Sciences & Techniques

  • Les grands bouleversements engendrés par l'utilisation des techniques numériques et du réseau Internet sont jugés positivement, mais aussi parfois comme de nouvelles formes de contrôle et d'exploitation. On peut par ailleurs contester le caractère véritablement révolutionnaire de ces bouleversements présentés sous les traits d'une révolution numérique inéluctable qui échappe à toute volonté politique de transformation sociale.

    Au-delà de ces différences d'appréciation, cet ouvrage fait un retour sur cinquante ans d'informatisation afin de revisiter les quatre grandes problématiques sociétales qui sont apparues au fur et à mesure de la progression des applications : la problématique du contrôle social, celle de la sécurité, celle de la communication et de l'échange, et enfin celle de la marchandisation. Il s'agit de retrouver les termes dans lesquels elles ont été formulées et, au besoin, de mobiliser des grilles théoriques pour mieux en saisir le sens et la portée. Toutes ces problématiques cohabitent, s'entremêlent et se télescopent dans la mutation numérique en cours, entre contrôle et liberté.

  • Les pratiques du référencement naturel (SEO) sur Baidu et les autres moteurs de recherche chinois sont peu connues dans le monde occidental.
    Pourtant, pour se promouvoir dans l'Empire du Milieu, le marketing en ligne est indispensable.

    SEO Baidu, référencement naturel et marketing en Chine présente les modalités du référencement naturel dans le pays. En plus du travail on-site et off-site, les démarches administratives nombreuses doivent être prises en compte.
    La création d'un site Internet est, en effet, soumise à un ensemble de normes gouvernementales (obtention d'une ligne mobile, demande de licence ICP, prouver l'implantation de l'entreprise en Chine, etc.).

    Elue parmi les cinq entreprises les plus innovantes et « intelligentes » au monde par une étude du MIT en 2016, Baidu constitue un objet d'observation majeur. Cet ouvrage analyse le fonctionnement du SEO et du webmarketing en Chine, il présente la marche à suivre et les écueils à éviter.

  • Après avoir révolutionné la communication globale, les réseaux sociaux numériques investissent le monde de la science. Secteur le plus stratégique de la société de l'information, il représente 2 millions de chercheurs publiant dans 25 000 journaux couvrant tous les domaines du savoir.

    Les nouveaux enjeux de la connaissance décrypte cette révolution accompagnée de grands défis : défi du partage, défi de l'évolution du travail de la science, défi de sa diffusion.

    Il propose une vue d'ensemble de ces nouvelles frontières stratégiques des connaissances en analysant les sources de l'innovation, ses acteurs et ses détenteurs. L'accès à l'information à l'heure du numérique est étudié ainsi que ses enjeux économiques. Avec ses plateformes géantes, la science distribue et partage désormais à coût nul et à très grande échelle tous les savoirs disponibles.

    Cet ouvrage aborde également la question de la protection de la connaissance à travers la législation et les politiques publiques mises en vigueur.

  • La série Technologies Intellectives propose des ouvrages qui explorent le travail, l'enchevêtrement des écritures et le développement de technologies intellectuelles qui automatisent pour partie certains des processus cognitifs. Elle présente des travaux qui font face à la montée en puissance de l'algorithmique ainsi qu'à l'émergence de nouvelles formes d'intelligence collective dans divers domaines (la recherche, le monde militaire, les organisations...). Elle ouvre un espace aux travaux concernant les devenirs de l'intelligence associés à la croissance de l'internet des objets, de l'hybridation du vivant et de l'intelligence artificielle.

    La communication en champ proche par mise en proximité d'appareils équipés de la connectivité NFC (Near Field Communication) est devenue le standard universel adopté par les fabricants de smartphones.

    Cet ouvrage présente le caractère innovant du NFC et en offre une vision pragmatique. La partie théorique détaille les modes opératoires de ce standard. La partie technique analyse son usage dans la programmation d'applications mobiles et la partie pratique fournit et commente des exemples concrets de son utilisation.

