Pu De Quebec

  • Dans le contexte actuel de mondialisation, la notion de « communauté » ne cesse d'évoluer, notion au coeur de laquelle se trouve invariablement celle du « sentiment d'appartenance ». Du monde postindustriel et postcolonial est née l'affirmation d'une multitude de voix et d'identités issues du patrimoine : c'est l'héritage patrimonial. La mise en valeur de la contribution de cet héritage met ainsi en lumière le phénomène de « communauté patrimoniale ». Mais alors se posent plusieurs questions : De quelles manières émergent les communautés patrimoniales ? Comment ces groupes fonctionnent-ils au sein des structures de gestion du patrimoine ? Sont-ils influencés par celles-ci et, si oui, de quelles façons ?

  • Dans la rencontre entre l'architecture contemporaine et le patrimoine bâti, l'actualisation en tant que phénomène culturel se propose comme solution à la polarité conservation-création.

    L'explosion des formes en architecture contemporaine, parallèlement à la montée d'une prédominance de la signature de l'architecte, semble a priori difficilement réconciliable avec l'extension de la notion de patrimoine. Or, que ce soit pour des raisons économiques, environnementales, fonctionnelles ou patrimoniales, les insertions d'éléments d'architecture contemporaine sur des bâtiments patrimoniaux contribuent au développement urbain et font partie de la praxis actuelle.

    Dans cet ouvrage, le phénomène de l'actualisation est décomposé pour comprendre comment celui-ci contribue à reformuler le sens des sites patrimoniaux transformés. Ce processus communicationnel se pose comme une réponse à l'obsolescence patrimoniale. D'objet-relique, le patrimoine devient un pro­­­jet dynamique, constituant ainsi un genre architectural particulier et indépendant.

  • Le patrimoine est aujourd'hui multiscalaire, présent à toutes les échelles territoriales, depuis le quartier, voire la rue, jusqu'à l'espace globalisé par la mondialisation et le tourisme. Le présent ouvrage invite à une réflexion sur les variations du sens du patrimoine et des dimensions qu'il prend dans diverses situations, de même que sur ses enjeux au point de vue praxéologique ou théorique - particulièrement dans le contexte quotidien. Plutôt que de présenter une succession de cas de patrimonialisation, les auteurs privilégient l'analyse de tensions entre des conceptions patrimoniales issues des milieux territorial, politique ou culturel. Les textes rassemblés ici permettent à ceux qui étudient le patrimoine, qui cherchent à le protéger ou qui, simplement, s'y intéressent, d'explorer?:
    - les discordances entre des perceptions du patrimoine et des modes de gestion de cet héritage?;
    - les différenciations linguistiques des représentations et des cultures différenciées du patrimoine?;
    - la transformation de la notion et des objets patrimoniaux sur un territoire ou au sein d'une communauté?;
    - la perméabilité des conceptions du patrimoine entretenues par des communautés culturelles variées.
    Né d'une volonté d'explorer les conceptions du patrimoine, cet ouvrage nous entraîne ainsi aux confins et dans les confins de cette notion.

  • Si le patrimoine culturel peut prendre différentes formes, cest surtout dans les villes quil se concentre. Les auteurs interrogent ainsi la notion de patrimoine urbain en analysant les processus par lesquels les acteurs privés et publics donnent du sens à cet environnement particulier et, ce faisant, comment ils le transforment.

empty