Entreprise, économie & droit

  • À l'âge de vingt-deux ans, Arnaud, touché par la foi, quitte son Congo natal pour la France, le 15 septembre 1996. Comment être Africain en Europe ? Il nous raconte la nostalgie d'un passé africain, sa découverte des « ancêtres les Gaulois », ses rencontres riches en amitié et en partage, ses doutes sur sa vocation, son attention envers les petits, sa rencontre de la souffrance, ses réflexions sur la foi et l'amour, et son interprétation de la finale de foot entre la France et l'Italie !
    C'est réellement le journal d'un curé africain en campagne française. À coeur ouvert, le jeune prêtre nous fait entrer dans l'univers intime de sa vie de foi, d'homme et d'étranger. Et même si vous ne rencontrez jamais le père Arnaud, à travers la lecture de son ouvrage, il deviendra l'un de vos amis.

  • La fonction des services généraux a véritablement émergé en quelques années et elle continue de s'adapter aux besoins de l'entreprise. C'est toute la richesse de ce métier, mes rencontres avec les professionnels des services généraux et leurs partenaires qui ont servi de matière à ce livre. Souvent peu connus, voire pas assez reconnus du monde du travail, ces femmes et ces hommes donnent pourtant aux collaborateurs de l'entreprise les moyens de travailler et à l'entreprise ceux d'atteindre ses objectifs au quotidien. Ils contribuent au climat social, participent aujourd'hui aux politiques internes de développement durable et la liste de leurs tâches n'est pas exhaustive. Ils sont toujours en quête d'information et ont à coeur d'accomplir leur mission. J'ai donc eu envie de leur consacrer cet ouvrage, de leur rendre hommage et de répondre aux questions qu'ils se posent de manière journalière pour apporter à leur entreprise un service de qualité. Ce livre est aussi destiné à tous ceux qui veulent connaître ou découvrir la fonction des services généraux de l'entreprise.

  • Après une définition du pouvoir d'achat et une étude de la monnaie quant à son essence et à ses fonctions, l'auteur, commissaire aux comptes, auteur du livre Le décryptage de la mondialisation analyse, tout d'abord, le pouvoir d'achat dans ses liens avec la monnaie ainsi que l'impact du pouvoir de création monétaire des banques.

    Il expose également les différentes opérations de gestion du patrimoine (achats, ventes, épargne, prêts, emprunts) dans une perspective de préservation ou d'accroissement du pouvoir d'achat.

    Par la lecture de ce livre se voulant à la portée du plus grand nombre, vous serez convaincus :

    1) qu'est arbitraire et non opérationnel le revenu médian utilisé officiellement pour mesurer l'évolution du seuil de pauvreté d'où l'utilité d'un autre outil de mesure apte, plus généralement, à la mesure du pouvoir d'achat.

    2) que le système monétaire européen cohérent initialement est désormais pernicieux du fait du non-respect des critères de convergence depuis 2007-2008 dans un contexte de mondialisation accélérée.

    3) du caractère forcément récessif de l'adoption collective de " la règle d'or " en raison du mécanisme du multiplicateur du commerce extérieur.

    4) des limites des solutions envisagées habituellement pour résoudre la crise financière actuelle.

    5) de l'intérêt de nouveaux concepts monétaires comme instruments de détection rapide de déséquilibres économiques.

    En parcourant cet ouvrage, vous apparaîtront certainement comme incontournables les solutions proposées par l'auteur pour résoudre cette crise financière, ainsi que l'objectif d'une politique systématique de baisse des prix, compte tenu des contraintes de compétitivité européennes et internationales.

