Vie pratique & Loisirs

  • En 1986, Mikael Madeg avait publié sa thèse de doctorat "Desevel bugale e brezoneg" (élever des enfants en breton), où il avait étudié "de l'extérieur" l'environnement et l'évolution de plusieurs familles bretonnantes. Il propose ici un guide pour les parents qui envisagent d'apprendre ou de faire apprendre à leur(s) enfant(s) le breton qu'ils soitent bretonnant ou non. Il évoque les différents cas de figures qu'il a eu l'occasion de rencontrer, en les analysants et en proposant des solutions. Il évoque également les difficulter que peuvent rencontrer les parents.

  • Les travaux des auteurs se poursuivent ici (malgré le décès brutal de Per Pondaven), avec une étude des noms de famille du Léon, fidèlement recueillis auprès de bretonnants de naissance.
    On y fait connaissance avec les différents « systèmes » de nomination des personnes, entre recommandations officielles et usages locaux, et on suit l'évolution des patronymes, noms et prénoms, à travers l'histoire.

  • Dans ce volume l'auteur regroupe et étudie un corpus de mimologismes des oiseaux recueilli par ses soins sur le terrain. Les mimologismes sont des phrases, des dialogues, des bouts rimés, qui visent à imiter et à restituer la musique et la langue des oiseaux en langage humain. Ils rendent compte de tout un monde où l'on savait écouter la nature et vivre en harmonie avec elle. Souvent drôles et irrévérencieux, ils prêtent aux oiseaux les qualités et les défauts des hommes. Transmis de génération en génération, certains ne manquent pas de qualité littéraire.

  • Lors de leurs recherches pour leur précédent ouvrage consacré aux noms de lieux et à leur histoire, de Quimperlé aux Montagnes Noires, les auteurs ont également collecté quelque 5 370 noms de personnes, portant 816 patronymes différents, vivant dans les différents villages, entre Ellé et Isole. L'étude anthroponymique s'étend de 1381 à 1593. Le nouveau recueil propose donc une étude des noms de famille de cette région, (anciens prénoms, surnoms, origine toponymique), il montre comment ces patronymes ont pu marquer le paysage actuel de la région. Chaque nom de famille est cité dans l'ordre alphabétique et suivi du nombre des communes actuelles et des villages où il était présent. Le nom de famille est resitué dans toutes les communes et dans les villages du secteur.

  • Présentation : lors de recherches pour leur précédent ouvrage « De Quimperlé au port de Pont-Aven, les noms de lieux et leur histoire » les auteurs avaient analysé tous les noms de lieux des huit communes de ce secteur. Ce nouveau recueil propose ainsi une étude des noms de famille de cette région. Avec d'une part une analyse statistique détaillée de ces différents patronymes (anciens prénoms, surnoms, origine toponymique). Ainsi, chaque nom de famille cité par ordre alphabétique avec sa graphie de l'époque, est suivi du nombre de communes actuelles et de villages où il était présent et l'étude indique s'il est encore attesté dans le secteur. Les auteurs expliquent aussi, dans la mesure du possible, chacun de ces patronymes. Le nom de famille est resitué dans toutes les communes et villages du secteur. Ce livre est le résultat d'une collaboration active entre un historien-géographe et un spécialiste de linguistique celtique.

  • Les collectages de Mikael Madeg l'ont entraîné sur bien des terrains et dans des domaines de connaissance pointus. Ici il nous propose de sillonner toute la Bretagne, voire au-delà, à la rencontre d'un phénomène plutôt mal connu, et pourtant ô combien ancien : les surnoms. N'étaient-ils pas à leur manière les tous premiers noms de nos ancêtres ? Tant que la langue bretonne était vivace ils ont fleuri dans tous les dialectes, épinglant défauts ou simples particularités et immortalisant parfois les "hauts faits" de monsieur et madame tout-le-monde.
    Ce sont des dizaines de milliers de surnoms qui ont été collectés par Mikael Madeg, et un florilège de quelques centaines est proposé ici, sélectionnés pour leur originalité, leur qualité et leur humour bien sûr. Personne n'est épargné. mais tout surnommé peut surnommer à son tour !

  • Le but du livre est de présenter le traitement linguistique du prénom dans la société léonarde traditionnelle bretonnante. Sous quelles formes, et dans quelle mesure, les prénoms officiels déclarés à l'Etat-civil sont-ils réellement utilisés par les bretonnants ? Dans quel coin du Léon préferera-t-on Boun plutôt que Cheun, Ifig plutôt qu'Eozen ? Etc... Sous la forme d'un petit dictionnaire à entrée "française", cette étude présente environ 400 prénoms.
    L'ouvrage est rédigé en breton, avec une introduction trilingue (breton-anglais-français). Chaque prénom fait l'objet d'une note dans laquelle on trouvera le maximum de renseignements sur sa prononciation bretonne actuelle et sa zone d'utilisation.

empty