Sciences & Techniques

  • Paniqués par les déficits, nos gouvernants ont essayé de légiférer pour freiner cette descente aux enfers du système de santé depuis plus de 20 ans. Le retour de Jean Castex aux affaires en est le symbole le plus prégnant. Le Premier Ministre est en effet l'un des principaux responsable de cette situation qui a transformé l'hôpital en entreprise à flux tendu, le rendant incapable d'assurer et de combattre les crises sanitaires. Les médecins, et plus largement les soignants n'ont plus aucun pouvoir dans le système de santé en France. Dans cet essai, l'auteur analyse ainsi ce combat depuis cinquante ans pour contrôler les médecins dans les hôpitaux publics, les cliniques prives, et les médecins libéraux. Il reprend les principales réformes qui ont mené à la catastrophe.

  • Noyée dans l'alcool

    Virginie Hamonnais

    • Max milo
    • 10 Octobre 2019

    C'est le récit rare d'une jeune femme à qui tout réussissait, qui est tombée progressivement dans l'alcool et la folie alcoolique. Noyée dans la vodka à 35 ans, Virginie Hamonnais a perdu la garde de son enfant, mené une vie d'errances et de grande souffrance pendant 5 ans.

    « J'ai entendu dire que pour les malades alcooliques comme moi, il n'y avait que quatre issues possibles : la prison, l'hôpital psychiatrique, la mort ou l'abstinence. Je n'ai pas connu la prison, mais le commissariat de police et la cellule de dégrisement oui ; l'hôpital psychiatrique, j'y ai été une semaine, c'était choquant ; la mort, je l'ai frôlée à plusieurs reprises. Je reviens de loin, de très très loin, mais aujourd'hui j'en suis sortie et je suis totalement abstinente. » L'auteur a aujourd'hui arrêté de boire. Elle mène un combat contre cette forte addiction qui touche beaucoup de jeunes femmes. Ce témoignage apporte un message d'espoir car il démontre qu'il est possible de s'en sortir malgré le tabou et l'addiction qui peut toucher chacun de nous.

  • De l'image d'être différent qu'il me renvoie. Que je ressens à force... Avec force... J'imagine cet autre vivant dans une sorte de rêve, évoluant dans une langue étrangère. S'il habite dans un dream, je suis habité par un drame. Les mêmes lettres, un peu chamboulées, et à cause de cette anagramme, vous basculez dans un environnement totalement différent. Incompréhensible, drôle, cauchemardesque... » En 2016, à l'âge de 57 ans, René Maurice Dereumaux est diagnostiqué autiste de type Asperger. Bénéficiant d'une surdouance révélée simultanément, l'auteur a dû porter ce handicap toute sa vie sans le savoir.
    Dans ce document rare et précieux, il nous confie comment ce syndrome l'habite corps et âme depuis sa plus tendre enfance. Avec originalité et un humour décalé, il nous fait pénétrer dans sa tête, nous dévoilant ses pensées les plus profondes, son amour pour les lettres, les mots, les chiffres. Son obsession pour les voitures...

    Diplômé d'HEC (E.99), titulaire d'un doctorat en sciences de gestion ainsi que d'un mastère en diplomatie, René Maurice Dereumaux est marié depuis trente-quatre ans, il a un fils. Il vit dans le sud de la France.

