Littérature générale

  • On considère souvent que chaque État devrait être un État-nation, c'est-à-dire que ses frontières géographiques devraient correspondre, en gros, aux frontières d'une population définie selon des critères ethniques, religieux, linguistiques ou culturels. Une telle correspondance existe rarement avant l'État lui-même. Il ne s'agit pas non plus d'un processus qui se développe plus ou moins automatiquement après la création de l'État, mais plutôt d'un projet conscient. Les recherches comparatives concluent souvent que la construction de nations n'est pas toujours un succès et que les tentatives de mener ce projet à bien peuvent avoir des conséquences aussi désastreuses que le génocide. Dans ce cas, quelles sont les circonstances qui font de la construction de nations un projet viable Les essais recueillis dans ce dossier explorent les liens entre la société civique et la société civile ainsi que leurs implications, en particulier compte tenu des processus modernes de mondialisation qui rendent les modes traditionnels de construction de nations impraticables.

  • RISS N.181

    Collectif

    • Eres
    • 2 Décembre 2005
empty