombreuses illustrations cliniques, propose des descriptions sémiologiques qui approfondissent les observations de l'exercice quotidien des professionnels et fournit les éléments nécessaires pour faire le lien entre cette pratique clinique et les théories psychopathologiques, psychanalytiques ou cognitives. Issu de la tradition psychiatrique française, il montre l'évolution historique des notions utilisées et rend compte de toutes les influences que doit intégrer une psychiatrie « centrée sur la personne », des neurosciences aux sciences humaines.

  • Dans quelles conditions la nation américaine est-elle née ? Quels ont été les événements marquants de ces quatre derniers siècles ? Existe-t-il une Amérique « éternelle », au-delà des changements et du conjoncturel ? Quelles perspectives s'offrent-elles face au malaise moral et social d'aujoud'hui ?
    Si jeunes soient-ils, les États-Unis n'en ont pas moins une histoire riche. En analysant le fonctionnement des institutions, le fondement des comportements, les contradictions entre l'idéal proclamé et les réalités vécues, Jean-Michel Lacroix nous éclaire sur le parcours de cette hégémonie en constante remise en question. Cette Histoire des États-Unis offre ainsi une clé de lecture pertinente pour mieux comprendre les spécificités de cette nation et les nouveaux enjeux auxquels elle doit répondre.
    L'Amérique actuelle n'est certes plus celle des premiers colons, ni celle de Tocqueville, mais elle est toujours empreinte d'une logique démocratique forte, un sens aigu du pragmatisme et une passion de l'égalité. Cependant, si les États-Unis sont encore aujourd'hui le pays de la « deuxième chance » et la première puissance mondiale, le XXIe siècle sera-t-il pour autant américain ?

  • "On ne saurait soutenir, nous semble-t-il, que l'économie politique soit vraiment une science comme les autres. S'attachant à l'interprétation de faits humains, elle ne peut prétendre à cette entière indépendance à l'égard des systèmes philosophiques qui est l'ambition (peut-être excessive d'ailleurs) des sciences exactes. Expliquer l'organisation sociale de la production et son évolution au cours de l'histoire est une tâche qui est nécessairement liée à la philosophie politique.
    " Cette vaste étude des grands systèmes économiques de nos pays occidentaux est précieuse pour tout étudiant en sciences économiques. D'une pensée économique pré-scientifique jusqu'aux débats doctrinaux contemporains, c'est toute l'évolution d'une discipline, longtemps influencée par des conceptions issues de l'idéalisme grec, scandée par de multiples controverses, qui est retracée.

empty