    L'art et la science de la programmation NFC apporte aux lecteurs les bases indispensables au développement d'applications Android intégrant ce standard.

  • La série Technologies Intellectives propose des ouvrages qui explorent le travail, l'enchevêtrement des écritures et le développement de technologies intellectuelles qui automatisent pour partie certains des processus cognitifs. Elle présente des travaux qui font face à la montée en puissance de l'algorithmique ainsi qu'à l'émergence de nouvelles formes d'intelligence collective dans divers domaines (la recherche, le monde militaire, les organisations...). Elle ouvre un espace aux travaux concernant les devenirs de l'intelligence associés à la croissance de l'internet des objets, de l'hybridation du vivant et de l'intelligence artificielle.

    Une profonde transformation des modes d'intelligibilité et de production des savoirs est en cours. Le « plissement numérique du monde », associé à la convergence des nanotechnologies, biotechnologies, informatiques et sciences cognitives (NBIC), affecte les agencements collectifs de pensée et les dispositifs de recherches.

    Les intelligences collectives dans l'horizon du trans et posthumanisme analyse la place de ces intelligences « au milieu » du couplage des horizons ontologiques et des processus de maturation biotechniques. Après avoir présenté les caractéristiques les plus saillantes du paysage des intelligences collectives, il offre une synthèse des narrations trans et posthumanistes en les suivant au plus près de leurs énoncés, en les mettant en perspective dans l'histoire, et en indiquant de quoi ces énoncés sont le symptôme. Enfin, il met en relief les principaux problèmes auxquels l'encyclopédisme fait face, ainsi que les modes concrets de son incarnation.

  • Les systèmes hypermédia, pourtant apparus il y a plusieurs décennies, restent un sujet d'étude constant. En effet, avec les avancées technologiques et la variété des supports, des nouveaux systèmes voient régulièrement le jour, dans des champs et contextes divers. C'est la raison pour laquelle la recherche conceptuelle et fonctionnelle les concernant reste importante et nécessaire.

    Design de systèmes hypermédia interactifs aborde les systèmes hypermédia d'un point de vue théorique et pratique, de façon à la fois originale et scientifique. Il traite de leurs manières de représenter et d'interagir avec l'information, et met l'accent sur leurs processus de conception. Les auteurs des systèmes y présentent la complexité des facteurs sous-jacente à l'aspect design, la mise en oeuvre et la maintenance des outils destinés à un usage humain.

    A travers ces réflexions, cet ouvrage traite des questions qui mettent non seulement l'utilisateur, mais également la société, les enjeux modernes, les disciplines scientifiques et la culture, au coeur des systèmes hypermédia.

  • Par ses approches socio-historique, socio-économique et socio-politique, la série Informatique et société connectées offre une réflexion critique sur l'omniprésence de l'informatique dans la société et sur les enjeux qu'elle suscite à travers les questions relatives à la cybersurveillance, aux libertés individuelles et collectives, à l'impact environ-nemental et à l'hyperconnectivité.

    Le Darknet suscite depuis plusieurs années fascination et inquiétude. Internet caché, web profond, darknet, deep web, ces termes souvent confondus désignent des réalités pourtant bien différentes.

    Depuis l'apparition du hacking et le développement du téléchargement illégal jusqu'à la création des véritables réseaux parallèles que constituent Tor, I2P ou Freenet, les darknets sont un phénomène informatique en passe de devenir un phénomène de société. Alors que Facebook ou Twitter ont déjà fait leur entrée sur Tor, cryptoanarchistes, activistes et lanceurs d'alerte côtoient encore pirates informatiques et vendeurs de stupéfiants sur des réseaux cachés qui s'ouvrent lentement au grand public.

