Belfond

  • Lucas et Clémence, Virgile et Philippine, deux couples d'amis comme tant d'autres. Mais ces quatre trentenaires ne s'invitent pas à tour de rôle pour dîner ensemble, ils vivent sous le même toit, dans un immense chalet conçu pour une famille nombreuse.
    Lucas et Virgile ont été à l'origine de ce projet ; amis depuis le lycée et passionnés de montagne, ils quittaient Paris pour les stations de ski dès qu'ils le pouvaient et ont été séduits par La Joue du Loup, à proximité de Gap, dans les Alpes-de-Haute-Provence. Et puis Lucas est tombé amoureux de Clémence, cette belle jeune femme en instance de divorce à qui il est venu faire la cour tous les week-ends...
    Depuis, Lucas, Clémence, leurs deux petites filles, Virgile et Philippine vivent en harmonie et savourent le calme de leur chalet, à neuf cents mètres d'altitude, avec une vue imprenable sur le Vercors et le Luberon. Mais cette belle entente résistera-t-elle au retour dans la région de l'ex-mari de Clémence, qui n'a pas supporté leur séparation et est bien décidé à récupérer celle qu'il considère encore comme sa femme ?
    Personnifiée à travers cet être possessif, la Jalousie s'invite dans la vie du chalet, au risque de contaminer ses habitants, tandis que l'hiver, particulièrement rude cette année, rend les routes dangereuses et fait naître au sein du groupe un sentiment d'isolement...

  • « Leur mensonge préféré aux parents, ils viennent le soir vous dire au revoir, on est à moitié endormis et eux vous murmurent «Je serai toujours là, mon délice, mon ange de la joie douce, merveille de l'amour enchanté», ils caressent votre front, que ça rentre bien dans votre tête. Ce doit être pour cela que ça fait si mal le jour où ce n'est plus vrai, où la main d'un père ou d'une mère ne se posera plus sur le front d'un enfant que l'on n'est plus depuis longtemps. Et si cela arrive vraiment trop tôt, on est fauché net. On peut mourir et vivre longtemps. » Loin du bruit du monde, Clémence grandit auprès de parents rivalisant de fantaisie. Mais elle n'a pas la voix d'une petite fille et ses mots sont ceux d'un mystère cruel. Que s'est-il passé pour que l'innocence se borde ainsi de noir ?
    Plongée vertigineuse et poétique dans l'univers de l'enfance, Je voudrais que la nuit me prenne raconte le danger du bonheur. Entre trouble et éclairs de joie, ce roman explore le lien fragile et inaltérable qui nous unit à nos plus proches.
    Et la redoutable force du souvenir.

  • À la mort de son grand-père, Alexander Leander, comte de Donagh, devient l'unique héritier de l'immense fortune familiale. À 35 ans, il est un aristocrate accompli et l'un des avocats d'affaires les plus recherchés de la City. Tandis que son idylle avec Dimitri, danseur étoile, nourrit les pages people des magazines, Alexander s'éprend en secret de Mark, son jeune associé. Mark forme un couple heureux avec la douce Joyce. Pourquoi céderait-il à un improbable coup de coeur ?

    À travers les confessions de Dimitri, de Joyce et de Mark se dévoilent la personnalité complexe d'Alexander et les ressorts de la passion qu'il éprouve pour ce dernier. Jusqu'à ce qu'Alexander décide de réunir ses proches à Noël, afin de faire entendre sa propre voix...

    Dans ce roman polyphonique aux frontières de l'intime, Françoise Bourdin explore tous les points de vue de la passion amoureuse dans un décor londonien moderne et foisonnant.

