Sciences & Techniques

  • De Kyoto à Princeton, de Lyon à Hyderabad, entre des échanges de mails enflammés avec son collaborateur, les chansons fredonnées au fil des équations et les histoires que Cédric Villani raconte à ses enfants, on suit la lente et chaotique élaboration d'un nouveau théorème, qui vaudra à ce jeune chercheur la plus prestigieuse distinction du monde des mathématiques. Théorème vivant est un chant passionné qui se lit comme un roman d'aventures, jalonné de portraits de quelques-uns des plus grands mathématiciens et parsemé de vertigineuses et fascinantes équations.

  • C'était là.
    C'est là que tant de cobayes humains ont subi les sévices de ceux qui étaient appelés « docteurs », des docteurs que mes deux grands-pères, disparus dans ce sinistre camp, ont peut-être croisés.
    Je suis à Auschwitz-Birkenau.
    Là, devant ce bâtiment, mon coeur de médecin ne comprend pas. Comment peut-on vouloir épouser un métier dont le but ultime est de sauver des vies et donner la mort aussi cruellement ? Ils n'étaient pas tous fous, ces médecins de l'horreur, et pas tous incompétents.
    Et les résultats de ces expériences qui ont été débattus, discutés par des experts lors du procès de Nuremberg ? Ont-ils servi ?
    Quand la nécessité est devenue trop pressante, quand j'ai entendu trop de voix dire, de plus en plus fort, que ces expériences avaient peut-être permis des avancées scientifiques, j'ai ressorti toute ma documentation et je me suis mis à écrire.
    M. C.

    « Une intemporelle leçon d'éthique scientifique. » Antonio Fischetti, Charlie Hebdo.

  • On savait que c'était l'entité la plus complexe de l'univers connu. Mais le feu d'artifice de découvertes récentes dépasse l'entendement et fait exploser tous les schémas. Votre cerveau est (beaucoup) plus fabuleux que vous le croyez. Il est :
    - totalement élastique - même âgé, handicapé, voire amputé de plusieurs lobes, le système nerveux central peut se reconstituer et repartir à l'assaut des connaissances et de l'action sur le monde ;
    - totalement social - un cerveau n'existe jamais seul, mais toujours en résonance avec d'autres. Mieux : nous sommes neuronalement constitués pour entrer en empathie avec autrui et aller à son secours.
    Ce livre aborde ces questions passionnantes avec cinq spécialistes.

  • Plus de cent cinquante ans après la publication du célèbre ouvrage de Darwin, De l'origine des espèces, Jean-Marie Pelt s'emploie à récuser la fameuse « loi de la jungle » qui, dans une nature réputée « cruelle », serait le seul moteur de l'évolution. Il existe bien une raison du plus faible : tout au long de l'histoire de la vie sur terre, des premières bactéries jusqu'à l'homme, là où les plus gros n'ont pas su résister aux cataclysmes et aux changements climatiques, ce sont souvent les créatures les plus humbles qui ont survécu. Notre société humaine, dans laquelle règne un esprit de compétition exacerbé, court à la catastrophe si elle n'entend pas cette leçon de la nature qui fait de l'égoïsme la maladie mortelle des puissants et de la solidarité la force des faibles. Un ouvrage fourmillant d'anecdotes puisées au coeur du monde végétal et animal.

  • L'âge venu, le savant s'interroge : quel est donc l'avenir du genre humain ? Que pouvonsnous espérer pour nos enfants et nos petits enfants ? Partagé entre le désir de croire et une nécessité inquiète, l'auteur passe en revue les questions du temps à venir : l'avenir de la planète, la folie des lois des hommes et leur folie guerrière, nucléaire, violente.
    Infatigable explorateur du désert, auteur de travaux scientifiques qui lui ont valu une réputation internationale, Théodore Monod fut aussi, et peut-être avant tout, un homme d'engagement et de foi. Engagement contre le nucléaire tant militaire que civil, contre toute violence faite à l'homme, aux animaux, à la nature. Foi d'un chrétien qui, par-delà tous les dogmatismes d'églises, en appelle à un christianisme authentiquement évangélique.
    Ce sont toutes ces dimensions d'une vie qu'il reparcourt ici, dans une libre conversation avec le journaliste Jean-Philippe de Tonnac. Le savoir, la sagesse, la révolte, l'humour s'y côtoient, nous laissant en ce début de siècle et de millénaire un message d'espérance.