    Géopolitique du Darknet retrace l'historique de la création et du développement de ces réseaux parallèles et analyse les implications géopolitiques, économiques et socioculturelles du phénomène en termes de cybersécurité, de préservation des libertés individuelles et de gouvernance globale d'Internet.

  • Par ses approches socio-historique, socio-économique et socio-politique, la série Informatique et société connectées offre une réflexion critique sur l'omniprésence de l'informatique dans la société et sur les enjeux qu'elle suscite à travers les questions relatives à la cybersurveillance, aux libertés individuelles et collectives, à l'impact environ-nemental et à l'hyperconnectivité.

    À chaque instant, les usagers des réseaux doivent faire des choix, entre acceptation et subordination pour accéder aux nouveaux services en ligne, en contrepartie d'un traçage de leurs données. Ces usagers sont tout à la fois récepteurs et contributeurs, et leurs usages s'inscrivent dans un renoncement négocié.

    L'analyse d'une acceptabilité sociale de l'exploitation des données et des pratiques relationnelles sur les réseaux numériques révèle leur caractère de plus en plus insoutenable, car ces mécanismes sont loin d'être virtuels et ont des conséquences très matérielles qui ont une incidence sur la production des gaz à effet de serre, source de réchauffement-dérèglement climatique.

    Ce troisième volume de la série « Informatique et société connectées » aborde l'hyperconnectivité engendrée par l'industrialisation des services numériques sur les réseaux qui s'appuie sur un modèle socioéconomique fondé sur la gratuité ou des tarifs bas, des pratiques communicationnelles, et par des sollicitations incessantes.

  • Pendant 200 ans, l'industrie a maîtrisé le fer, le feu, la force et l'énergie. Aujourd'hui, en y intégrant des puces, l'électronique façonne nos objets usuels : ordinateurs, téléphones, clés, jeux, électroménager, etc. Données, logiciels et calculs encadrent la conduite des hommes et l'administration des choses. Tout se traduit en données : le chiffre est roi.

    Composé de trois volumes, L'ère du numérique explore les phénomènes techniques, économiques et sociaux qui résultent de la généralisation d'Internet.

    Ce second volume expose l'impact du numérique sur les relations marchandes et les médias, leur évolution, et étudie les raisons pour lesquelles ce changement met l'économie politique à l'épreuve.

  • Le hasard, le calcul et la vie regroupe seize communications originales du colloque du même nom, organisé dans le cadre du Centre Culturel International de Cerisy en 2019.

    Des mathématiques aux sciences humaines, en passant par la biologie, nombreux sont les concepts et interrogations liés au hasard. Quels sont les différents types de hasard ? Le hasard correspond-il à une absence de connaissances des causes des évènements ou existe-t-il un hasard réellement intrinsèque et irréductible ? Le hasard préside-t-il à nos décisions ? Gouverne-t-il l'évolution ? Est-il à l'origine de la vie ? Quelles sont les parts respectives du hasard et de la nécessité en biologie ?

    Cet ouvrage cherche à répondre à ces questions fondamentales en réunissant les contributions claires et richement documentées de mathématiciens, physiciens, biologistes et philosophes qui font de cet ouvrage un outil de travail et de réflexion incomparable.

  • Alliant la théorie à la pratique, Conception et réalisation de sites web avec HTML5 et CSS3 s'adresse aussi bien aux débutants voulant concevoir leur premier site web qu'aux développeurs expérimentés souhaitant consolider leurs acquis techniques.

    Dans une partie théorique, l'ouvrage analyse les langages HTML5 et CSS3 (éléments HTML, conteneurs sémantiques, mise en forme sémantique du texte, éléments multimédia, formulaires, tableaux, définition et intégration des styles CSS, mise en forme du texte, styles des conteneurs et des boîtes). Dans une partie pratique, il présente la démarche de création d'un site web ainsi que les règles clés à appliquer afin d'assurer la réussite du projet tout en apportant une meilleure satisfaction des besoins utilisateurs. Illustré de nombreux exemples, l'ouvrage comporte des travaux pratiques corrigés, structurés selon une logique évolutive allant de la conception d'une simple page HTML5 à la création d'un site web professionnel.

