Tourisme & Voyages

  • Une célébration de l'exploration, du voyage et de l'aventure racontée à travers les plus beaux carnets de croquis et journaux de bord des explorateurs.
    Du XVIe siècle à nos jours, ce livre dévoile, à travers leurs carnets, les aventures de 70 découvreurs intrépides, capables de sillonner les hautes montagnes comme les déserts arides ou les forêts tropicales, parfois dans des conditions extrêmes.
    Nous partons ainsi à la rencontre d'Adela Breton, qui s'engouffra dans la jungle mexicaine afin de répertorier les monuments mayas comme personne auparavant, d'Alexandrine Tinne, disparue lors de sa tentative de traversée du Sahara en solitaire, la première de l'histoire en tant que femme, ou encore du célèbre Roald Amundsen, le premier homme à avoir atteint le pôle Sud, un mois avant le malheureux Scott, persuadé d'avoir été le pionnier.
    Explorateurs, cartographes, botanistes, artistes, écologistes et anthropologues, excentriques ou visionnaires, hommes et femmes, tous ont été des défricheurs dans leurs catégories. Quelques explorateurs contemporains, dont Wade Davis, nous font en outre part de leurs réflexions sur l'art de l'exploration.

  • Un homme esseulé quitte son Occident natal pour découvrir les terres brûlées de soleil de l'Abyssinie, territoire enchanteur sillonné par Arthur Rimbaud, Wilfred Thesiger, Joseph Kessel et Henry de Monfreid. Ce voyage initiatique, entrepris dans les pas et les écrits de ses héros, il le raconte jour après jour, dans des lettres envoyées à celle qu'il aime et qu'il a fui, tout en se laissant guider par le souvenir de ses lectures et en voyageant au fil du vent.

    Composé d'aquarelles, de dessins à l'encre et de photographies, ce carnet de route nous emmène dans un périple sensible et envoûtant de la Corne de l'Afrique aux hauts plateaux d'Éthiopie sur la trace des grands aventuriers. Un ouvrage réalisé par l'auteur de bande dessinée Joël Alessandra, prix du meilleur album pour Errance en mer Rouge (2014).

  • Il entra dans ce mince canoë des provisions, des marchandises pour faire des présents, des armes, des munitions et du bagage, le tout pesant trois mille livres, et dix hommes... J'avais, en outre, deux Indiens chasseurs et interprètes... Mes gens ne pleuraient pas, mais adressaient des prières arc Ciel pour revenir sains et saufs. Alexander Mackenzie, mai 1793 D'abord perçu comme un obstacle à contourner pour rejoindre l'Asie et la route des précieuses épices, le Nouveau Monde fut rapidement convoité par les Européens pour ses cités légendaires, ses étendues inexplorées et l'abondance présumée de ses ressources.
    Nombreux ont été les explorateurs qui s'aventurèrent avec bravoure en terra incognita Francisco de Coronado découvrant le Grand Canyon, Jacques Cartier atteignant le golfe du Saint-Laurent, René-Robert Cavelier de la Salle et sa périlleuse descente du Mississippi, Vitus Béring qui explora les côtes de l'Alaska ou encore Lewis et Clark qui effectuèrent la première traversée du continent. Suivant le cours des fleuves, traversant les plaines et les massifs, ils s'engagèrent toujours plus avant dans les terres, établissant les premiers échanges avec les Indiens.
    De sa découverte à sa colonisation, de l'arrivée des conquistadors à la conquête de l'Ouest au milieu du XIXe siècle, ce livre retrace l'histoire de l'Amérique du Nord à travers les destins atypiques d'explorateurs, de missionnaires, de coureurs des bois, de pionniers, qui n'hésitèrent, pas à s'approprier un territoire, repoussant et décimant les populations amérindiennes qui l'occupaient et avivant les tensions entre leurs tribus.
    Le regard des peintres et des photographes qui partagèrent le quotidien des Indiens vient illustrer et enrichir le récit. Leurs oeuvres constituent, aujourd'hui, un héritage inestimable.

  • Hubert Wilkins fut un pionnier dans de nombreux domaines : navigation, météorologie, aéronautique, exploration sous-marine... Le récit de ses aventures stupéfiantes rend hommage à un homme dont l'intelligence, la ténacité et l'élégance révèlent un personnage authentique et modeste.