  • Pourquoi ce livre et pourquoi ce titre ? Pour répondre à un malaise et à une interrogation, personnels et perceptibles dans l'opinion : le besoin d'en comprendre les causes. Pour montrer aussi le caractère totalitaire du néolibéralisme.
    Le malaise vient de l'observation de l'espèce de schizophrénie qui parcourt le monde actuel, focalisée sur deux pôles étrangers l'un à l'autre, le monde de l'économie, de la finance internationale, de la mondialisation, des règles nouvelles de gouvernance imposées par le néolibéralisme ; et d'autre part celui des gens ordinaires, incapables de comprendre les raisons de cette gouvernance nouvelle, face à ses conséquences que sont le chômage, la précarité et la pauvreté. L'incompréhension a des racines bien plus profondes.
    Pourquoi la société évolue-t-elle vers un accroissement constant des inégalités ? Pourquoi des responsables économiques peuvent-ils se " gaver " de primes que le contribuable, venu à leur secours dans la crise, juge illégitimes et éhontées. Immoralité ? Amoralité ? Morale spécifique des affaires ? Arrogance ? Cupidité ? La spéculation qui conduit aux crises financières est-elle légitime ? Le vulgum pecus doit-il en faire les frais ?
    Malaise donc et incompréhension. L'économie néolibérale est-elle juste, se préoccupe-t-elle du bien-être social ? Et surtout est-elle le seul monde possible fondé sur une rationalité dûment établie ? L'économiste acquiesce, tandis que l'opinion dénie, avec raison, comme il est montré ici de façon argumentée.
    Les postulats - morale, justice, égalité, liberté, etc. -, tels que définis par la science économique sont examinés attentivement. Pour voir ensuite comment ils s'organisent dans les théories libérales. Une confrontation fructueuse qui a révélé des surprises de taille rendant caducs plusieurs items théoriques - " main invisible du marché ", courbe de Laffer, théorème de Fisher, théorie monétariste, etc. Un travail qui a mis en évidence l'emprise totalitaire, imposée au monde entier par le néolibéralisme comme un moyen de prédation totale. Des solutions de rechange, non originales d'ailleurs, sont exposées. Une étude conçue surtout pour mettre cartes sur table, aider le lecteur non avisé à avoir une idée plus substantielle de ce qu'est le néolibéralisme et ses conséquences sur sa vie quotidienne.

  • ÿþLes phénomènes économiques sont souvent complexes et les discours officiels de politiques ou même d'économistes ne mettent en avant qu'une partie de la réalité.

    La plupart d'entre nous subissons un processus que nous ne comprenons guère et dont l'évolution semble nous échapper totalement : la mondialisation économique.

    Nous ne savons même pas si nos dirigeants politiques ont véritablement quelques pouvoirs d'orienter ou d'infléchir ces processus de la mondialisation.

    En effet, il ne suffit pas de savoir que la mondialisation économique est une combinaison de processus tendant à l'instauration d'un marché unifié international, car elle génère de sérieux risques qui ne se réduisent pas aux délocalisations.

    Nous vous proposons de faire un bout de chemin ensemble afin de vous aider à décrypter ces processus en empruntant quelques pistes de réflexion.

  • ÿþConnaître et en savoir plus sur les conseils des prud'hommes, c'est le mobile de mon ouvrage.
    Celui-ci est construit pour donner et transmettre des informations utiles sur l'histoire de la juridiction sociale, sur son fonctionnement, sur ses composantes depuis la loi BOULIN du 18 janvier 1979.
    Les analyses développées projettent une vision globale sur la vie de l'institution judiciaire, sur le rôle du juge prud'homal.
    Il est tracé des repères concrets, ponctuels, des pratiques de fonctionnement des conseils de prud'hommes en France.
    Il est de même présenté le travail réel accompli par une formation constituée dans son évolution de 1983 à 2008.
    Dans un contexte juridique très complexe du droit du travail, le conseiller prud'homal, dans sa fonction de magistrat, est placé devant d'importantes responsabilités.
    Ces responsabilités font l'objet de ma présentation.
    Le juge, conseiller prud'homal, dispose d'un mandat électif fort passionnant.
    Ce mandat exige une forte dose de compétences, de maîtrise de soi-même, de respect sans faille dans son travail, de conduite impartiale, de moyens et capacités pour faire appliquer le droit et d'en exécuter les exigences.
    La lecture de l'ouvrage devrait délivrer des informations fortes pour remplir cette extraordinaire fonction de juge.
    Mes réflexions devraient permettre et contribuer à mieux gérer, à redonner plus de moyens aux conseils de prud'hommes, à mieux harmoniser le travail des formations paritaires, à réformer constructivement la juridiction prud'homale et l'adapter à l'évolution sociale et économique du pays.