  • La théorie du design organisationnel ouvre de nouvelles perspectives pour un management efficace des connaissances. Cet ouvrage mobilise ce concept pour construire un instrument permettant aux organisations modernes d'identifier et de décrire les facteurs facilitant et/ou inhibant le management des connaissances au sein de leurs équipes. Une approche systémique a été adoptée pour bâtir un modèle nommé " Design de l'organisation apprenante " qui met l'accent sur l'incidence de la stratégie, de la structure, des systèmes d'incitation, des caractéristiques individuelles et de la technologie sur le management des connaissances. Une étude de cas longitudinale au sein des équipes de projet d'un groupe international de télécommunications a permis de valider ce modèle et de l'enrichir en mettant en évidence l'émergence d'un nouveau design organisationnel, prenant en compte le rôle de la culture et des objets-frontières dans la création et le partage des connaissances.

  • Face au développement exponentiel des Big Data et de ses répercussions tant juridiques qu'économiques, un flou ambiant s'est installé autour de l'exploitation des informations numériques. En perpétuel équilibre entre confidentialité et transparence, ces données vont jusqu'à remettre en question certains paradigmes, comme celui de la médecine d'Hippocrate telle que nous la connaissions. Dès lors, une réflexion sur l'étude des risques associée aux enjeux éthiques autour de la conception et de la manipulation de ces " données massives " s'impose à nous. Cet ouvrage a pour objectif de donner du sens et une valeur éthique à ces importants volumes de données. Il propose une modélisation d'analyse éthique et des recommandations pour mieux les contrôler. Cette approche empirique et éthicotechnique vise à apporter les premiers éléments d'un cadre moral orienté vers la pensée, la conscience et la responsabilité des citoyens concernés par l'usage de ces données à caractère personnel.

  • Des premiers hypertextes et hypermédias reliés par de simples liens au web collaboratif et social via des « architectures participatives », Internet et le web n'ont cessé d'évoluer pour aboutir au web sémantique et plus récemment au web des objets. Cette évolution du web des informations au web des objets engendre davantage de champs à explorer par les sciences de l'information et de la communication. Elle renouvelle les enjeux de ces nouveaux bouleversements technologiques et numériques, qui passent notamment par la densification vers un monde « hyperconnecté ». Les usagers attendent des objets communicants qu'ils répondent à leurs besoins plus exigeants en matière de services, de communication et d'information.Cet ouvrage regroupe l'ensemble des communications de la treizième édition de la conférence internationale H2PTM'15.

  • Les réseaux et l'information sont devenus centraux dans l'art de la guerre occidentale. Déjà au coeur de la révolution dans les affaires militaires, ils sont des composantes essentielles de la troisième Offset Strategy récemment annoncée.
    Cet ouvrage analyse sous un angle critique, les apports et les problèmes posés par la diffusion des technologies de l'information au regard de la stratégie classique. Dans une approche historique, il examine les conséquences de « l'informationnalisation » sur l'ensemble des étapes stratégiques de l'art de la guerre régulière et irrégulière.

    Il étudie l'épistémologie de « la révolution » dans les affaires militaires au travers de son processus de constitution et de légitimation avant d'aborder la question du renseignement tactique et stratégique. La cinématique des opérations ainsi que la manière de conduire la guerre en réseau sont également traitées.

  • Dans sa récente déclaration de Shanghai, trente ans après la Charte d'Ottawa, l'Organisation mondiale de la santé encourage fermement le développement de la citoyenneté pour ce qui touche à un intérêt partagé : le bien-être.