  • Ce sera notre secret

    Raphael Emeth

    • Max milo
    • 8 Février 2018

    « A 11 ans, je rencontre un étudiant en médecine, lors d'une colonie de vacances. Peu après, j'ai repris contact avec lui et l'horreur a vite commencé. Deux ans d'abus sexuels, à son domicile en banlieue parisienne ainsi qu'au sien, face auxquels je suis totalement impuissant tant son emprise et sa perversité étaient imparables. Comme de nombreuses victimes d'abus, j'ai été enfermé dans le silence et la honte. J'ai alors connu l'enfer durant l'adolescence : chaque jour, je noyais mes souffrances dans l'alcool, sans omettre divers TOC, phobies et une déscolarisation. Je raconte cette dérive mais aussi mon parcours de résilience.
    J'ai aujourd'hui une vie de famille et j'exerce le métier d'ingénieur à Lyon. Après des années de silence, convaincu par des amis victimes et les récentes affaires de pédophilie dans l'église, je me suis enfin décidé à déposer plainte. La police m'a alors appris que mon agresseur était un récidiviste et qu'il n'allait pas tarder à être jugé pour d'autres faits non prescrits de pédophilie. J'ai alors pris un avocat médiatique, Maître Gilles-Jean Portejoie, pour défendre au mieux mes intérêts.
    Mon combat est désormais de tout mettre en oeuvre pour aider la justice à faire condamner cet homme et contribuer à briser la loi du silence et les tabous de la société en encourageant les hommes à témoigner. »

  • Depuis la réforme du mode de financement des hôpitaux qui instaure le remboursement par la sécurité sociale de chaque acte, l'État s'est adjoint les services d' « agences conseil » entièrement privées. Ces dernières soutiennent l'institution en optimisant les procédures de remboursement. Pour ce faire, elles bénéficient d'un accès à l'ensemble de la vie médicale des patients. Or, le respect de la vie privée et le secret médical sont deux droits fondamentaux du patient. Le secret médical s'impose à tous les médecins. Il couvre tout ce qui est venu à leur connaissance dans l'exercice de leur profession, c'est-à-dire non seulement ce que leur a confié le patient, mais aussi ce qu'ils ont vu, entendu ou compris (article 4 du code de déontologie médicale, article R.4127-4 du code de la santé publique).
    Le Dr Jean-Jacques Tanquerel découvre le scandale alors qu'il est responsable de la tarification à l'hôpital de St Malo et donne l'alerte. Il est aussitôt pris dans une incroyable tourmente où s'opposent intérêts financiers et droits des malades et le paie de sa personne. Victime d'un burn out, il a dû prendre un long congé maladie.
    Aujourd'hui l'ordre des médecins lui donne raison et la CNIL vient de publier un rapport accablant pour la puissance publique.
    Ce témoignage pose les problématiques de cette question fondamentale pour tous par un récit vivant et de l'intérieur.

  • Charlotte est une jeune journaliste de 37 ans en quête d'amour. En lisant dans son lit un soir, elle sent une masse étrange dans son ventre mais ne s'en inquiète pas trop pour autant. Trois semaines plus tard, le verdict tombe : cancer du colon.
    Avec 65600000 cas avérés de non-cancer chaque année, Charlotte espérait légitimement être à l'abri, mais une anomalie de casting va l'entrainer dans un nouveau quotidien avec ce qu'elle appelle son « cancer de vieux ».
    Son défi est lancé : vaincre la maladie et trouver l'homme de sa vie.
    Au fil des séances de chimiothérapie, la situation s'améliore, les tests sont rassurants et son moral fluctuant remonte en flèche, mais dès lors qu'elle se croit sortie d'affaire, elle rechute.
    Cette fois, elle abandonne son travail et la recherche du prince charmant. Le combat se jouera en tête à tête, un seul gagnant possible : ce sera elle ou la maladie.
    Grâce au soutien indéfectible de ses proches et à l'incroyable alliance avec sa mère, elle parvient une seconde fois à vaincre ce cancer qui la dégoute.
    Une fois ce combat gagné, elle rencontre deux anx plus tard celui qui va devenir l'homme de sa vie. Après bien des aventures, le double pari est enfin tenu !
    Un texte foisonnant d'émotion, de larmes et de rires, parcours hors du commun d'une femme qui a gagné son droit de vivre heureuse.