  • .J'avais reçu plusieurs coups bas durant ma carrière professionnelle, j'avais souvent trébuché, mais je m'étais toujours relevé. Je n'avais jamais abandonné la lutte. J'avais toujours fait face à l'adversité, jusqu'au jour où je me suis rendu compte que des mauvaises langues avaient tourné la tête de l'homme à qui je vouais beaucoup de respect et à qui je devais une bonne partie de la réussite de ma carrière professionnelle. Il est devenu directement complice d'un complot qu'on fomentait sur mon dos pour m'isoler du cercle de décision de la société que nous avions imaginée, créée et montée ensemble...

  • Face à un environnement qui se complexifie, à des marchés qui se mondialisent, à une concurrence de plus en plus vive et à des clients de mieux en mieux informés, exigeants et versatiles, l'entreprise doit se montrer très réactive.
    C'est pourquoi elle a de plus en plus besoin d'hommes créatifs, compétents, autonomes et aptes à prendre des décisions.
    Dans un tel contexte, la gestion des ressources humaines (GRH) revêt un intérêt capital pour l'entreprise. Car, tout en assurant les actes opérationnels (embauche, gestion administrative des dossiers du personnel, paie des employés, gestion des absences et congés, administration des activités sociales) nécessaires au bon fonctionnement de l'entreprise, la GRH assure également un rôle stratégique. Par son riche système d'informations, par ses relations étroites avec les autres fonctions de l'entreprise (finances, marketing, communication, commerciale ou de production) et par son indéniable impact sur le rendement et sur la motivation des employés, la GRH est une fonction majeure dans la conception de la stratégie et dans l'obtention des résultats de l'entreprise.
    Ce livre a pour objet :
    - de décrire les principaux actes de gestion (recrutement, formation, gestion des postes et emplois, appréciation du personnel, paie et salaires.) assurés par la GRH, - d'analyser comment la GRH assume un rôle stratégique via la gestion prévisionnelle des compétences (GPEC), la mobilisation, la communication ou la qualité de service.
    Finalement, l'ouvrage vise à fournir au lecteur un guide, le plus complet possible, permettant ainsi aux gestionnaires, aux étudiants et aux managers de disposer d'un véritable outil d'aide à la décision.
    Après des études supérieures couronnées par un diplôme d'ingénieur de l'École nationale des travaux publics de l'État à Lyon, l'auteur a assumé différentes responsabilités : enseignant universitaire, chef de projet informatique, directeur des ressources humaines, responsable formation et consultant en management des organisations.

  • Marie-Jeanne est en cavale depuis que des événements douloureux ont changé le cours de son existence. Par la visite de la maison de son enfance au fin fond du Brésil, elle revit le passé et celui de ses ancêtres allemands émigrés au XIXe siècle.
    Dans cette maison, chaque pièce raconte une histoire, chaque pas mène à une nouvelle rencontre. Souvenirs, curiosités et conflits culturels ponctuent le récit. Marie-Jeanne erre, elle se laisse voyager à travers le temps et l'histoire, en quête d'une identité qui serait la sienne.
    Dans ce long périple, rêve et réalité ne font plus qu'un. Marie-Jeanne hésite, tâtonne. Va-t-elle réapprendre à vivre oe