    La nécessité du vivre ensemble suppose que les individus et les politiques publiques soient en mesure d'aller au-delà de leurs propres intérêts afin d'adhérer à une cause commune : maintenir et améliorer le bien-être pour tous. Dans une approche populationnelle, Actions collaboratives pour la santé des habitants propose une nouvelle culture de la gouvernance rassemblant des acteurs issus de multiples secteurs qui osent et coopèrent ensemble afin de promouvoir cette vision de la santé publique.

    Cet ouvrage propose des outils et méthodes visant à formaliser l'expertise d'usage et le vécu des habitants en termes d'amélioration du bien-être et du cadre de vie.
    Au travers du triptyque « santé, social, spatial », de nouvelles formes de participation et d'initiative citoyenne comme le projet MOUV à Nice sont exposées.

  • Cet ouvrage a pour objectif d'examiner à l'heure de l'écrilecture informatisée les conditions matérielles de coconstruction des savoirs scientifiques et leur augmentation.

    Les pratiques liées aux usages de lecture « savante » se sont perpétuées au cours des siècles. Les annotations sont elles-mêmes devenues des objets d'études. Elles représentent une véritable « plus-value » des textes originaux. Historiquement reconnues depuis le XIIe siècle, les premières techniques de lecture dites « savantes » réunissaient la lecture et l'écriture dans un processus de lettrure, mêlant lecture attentive et commentaire.

    Le Web a transformé ce processus par l'ajout de couches techniques concernant à la fois les processus d'écriture et de lecture, mais également la circulation des textes, leur augmentation potentielle et réalisée, leur diffusion et leur réception. Ecrilecture augmentée dans les communautés scientifiques présente des études et des retours d'expérience concernant les processus intellectuels instrumentés, les espaces de critique ouverts, l'édition savante collaborative, les modalités de circulation et de médiatisation des savoirs, les techniques élaborées et les outils employés.

  • Sciences de la vie, sciences de l'information regroupe trente-trois communications originales du colloque du même nom, organisé dans le cadre du Centre Culturel International de Cerisy en 2016.

    Cet ouvrage, qui donne matière à penser, traite de la question fondamentale des rapports entre la vie, l'information et les machines, abordant cette problématique de différents points de vue : biologique, informatique, mathématique, physique, éthique, philosophique, technologique, ou encore éthologique.

    Une première partie, « Du gène à l'espèce », analyse le passage de l'ADN au phénotype et à ce qui caractérise l'espèce, tandis que la deuxième partie traite « Du programme à la vie » en passant par l'individuation, l'interaction et la philosophie.

  • Pendant 200 ans, l'industrie maîtrisa le fer, le feu, la force et l'énergie. Aujourd'hui, en y intégrant des puces, l'électronique façonne nos objets usuels : ordinateurs, téléphones, clés, jeux, électroménager, etc. Données, logiciels et calculs encadrent la conduite des hommes et l'administration des choses. Tout se traduit en données : le chiffre est roi.

    Composé de trois volumes, L'ère du numérique explore les phénomènes techniques, économiques et sociaux qui résultent de la généralisation d'Internet.

    Ce premier ouvrage analyse l'enjeu des données massives qui s'accumulent sur les plates-formes Internet et gardent la trace de l'activité des hommes et des connaissances. Il offre une large variété de cas concrets pour illustrer l'impact du numérique sur l'évolution de la société humaine.
    />

  • Pour répondre, dès la phase d'esquisse, aux enjeux d'une production de l'architecture plus responsable sur les plans énergétiques et environnementaux, des logiciels d'aide à la conception issus de travaux de recherche récents ont été développés.

    L'ouvrage présente les contextes, les enjeux, les possibilités et les méthodes de l'écoconception. En s'appuyant largement sur les travaux conduits au sein du projet EcoGen, il s'attaque de front aux difficultés majeures de la conception générative en temps interactif aux premiers stades du projet (là où les choix sont les plus déterminants). Il s'intéresse particulièrement au comportement des édifices dans leur environnement construit, via une approche éco-performante et multicritère (morphologique, bioclimatique) de la conception, en essayant de préserver la créativité du concepteur.