  • Longtemps, l'humanité a vécu en pensant qu'elle avait tout son temps, que le progrès n'en finirait pas de transformer le monde à son avantage, que les hommes seraient toujours plus performants, que l'on pouvait fabriquer indéfiniment des bombes nucléaires sans avoir à les utiliser et prélever à l'envi toutes les richesses de la planète sans jamais entamer son capital. Cette époque est révolue. Nous savons maintenant que le temps nous est compté et qu'à force de travailler contre nous-mêmes, nous risquons de fabriquer une Terre où aucun de nous ne voudra vivre. Dans ce livre qui ressemble à un avis de tempête, Albert Jacquard passe en revue les questions à propos desquelles il est urgent de procéder à une refonte complète de nos habitudes. Non, le pire n'est pas certain, mais nous devons nous hâter.

  • La planète est malade. L'homme est coupable de l'avoir dévastée. Il doit payer. Telle est la vulgate répandue aujourd'hui dans le monde occidental. Le souci de l'environnement est légitime : mais le catastrophisme nous transforme en enfants qu'on panique pour mieux les commander. Haine du progrès et de la science, culture de la peur, éloge de la frugalité : derrière les commissaires politiques du carbone, c'est peut-être un nouveau despotisme à la chlorophylle qui s'avance. Et rend plus urgent l'instauration d'une écologie démocratique et généreuse. Une course de vitesse est engagée entre les forces du désespoir et les puissances de l'audace.P. B. Bruckner pointe une belle urgence en forme de dilemme : comment alerter sans apeurer, expliquer sans déprimer, changer sans désenchanter. Vincent Giret, Libération. Afin que pousse l'écologie de raison, dont dépend notre salut collectif, il faut éradiquer l'écologie de divagation. Bruckner désherbe. Christophe Barbier, L'Express.

  • La veuve du cycliste L. Fignon témoigne du combat de son mari contre le cancer. Elle décrit la lutte contre la douleur, la lourdeur des soins, la crainte de la mort, la place et les souffrances de l'entourage. Le médecin M. Cymes et le journaliste P. Romedenne apportent leur point de vue sur l'accompagnement des personnes atteintes de maladies graves.

  • Elle s?appelait Henrietta Lacks, mais les savants n?ont retenu de son nom que deux syllabes : HeLa. Elle travaillait dans les champs de tabac du sud des Etats-Unis où besognaient ses ancêtres esclaves. Ses cellules, prélevées à son insu, sont devenues l?un des outils les plus précieux de la médecine moderne. Emportée par un cancer foudroyant en 1951, à l?âge de 31 ans, elle a contribué sans le savoir à la mise au point du vaccin contre la polio, au décryptage des tumeurs et des virus, à la mesure des effets de la bombe atomique, et à des avancées telles que la fécondation in vitro, le clonage ou la thérapie génique.
    A travers l?histoire bouleversante de cette femme et de ses proches, Rebecca Skloot nous invite à réfléchir aux enjeux éthiques, financiers et sociaux de la recherche scientifique.

  • Le monde « progresse » à toute vitesse. Le vent souffle de même, comme on l'a vu lors des tempêtes de Noël 1999. Ici, l'euphorie économique ; là, des cyclones d'une violence jamais vue. Tandis que l'économie prospère, l'écologie dégénère.
    Il est temps d'agir !
    Faut-il se contenter de ranger les transats sur le pont d'un Titanic d'ores et déjà condamné au naufrage ? Ou changer carrément de cap, comme le ferait celui qui aurait pris l'autoroute à contresens ? Changer de direction et tout changer sans tout casser : tel est le message de ce livre.
    Ni science-fiction ni futurologie débridée ; sont seulement suggérés les voies et les moyens susceptibles d'engendrer un puissant courant de réformes en vue de mieux protéger l'homme, la nature et la vie. De proposer de nouveaux thèmes de réflexion et d'action, à l'aube du troisième millénaire, pour laisser à nos enfants une Terre en bon état.
    A cette fin, on a mis en scène un grand nombre d'acteurs, de situations concrètes, d'exemples suggestifs à la façon de notre Tour du monde d'un écologiste, paru en 1989, dont le présent ouvrage constitue une série de nouvelles étapes.
    Jean-Marie Pelt

  • Sur le mode de l'humour, ce recueil propose des réponses à des questions simples ou insolites, comme : pourquoi les yeux sont-ils rouges sur une photographie, pourquoi les avions laissent-ils des traînées blanches dans le ciel, pourquoi les prénoms Charles et Jacques prennent-ils un s, pourquoi les pharmacies ont-elles pour emblème une croix verte, etc...

  • Synthèse qui rapelle comment s'est formée la configuration actuelle de la Terre, les causes et la localisation du volcanisme et des tremblements de terre. Expose les hypothèses émises par la géophysique pour expliquer la dérive des continents, l'expansion du globe et la tectonique des plaques.

empty