  • Le Brésil est un immense pays, avec de grandes ressources. Salvador en fut sa première capitale.
    Pourquoi y a-t-il tant de misère oe
    Pourquoi tant d'enfants et de jeunes vivent-ils exclusivement dans les rues oe
    Qui sont-ils ? Quel avenir pour eux oe
    D'une façon personnelle et parfois poétique, Pierre Demoulière nous fait partager son expérience de plus de quarante ans à Salvador. Il s'efforce d'établir un pont entre le monde des citoyens établis et le monde des marginalisés.
    Les témoignages écrits par les jeunes eux-mêmes sont bouleversants.
    Sans nier les bienfaits de la charité, il faut lutter avant tout pour la justice.
    Vous découvrirez de vraies valeurs sous-jacentes chez ces jeunes.

  • Isabelle Rhode, qui a aujourd'hui trente ans, a commencé à être anorexique dès sa naissance. D'hospitalisation en hospitalisation, elle se bat tous les jours pour retrouver une vie normale. Elle a frôlé la mort à plusieurs reprises, mais elle continue à lutter pour avoir une vie meilleure. Coupée du monde par la maladie, ayant passé divers contrats avec les médecins, elle arrive à avancer, à faire des progrès et elle sort peu à peu de sa bulle qui n'est en fait qu'une prison dorée.

  • Cinq ans de la vie d'un pilote de ligne français en Arabie Saoudite : ce récit autobiographique est plus qu'un témoignage de faits vécus, c'est aussi une impertinence longuement mûrie qui éclaboussera certains grands de ce monde. Par la suite, l'avenir prouvera combien l'auteur avait vu juste en dénonçant, avant l'heure, les financiers du terrorisme international. Cet ouvrage est aussi une dénonciation de ceux dont les crimes restent à jamais impunis car ils font partie des exactions commises par de sanglants « saigneurs ».
    L'auteur a voulu crever l'abcès par ce témoignage unique et ses surprenantes révélations sur le monde occulte et inimaginable de ce pays, où les restrictions de liberté imposées par la loi islamique sont monnaie courante, sonnante et... trébuchante !
    Il écartera aussi les rideaux qui dissimulent le monde peu connu des pilotes de ligne, révélant ses contraintes et ses injustices, démystifiant ainsi cette profession dont les secrets sont si souvent bien gardés.
    Enfin il dira encore combien proche est, dans cette Arabie immensément riche, l'avènement du « choc des civilisations ». C'est, en effet, l'islam contre le mécréant, l'obscurantisme religieux contre la modernité et la puissance de l'argent contre de scandaleuses impunités.
    L'auteur, ex-pilote de chasse, ancien équipier de la Patrouille de France et enfin pilote de ligne, apporte dans les lignes de sa première publication le récit de la cruelle et véritable expérience qu'il a vécue, dans ce pays autocratique où les droits de l'homme, mais plus encore ceux des femmes, sont sans cesse bafoués.

  • Né de la préhistoire, le travail de la laine a fait la richesse de la province du Languedoc et en particulier des villes de Clermont l'Hérault et Lodève.
    Alimentées par la toison des moutons du plateau du Larzac, manufactures et filatures ont prospéré jusqu'au XIXe siècle.
    Les nombreuses rivières aux eaux pures ont longtemps fourni l'énergie nécessaire à la fabrication des draps.
    Dans cet ouvrage, Mentor De Cooman retrace l'histoire de l'industrie lainière dans les villes de Clermont et de Lodève, ainsi que celle des moulins à foulons qui ont contribué à sa prospérité.
    Mentor De Cooman est né en 1919 à Aniche, ville de mineurs et de verriers. Il découvre le Languedoc en 1940, lors de son incorporation dans les chantiers de Jeunesse à Lodève. Cadre aujourd'hui retraité, il écrit divers articles pour Arts et Traditions Rurales et le GREC. En 1994, Bibliothèque 42 publie son Histoire moderne de Canet puis en 2004 sont éditées, par Études et Communications, Les Moulins de l'Hérault.


empty