    Enfin, il aborde des perspectives plus ambitieuses conjuguant certaines avancées sur la compréhension de l'évolution naturelle et le désir de voir émerger une théorie de la morphogénèse architecturale bio-inspirée.

  • Maîtriser le hasard a longtemps été une préoccupation de recherche des mathématiciens. Aujourd'hui, nous possédons une approche prédictive de l'évolution des systèmes basée sur la théorie des probabilités. Cependant, découvrir ce sujet est parfois complexe, car il nécessite une bonne connaissance des mathématiques sous-jacentes.

    Cet ouvrage offre une introduction aux processus liés aux fluctuations du hasard et à l'emploi de méthodes numériques pour approcher des solutions difficiles à obtenir par une voie analytique.

    Il reprend des exemples classiques de gestion de stocks et de files d'attente, et aborde des sujets plus divers, comme la fiabilité des équipements, la génétique, la dynamique des populations, la physique et même la finance de marchés. Il s'adresse à des étudiants de niveau Master, d'école d'ingénieur ou de gestion, mais aussi à un public de formation continue, afin de faire découvrir le vaste domaine de l'aide à la décision.

  • Les médias, en particulier les médias en ligne, constituent une industrie en pleine mutation, qui a connu, en l'espace de quelques années, d'importantes innovations technologiques.

    Cet ouvrage dresse un panorama de la recherche académique sur les évolutions récentes des médias et de la presse. Il adopte une approche originale, en apportant les réponses de la recherche scientifique aux questionnements actuels du secteur, grâce aux expertises croisées d'une professeure d'université et d'une journaliste. Écosystème de l'information en ligne permet de mieux comprendre cette industrie et d'imaginer son avenir possible, par exemple dans l'utilisation de l'intelligence artificielle.

    Véritable guide permettant d'appréhender les défis de la presse, cet ouvrage a pour objectif d'analyser et de rendre accessible la recherche, notamment anglo-saxonne, aux experts et dirigeants de médias, aux étudiants mais aussi au grand public intéressé par ces thématiques.

  • Le référencement naturel (ou SEO en anglais, pour Search Engine Optimization) est le canal incontournable qui génère la majorité de visites d'internautes et de leads sur un site web via du trafic organique qualifié. Le SEO est un projet stratégique à long terme qui demande de la persévérance et des expérimentations au quotidien afin de trouver la parfaite combinaison d'actions pour arriver aux résultats souhaités.

    Afin de mettre en place une stratégie efficace pour réussir son référencement, Gestion du SEO présente des techniques concrètes (SEO technique, SEO sémantique ou éditorial, stratégies de netlinking ou de liens externes, etc.) qui permettent aux personnes désireuses d'optimiser leurs sites web de comprendre les étapes nécessaires pour mener à bien leurs projets. Cet ouvrage est destiné à accompagner toute personne souhaitant augmenter la visibilité de son entreprise, de sa marque et de son site.

  • La géomatique est un domaine des sciences qui, depuis une trentaine d'années, s'est intimement intriqué dans notre vie de tous les jours (applications de navigation sur téléphone, données géolocalisées, etc.) au point que l'on oublie souvent les défis qu'elle sous-tend. Au cours des décennies à venir, les volumes générés de données géoréférencées devraient connaître une croissance importante.

    Cet ouvrage porte sur la notion d'imperfection des données géographiques, un thème important de la géomatique. Il est en effet essentiel de pouvoir définir et représenter l'imperfection que peuvent connaître les données géographiques. En faire abstraction peut entraîner de nombreux risques, par exemple, utiliser une carte contenant des erreurs peut conduire des personnes qui ignorent ces imperfections à se perdre.

    L'imperfection des données géographiques 1 explore à la fois les aspects théoriques pour une meilleure compréhension des phénomènes et des représentations, et les aspects pratiques/pragmatiques en présentant des exemples et applications concrètes des outils.

empty