  • 3 ans et 9 mois

    Audrey Keysers

    • Max milo
    • 26 Janvier 2017

    À 36 ans, Audrey Keysers est déclarée infertile. Après deux échecs d'insémination artificielle dans un hôpital parisien, on lui conseille clairement d'abandonner l'idée d'être enceinte. Confrontée à une absence de solution en France, la jeune femme se rend dans des hôpitaux belge et espagnol. Première surprise : l'approche y est beaucoup plus humaine. Deuxième surprise : dans cette Europe toute proche, des solutions existent, tout est organisé, efficace, voire simple. Les Françaises, premières patientes étrangères des cliniques d'infertilité, y sont accueillies à bras ouverts. Audrey Keysers, désormais maman, revient sur ce parcours plein de déconvenues et d'espoirs, qui semblera familier à beaucoup de femmes. Avec une question : pourquoi ce qui est possible ailleurs est-il si compliqué en France ?
    />
    Au-delà du récit d'une histoire personnelle, ce livre a pour objectif de redonner espoir aux femmes et aux couples traversant l'épreuve de l'infertilité, de sensibiliser au don d'ovocytes dont on parle encore trop peu en France et de faire des propositions concrètes pour améliorer la prise en charge de la procréation médicalement assistée en France.

  • Présent dans 6 000 produits alimentaires, l'aspartame est l'édulcorant le plus utilisé au monde. Il est omniprésent dans la nutrition dite light. Or, dès son apparition dans les années 60 aux Etats-Unis, des doutes sont apparus sur sa nocivité et sa mise sur le marché a été d'emblée entachée de conflits d'intérêts. Plusieurs études scientifiques dévoilent que l'aspartame et d'autres édulcorants sont nocifs pour les enfants, les femmes enceintes et les épileptiques. La consommation d'aspartame entraîne un risque accru de survenue de cancers.
    L'aspartame n'est pas un aliment mais un additif chimique officiellement sans risque. Pour prouver son inutilité ou le danger d'en consommer, l'enquête suit à la trace ce petit maillon de la chaine alimentaire appelé E 951.
    Son histoire commence à Chicago et se termine dans nos assiettes et nos médicaments. Un vrai cold case où le lecteur trouvera les clefs d'un thriller qui s'est joué dès les années 70. Il se fera son idée sur l'utilité ou la dangerosité de ce faux sucre. Quelques scoops où l'on apprendra que de supers édulcorants issus de l'aspartame sont donnés au bétail pour les faire grossir plus vite, que le Japon qui fabrique de l'aspartame n'en consomme pas. Cette enquête raconte aussi ce qui se cache derrière bien des E : des conflits d'intérêts, des enjeux colossaux, des dossiers interdits au public.

  • Le syndrome de Munchhausen par procuration est une forme grave de sévices à un enfant au cours de laquelle l'adulte qui a la charge de l'enfant provoque de manière délibérée chez lui des problèmes de santé sérieux et répétés avant de le conduire auprès d'un médecin.
    Delphine a 4 ans lorsque son enfer commence... Après des années d'hôpital, de traitements trop forts pour son jeune âge et une ablation d'un rein alors qu'elle est parfaitement bien portante, Delphine va finalement parvenir à s'affranchir de cette relation mère/fille particulièrement dévastatrice.

  • Il était une fois l'histoire rocambolesque de la centrale de Brennilis.
    Construite en Bretagne en 1962, elle n'a vraiment fonctionné que deux ans. 30 ans après, son démantèlement n'est toujours pas achevé. Trop cher, trop dangereux, le cas de Brennilis est le symbole de l'impasse du nucléaire français.
    De Georges Pompidou à Nicolas Sarkozy, quelles pressions ont exercé sur le pouvoir les nucléocrates pour faire de la France à la fois le paradis et l'enfer des centrales ? Qui sont ces hommes qui ont fait l'histoire du tout nucléaire et que préparent-ils, un an après la catastrophe de Fukushima ?
    Comment 50 ans d'idéalisme et d'aveuglement continuent-ils de faire peser la loi du secret sur les risques des centrales et les impasses des plans de démontage ? Spécialiste du nucléaire civil depuis Tchernobyl, longtemps interdit de visite des centrales par EDF, pionnier des mouvances écologiques, Claude-Marie Vadrot nous raconte par le détail la véritable histoire du nucléaire français.
    Pour l'auteur, c'est une évidence : il faut se concentrer sur le développement des énergies renouvelables.

