L'harmattan

  • Dans son anthologie Les Poètes maudits de 1884, acte de naissance de la poésie moderne, Paul Verlaine présente Tristan Corbière, auteur de Les Amours jaunes, avec Rimbaud et Mallarmé. Le Surréalisme et les avant-gardes du XXe siècle consacrent ce Breton parmi les inventeurs d'une langue poétique qui n'a pas encore épuisé sa révolte.


  • Ce volume présente un parcours de terminologie diachronique dans l'histoire de la culture française et européenne au moment de la grande révolution scientifique et technique du XVIIIè siècle. De la "scientia" médiévale aux arts de faire, c'est au cours de ce siècle que les arts et métiers entrent de plus en plus en dialogue avec les savoirs scientifiques: la mutation épistémologique qui va de l'art à la science et de la science aux arts et métiers est une histoire de termes et de nouvelles nomenclatures.

  • "Ce livre vise à examiner certains romans d Alphonse Daudet par rapport à l enfance blessée et à la famille dévalorisée et à comprendre les raisons pour lesquelles Alphonse Daudet n a pas occupé de place considérable dans le panorama littéraire italien du XIXe siècle par rapport aux autres écrivians français, ses contemporains."

  • Le dimanche 14 décembre 1958, Diego Fabkri se rend chez François Mauriac à Paris, accompagné de Federico Fellini. « Vers la fin de la matinée passée à rédiger ce bloc-notes - écrit Mauriac - vint Diego Fabbri qui travaille à une adaptation théâtrale de Thérèse Desqueyroux ». L'adaptation de Fabbri imite ouvertement Mauriac, mais, tout en suivant son modèle, le dramaturge italien bouleverse le schéma du roman : le romancier bordelais présentait le procès comme acquis et faisait débuter l'action par le prononcé du « non-lieu ». Fabbri consacre tout le premier acte au procès meme, et invente des effets de suspens. Le second acte présente le procès de 'Ihérèsc devant sa famille et le troisième celui de l'héroïne devant sa conscience. Il faut souligner l'habileté de cette construction dramatique, mais l'objectivation de Thérèse par la technique de la scène lui enlève de son intimité et de son mystère. Le réalisme l'emporte sur la poésie.

    Introduction, traduction et notes par Pier Luigi Pinelli.

  • Pour peindre un paysage, il ne suffit pas de l'observer et de reproduire sur une toile ce que l'oeil enregistre. Il faut surtout le ressentir, l'éprouver dans toutes ses composantes : volumes, formes, couleurs, aspects, substances. Chez Paul Cézanne, l'image permet, d'un côté, d'approfondir le sens de la visibilité et, de l'autre, de saisir les couches invisibles qui trament notre rapport avec le monde. En analysant le domaine de la culture anglo-saxonne, italienne et américaine (de Rilke à Soffici, de Lewis à Woolf), il en résulte que ces auteurs ont été fascinés par l'ouverture de sa peinture.

  • Ce volume présente un choix de textes et de documents sur la littérature, l'art et la théorie de l'Inisme écrits par le fondateur même de ce mouvement artistique et littéraire international d'avant-garde. Avec l'Inisme commence la Troisième phase de l'Avant-garde, celle que l'on nomme Révolution révolutionnée, qui suit la Révolte (futurisme, dada), puis celle de la Révolution (surréalisme), dont l'actualité avait été tracée par François Proïa dans son livre L'Inisme, Etre à l'avant-garde aujourd'hui (L'Harmattan 2005).

empty