    Au début du siècle dernier, Hubert Wilkins et son pilote Eielson atterrissent en catastrophe sur un terrain minuscule, à Fréjus, et s'arrêtent au fond d'un hangar aux portes miraculeusement grandes ouvertes... Wilkins déclare très sérieusement aux spectateurs éberlués : « Comme cela, nous n'aurons pas besoin de garer l'avion ! » Une autre fois, en Arctique, l'explorateur doit s'accrocher, à trois reprises, à une corde avec les dents pour pousser l'avion qui ne peut pas décoller. Il se déchaussera toutes les dents de devant ! « Quoi que nous ayons pu accomplir, nous avons appris la sincérité de l'amitié », sera sa conclusion.
    Cette fois-ci, en 1927, alors qu'ils viennent de se poser sur un morceau de glace au milieu de l'immensité arctique, Wilkins donne un ordre à son fidèle pilote :
    - Je n'entends pas mon sonar, arrête ce satané moteur ! Ben, nous venons de faire une grande découverte, il y a 4 800 mètres d'océan sous la banquise !
    - Eh bien, peut-être que c'en est une, répondit Eielson, mais je viens d'arrêter le moteur de l'avion et nous mourrons de froid ici et personne, sauf Dieu, ne connaîtra jamais la profondeur de cet océan !
    Moment décisif dans l'histoire de l'aviation arctique. Personne n'a vu de ses propres yeux plus de terres et de mers inexplorées. Et personne sans doute n'a échappé aussi souvent, et avec autant d'humour et de désinvolture que lui, à la mort. Wilkins dira souvent qu'à son approche, « le coeur de l'homme est totalement serein »...

  • Commandant de bord depuis 1991, François Suchel a sillonné le monde. Il relate ici, à travers vingt nouvelles, le quotidien exceptionnel d'un pilote d'Air France.
    Chaque chapitre est une histoire vécue, le récit d'un vol. Parfois technique, souvent descriptif, certaines nouvelles tiennent le lecteur en haleine jusqu'à la fin : l'accident sera-t-il évité ? Quelle pièce a pu tomber depuis l'avion sur le sol africain ? Et si c'était un homme ? D'autres vols sont plus poétiques :
    Couchers de soleils qui se succèdent en quelques minutes, saisons qui changent, couleurs qui varient.
    Ces récits souvent hors du commun sont le quotidien d'un pilote de ligne.
    Et au fait, 6 minutes 23 c'est le temps qu'il fallut au pilote pour sauver les 250 passagers d'un vol qui fonçait à 600 kilomètres heure sur la Forêt noire....
    Plan média axé société et loisirs :
    - Un article de François Suchel sur la catastrophe du Rio-Paris est prévu dans Paris-Match au moment de la sortie du livre. L'auteur donne son interprétation des faits dans le livre (ou bonnes feuilles).
    - Air France magazine - C'est à vous (France 5) : invité du dessert.
    - La Nouvelle Édition (Canal+) : reportage ou chronique en plateau.
    - BFM TV : reportage culture par Candice Mahout.
    Organisation d'un jeu concours dont le premier prix sera un vol dans le cockpit avec François Suchel.

  • À Vostok, au pôle du froid (-89,3 °C), à l´endroit le plus reculé de la planète (à 1 400 km de tout point de ravitaillement), dans un huis clos glacé, Russes, Français et Américains ont travaillé ensemble.

    Doigts gelés, souffle court, coeur serré pour arracher à l´Antarctique ses secrets bien gardés : des milliers de carottes de glace, fragile mémoire de notre planète. En 50 ans, les hommes de Vostok, scientifiques, foreurs et mécaniciens, ont exhumé plus de 400 000 années de climatologie des glaces de l´Antarctique. Ils ont précisément daté l´augmentation du CO2 dans l´atmosphère et prouvé au monde que l´homme était responsable de l´accélération du réchauffement de la planète.
    Demain, ils auront peut-être découvert une forme de vie inconnue, enfouie depuis plus d´un million d´années dans le lac de Vostok sous plus de 3 000 mètres de glace. Ils auront trouvé un autre secret, comme le lecteur de ce livre de Jean-Robert Petit : que la science avance avec le courage et la fraternité des hommes.

  • Fasciné par la contre-culture et par celles et ceux qui se sentent « hors du monde », le journaliste et romancier américain Mark Haskell Smith a choisi de partager l'expérience du nudisme pour comprendre un mode de vie en pleine expansion.

    De ce voyage initiatique, l'auteur tire un récit captivant, entre aventure et enquête.
    Il observe, s'amuse, apprend à « ne pas dévisager ! », il interroge responsables d'associations ou activistes reconnus dans le milieu. En faisant le tour des États-Unis, il découvre les communautés de Tampa en Floride, où l'on tond sa pelouse et relève son courrier tout nu.
    En Europe, il randonne in naturalibus dans les Alpes autrichiennes, partage les nuits torrides du Cap d'Agde et les activités familiales des centres naturistes de la Costa del Sol.

    Entre le sérieux des propos recueillis et le cocasse de certaines situations, l'auteur engage une réflexion de fond sur un phénomène grandissant, mais réussit le pari de partager une aventure unique, drôle et étonnante.

empty