  • Chaque année, au mois d'octobre, notre environnement se pare de rose et de placards innombrables appelant à partir en croisade contre le cancer du sein grâce à la mammographie. Pourquoi une telle volonté des responsables de santé publique, des médecins, des associations ou des laboratoire? Les femmes sont-elles réellement bien informées des risques qu'elles encourent en se soumettant à un tel dépistage? Et les bénéfices qu'on leur fait miroiter existent-ils vraiment?
    Révoltée par l'obstination des gynécologues à lui imposer la mammographie, Rachel Campergue a mené sa propre enquête. Ce qu'elle découvre est effarant. Infantilisant les femmes, les pouvoirs publics promeuvent la confusion entre prévention et dépistage. Les médecins ne disposent pas des connaissances adéquates garantissant que les consentements qu'ils arrachent à leur patientes sont effectivement «informés». Quant aux associations, elles sont les agents d'un business juteux qui profite avant tout aux fabriquants de biens de santé. La conclusion de ce travail foisonnant, précis et non dénué d'humour, est sans appel: une mammographie n'équivaut pas à une vie sauvée, et, si vous choisissez d'en passer une tous les deux ans, faites-le en toute connaissance de cause.

  • Le XXe siècle a été celui de la voracité, le XXIe siècle sera celui de la faim.
    Ailleurs, bien sûr, en Afrique, mais aussi en Occident, ici même. Epuisement des énergies et minerais fossiles, dérèglement du climat, recul des terres arables, agonie des sots, raréfaction de l'eau douce, dépeuplement des océans, surpopulation, crise de l'agriculture : autant de facteurs porteurs de la faim et de ses conséquences dramatiques. Des décennies d'expansion désinvolte ne nous laissent désormais qu'un détroit infime à franchir pour éviter l'effondrement et nous permettre de sortir sans dommages irrémédiables de l'ère fossile.
    Hugues Stoeckel nous convainc, sans complaisance et avec maints exemples, de la réalité du péril, pour mieux nous montrer la lueur d'espoir.

  • La structure interne de l'univers est-elle composée d'information ? Le vivant a-t-il une logique numérique ? Internet est-il en train de générer un cerveau collectif ? Comment se servir de l'information plutôt que la subir ? Depuis que Homo sapiens, armé de ses machines électroniques, a appris à percer le secret de l'information et de son alchimie en la numérisant, il a libéré l'hyperinformation. Cette force est un alliage subtil entre la matière et la pensée, l'animé et l'inanimé, le virtuel et le réel. Pour la première fois dans l'histoire de l'humanité, la technique semble engendrer une intelligence collective. Pour certains, cela suppose que la raison devient réellement étrangère à elle-même, potentiellement hostile et dangereuse. Pour d'autres, c'est l'heureux début d'une ère neuve. Homo sapiens 2.0 est un périple dans les profondeurs du cerveau humain, dans les mystères des gènes et des mèmes (leur équivalent mental), dans les secrets du langage, des religions ou des nouvelles technologies, pour décrypter ce que nous sommes devenus ces dernières trente années. De René Girard à Richard Dawkins, de Teilhard de Chardin à Joël de Rosnay, le livre raconte la saga de la pensée de l'ère virtuelle. Entre chaque chapitre, des « Intermèdes » permettent de voyager dans des oeuvres littéraires ou des expériences scientifiques éclairantes.

