Tourisme & Voyages

  • La médiatisation des Pussy Riot a dépoussiéré le mythe de la « femme russe ». Oui, les Moscovites aiment ce qui brille et affrontent le verglas en stilettos. Mais, bien décidées à prendre leur revanche sur sept décennies de communisme, ce sont aussi des bosseuses passionnées et engagées. A l'instar de leur ville, il faut les côtoyer de près pour savourer tout leur charme : elles se révèlent alors curieuses, cultivées et charmantes... Découvrez avec elles les arrière-cours où se cachent les ateliers des créatrices de mode, suivez-les à la patinoire ou dans les fameux bains russes. Partagez leurs adresses de manucure et dégustez la perestroïka culinaire dans leurs restaurants favoris. Avec elles, vous ne risquez pas de vous ennuyer... Une Pintade n'est ni une poule ni une dinde et certainement pas une bécasse, mais le symbole de la femme d'aujourd'hui, sérieuse et frivole à la fois.

  • Comme dans un film d'Almodovar, les Madrilènes cavalent partout et parlent à toute allure.
    Qu'elles soient des rockeuses de Malasana, des bourgeoises de Salamanca, des bobos de Chueca ou des Pintades multiethniques de Lavapiés, pas question de perdre le tempo ! En une génération, elles se sont imposée dans un monde qui ne les attendait pas forcément, pressées d'effacer les empreintes de l'Espagne machiste de Franco. Mais ces fausses râleuses ont aussi l'art de savourer l'instant.
    Pour elles, c'est une question de principe : on est toujours mieux dehors, a la calle. Voici leurs bonnes adresses, pour savoir où manger les meilleurs oeufs brouillés au chorizo, dans quelles piscines piquer une tête l'été ou encore où se faire faire la même robe que la princesse Letizia. Allez, vous saurez même où croiser Javier Bardem... La pintade n'est ni au poule ni une dinde et certainement pas une bécasse, mais le symbole de la femme d'aujourd'hui, sérieuse et frivole à la fois !

  • Notre nom de famille fait partie de notre patrimoine intime. Pourtant, nous savons souvent peu de chose sur son origine.

    Spécialiste de généalogie, Jean-Louis Beaucarnot nous raconte dans cet ouvrage comment sont nés les noms de famille, quelle était leur signification et comment ils se sont transmis jusqu'à nous au fil d'un long parcours.

    Il nous entraîne en même temps dans une passionnante découverte de la vie quotidienne du temps de nos ancêtres :
    Les métiers, la vie en société, l'évolution des noms et des usages...
    On y apprendra, entre bien d'autres choses, que les Lefebvre descendent du forgeron médiéval...

    Il analyse ainsi 6 000 noms de famille, regroupés dans un index complet.
    Des conseils pratiques facilitent les recherches généalogiques.

  • " Je n'ai pas peur " est leur credo : féministes, enivrées de liberté, les Berlinoises portent leur ville chevillée au corps.
    Elles sont DJettes, designers, actrices porno-lesbiennes ou mères de famille. Toujours sans fards et sans artifices, elles pensent que la mode doit être pratique avant tout, pour leur permettre de filer à vélo le long de la Spree ou de faire la fête jusqu'au bout de la nuit. Leurs cafés sont légendaires, leurs brunchs dominicaux incontournables, sans parler de leur célèbre currywurst ! Et qu'on ne vienne pas leur dire qu'à Berlin l'hiver est trop long : les saunas sont là pour réchauffer les corps et les marchés de Noël pour réchauffer les coeurs.
    A la fois étude de moeurs, galerie de portraits et guide pratique, cet ouvrage vous donnera leurs adresses les plus pointues. Une Pintade n'est ni une poule ni une dinde et certainement pas une bécasse, mais le symbole de la femme d'aujourd'hui, sérieuse et frivole à la fois !

  • ce sont de drôles d'oiseaux qui ne vivent qu'à trois heures de tgv de paris.
    les échanges linguistiques et les virées shopping n'ont pas suffi à percer leur mystère vues de ce côté-ci de la manche, les londoniennes restent souvent une énigme. leurs excentricités, leur amour de la monarchie, leur goût prononcé pour l'ivresse, leurs opinions politiques, leur humour cynique ou leurs styles vestimentaires déjantés peuvent nous laisser perplexes. virginie ledret, journaliste française qui vit à londres depuis plus de dix ans, décode pour nous ses habitantes avec un regard décalé et amusé.
    découvrez ses conseils et ses bonnes adresses actualisées pour tirer le meilleur parti de la ville. si vous pensez qu'une chav est une crème dépilatoire, qu'une posh est un sac en plastique et qu'une wag se conduit à gauche, alors ce guide est absolutely pour vous !

empty