  • Dealer legal

    Coder Eric

    • Max milo
    • 13 Octobre 2005

    Le groupe Pernod-Ricard est l'exemple du succès international à la française. Pastis, whisky, vodka, rares sont les alcools que le numéro 2 mondial ne distribue dans les bars et discothèques. Mais la concurrence est rude et pour placer ces bouteilles, les représentants dépassent leurs limites ; afin de fraterniser avec ses acheteurs, Franck Daniel boit de plus en plus et devient, après onze ans de bons et loyaux services, une épave.
    Il a confié au journaliste Eric Coder comment son outil de travail, l'alcool, l'avait porté au sommet avant d'avoir raison de son corps, de sa vie familiale, de ses illusions. Au passage, nous découvrons les cibles principales des alcooliers, à savoir les jeunes, les femmes et les sportifs... L'auteur n'hésite pas non plus à démasquer l'ambivalence des pouvoirs publics concernant l'alcool ; une drogue légale qui est un secteur phare de l'économie française.
    Une histoire de splendeur et de misère, passionnante comme un roman noir. Très noir.

  • Doit-on craindre aujourd'hui une épidémie planétaire contre laquelle les antibiotiques ne pourront rien ? D'un côté, les bactéries, innombrables, un million de milliards de million, installées pratiquement dans toutes les niches écologiques terrestres. En face, les hommes, « seulement » 6,5 milliards d'individus. Pendant une période extrêmement courte, le dernier demi-siècle, la guerre entre ces deux opposants a fait rage. Des centaines de milliers de tonnes de produits antibiotiques ont été déversés dans l'environnement ou ingérés par le corps humain et les animaux. Le résultat de cette lutte est aujourd'hui sans appel : les bactéries ont muté et sont de plus en plus résistantes. Quant aux laboratoires pharmaceutiques, ils ont pratiquement épuisé leurs armes, produisant désormais de manière massive leurs médicaments selon une logique de déferlement, une fuite en avant qui laisse de moins en moins de place à la recherche fondamentale.
    Pour la première fois un chercheur de renom et un éminent anthropologue ont réussi à marier leurs analyses dans une synthèse qui fera date. Revenant sur l'histoire fascinante des antibiotiques, analysant les enjeux de leur production, ils explorent les solutions envisageables. Et nous rappellent au passage que dans un corps humain en pleine santé, il y a plus de bactéries que de cellules.

  • existe-t-il un gène du désir ? peut-on reproduire un coup de foudre en laboratoire ? pourquoi les stars multiplient-elles les partenaires ? peut-on manipuler les gènes de l'homosexualité ? en quoi la taille du sexe compte-t-elle malgré tout ? quel est le rôle du visage dans le succès sexuel ? la frigidité est-elle héréditaire ? peut-on estimer la fidélité de son partenaire en observant son cerveau ? des implants vont-ils stimuler nos orgasmes ? en 50 articles instructifs et amusants, mettez-vous à la page des plus récentes découvertes de la science sur les coulisses de l'amour.
    faits et chiffres à l'appui, elles balaient nombre d'idées reçues et de tabous. et si, finalement, c'était bien le sexe qui menait le monde oe

  • Quel est le point commun entre l'eau du robinet, le fromage, les biscuits, les crèmes nourrissantes, le fond de teint, le rouge à lèvres, les déodorants, le lait en poudre, les vaccins, les oeufs ? Tous ces produits contiennent de l'aluminium.
    Une substance nocive, révèle cette enquête exclusive et exhaustive. Quel est le point commun entre Alzheimer, Parkinson, l'épilepsie, l'anémie, la fatigue chronique, le diabète, la myofasciite à macrophages, l'asthme ? Toutes ces maladies mettent en cause de trop fortes doses d'aluminium. Or ces doses sont sous-estimées par les autorités sanitaires. Que dire des vaccins obligatoires (diphtérie, tétanos, poliomyélite) imposés aux enfants dont la totalité concentre jusqu'à 8 mg d'aluminium alors que le seuil critique s'établit à 1,5 mg par dose ? Que penser du « syndrome de la guerre du Golfe », dont souffrent plus de 175 000 soldats, qui ne serait pas dû aux gaz eux-mêmes, mais aux batteries de vaccins préventifs que ces hommes ont subis ? L'auteur a rencontré des témoins qui pour la première fois brisent la loi du silence.
    Cette enquête s'appuie aussi sur les conclusions récentes des plus grands spécialistes de la santé : le Comité consultatif mondial de l'OMS, les recherches de l'Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé, du Comité supérieur d'hygiène publique de France, de la Direction générale de la santé, et de nombreuses études scientifiques internationales.

  • A travers cinq chapitres particulièrement bien choisis, l'auteur nous raconte l'histoire d'une guérison. Du choc du diagnostic jusqu'à la renaissance, en passant par les étapes de crise, d'acceptation et d'apprivoisement, c'est une véritable aventure que nous fait vivre Marie-France de Palacio.
    Par ailleurs, en étendant son cas particulier à un processus général, elle donne de nombreuses clés pour affronter son hypersensibilité.
    A la fois passionnant et bouleversant...

  • Contre une course à l'expérimentation humaine.
    Le sport est un art, et cet art est fait aujourd'hui de l' effroyable combinaison de politique, de fric et de dopage . Le sport constitue un laboratoire d'expérimentation humaine sauvage. Derrière le sportif se cache le cobaye. Sponsors, organisateurs, avocats, fédérations sportives, apprentis sorciers, et spectateurs fanatiques, tous sont témoins de cette réalité, au dessus de laquelle, règne, seul, l'adage : toujours plus haut, toujours plus loin, toujours plus fort. Jean-Paul Escande, analyse ainsi ses huit années à la tête de la Commission de la Lutte contre le dopage avec une autodérision décapante. " Sept année pour un déniaisage ! " explique-t-il.
    Jean-Paul Escande, Professeur de médecine, l'une des grandes figures françaises qui se battent contre le dopage dans le sport, nous livre ici son testament philosophique.

  • En finir avec l'alcool - les 100 remedes pour sortir de cette addiction et ne pas rechuter Nouv.

  • Voici un passionnant et exhaustif panorama de la jurisprudence concernant les différends entre médecins et patients. Un rigoureux et inédit recueil des cas judiciaires alimentant le Droit médical le plus récent. Aucun domaine n'a échappé au souci d'exhaustivité des auteurs : la gynécologie, l'IVG, la non-assistance à personne en danger, les urgences, la chirurgie esthétique, les infections nosocomiales, les soins de convenance, la psychiatrie, les greffes, le refus de soin, etc. Un exemple ? " Une affaire concerne l'opération d'une femme par césarienne au bloc opératoire au cours de laquelle une infirmière, ayant sorti un système de désinfection à la chaleur et versé dessus de l'éther pour aller plus vite, met le feu au bloc opératoire. L'ensemble du personnel médical quitte l'établissement en laissant la patiente sur la table d'opération... " Accès aux soins et progrès scientifiques aidant, le médecin est depuis peu tombé de son piédestal : l'évolution contemporaine marque le passage d'un paternalisme médical à un consumérisme critique.

  • Dé-boire

    Jean-François Marquet

    • Max milo
    • 18 Octobre 2017

    Jean-François Marquet nous fait dans ce texte poignant le récit de son divorce avec l'alcool. Un voyage de 40 jours seul dans un hôpital, loin des siens durant lequel le combat est permanent pour ne pas rechuter, tenir coûte que coûte. Deux voix se combattent, celle de celui qui se soigne et celle de l'alcoolique qu'il est encore. L'une nourrit l'autre, lui donne la force de tenir quand l'envie d'un verre devient oppressante : ne pas redevenir ce qu'il a été. Immersion totale dans l'aventure d'une guérison au quotidien...

empty