  • La vie d'Alban Espérandieu bascule le jour où un problème de santé l'oblige à abandonner son métier de pilote. À quarante ans, le séduisant commandant de bord décide de quitter Paris et de s'installer sur la côte normande, à Trouville, dans la maison où il a passé son enfance avec ses deux frères. Là, il retrouve Jo, sa grand-mère adorée, qui a élevé ses trois petits-fils après la mort tragique de leurs parents. Mais la vieille femme ne voit pas d'un bon oeil l'arrivée d'Alban. Comment va-t-il supporter les frais d'entretien de cette immense villa Belle Époque alors qu'il vient de tirer un trait à sa brillante carrière ? Quant à la femme qu'il aime, Valentine, traductrice pour une grande maison d'édition, elle renonce à son indépendance et vient vivre avec lui. Mais, connaissant le passé de séducteur d'Alban, elle n'est pas sûre de ses sentiments. En proie au doute, elle trouve en Jo une confidente attentive et chaleureuse. De son côté, tandis qu'il s'interroge sur sa reconversion professionnelle, le pilote découvre par hasard des événements étranges qui se sont déroulés dans la villa trente ans plus tôt. Entouré de ses frères, de ses belles-soeurs et de Jo, qui en sait visiblement plus qu'elle ne dit, Alban essaye d'y voir plus clair dans son passé.
    En livrant un à un ses secrets, la maison va-t-elle l'empêcher de se reconstruire ?

  • Voilà sept ans que Lucrèce a quitté Bordeaux pour la capitale.
    A trente-deux ans, la jeune femme a gagné ses paris : elle a réussi à s'imposer dans un milieu encore très masculin et est devenue une journaliste unanimement reconnue. Elle signe des articles choc et soulève des polémiques. Surtout, elle a conservé la liberté à laquelle elle tient tant. Toujours aussi brillante et passionnée, Lucrèce fait tourner les têtes, y compris celle de Claude-Eric Valère, le grand patron de presse.
    Mais Lucrèce n'est pas femme à se laisser dompter. Tout en multipliant les aventures, elle poursuit sa liaison avec le célèbre chirurgien Fabian Cartier. Un jour, sa route croise à nouveau celle de Nicolas... le seul homme qu'elle ait vraiment aimé, et qu'elle a fui. Lucrèce a toujours privilégié son indépendance. Pourtant, quand elle reçoit des lettres de menaces, subit le harcèlement de Valère et découvre qu'elle est enceinte, elle commence à douter de son choix de vie...
    Suite des Années passion, Le Choix d'une femme libre nous entraîne au coeur d'un Paris des années 1990 empreint de réalisme et de romanesque. Françoise Bourdin offre la peinture exaltante d'une femme contemporaine et de toute une époque.

  • On l'appelle Les Aravis. Une maison isolée aux murs épais, en Haute-Savoie. Lorsque Bénédicte la reçoit en héritage d'une tante presque inconnue, elle ne pense pas un seul instant s'y installer. Mais Clément, son compagnon, rêve de changement. La montagne et ses splendeurs pourraient leur offrir un nouveau départ avec leurs deux enfants...
    La famille décide de tenter l'aventure. Grâce à l'accueil bienveillant des habitants du village, Bénédicte s'adapte rapidement, tandis que l'enthousiasme de Clément, étrangement, décroît. L'épanouissement de Bénédicte aurait-il un lien avec la présence de leur voisin, Ivan, un maître verrier passionné et secret qui vit avec deux loups apprivoisés ?

  • Capitainerie de La Rochelle, juillet 2018. Une cellule de crise accueille les parents des dix bacheliers qui ont embarqué sur le voilier-école Le Corsaire douze jours plus tôt en direction de la Guyane et dont on a totalement perdu la trace. Pour quelle raison la balise a-t-elle cessé d'émettre ? Et comment a-t-on pu laisser ces marins débutants se lancer dans une telle traversée à haut risque ?
    À des milliers de kilomètres, au milieu de l'Atlantique Sud, huit adolescents découvrent, hagards, l'état catastrophique de leur embarcation après la terrible tempête qu'ils ont subie. Celle-ci a emporté un de leurs camarades et les deux moniteurs qui les accompagnaient. Alix, Chloé, Constance, Julie, Mathis, Thibault, Valentin et Victor sont les survivants. Mais pour combien de temps ?
    Sur leur navire à la dérive, avec les étoiles pour seuls repères, les huit apprentis navigateurs comprennent que, pour s'en sortir, ils doivent s'organiser et, surtout, rester soudés. Mais, devant l'immensité de l'océan, le passé de chacun resurgit peu à peu, mettant en péril la cohésion du groupe. Des rivalités se dessinent et les personnalités se dévoilent...

    Gilbert Bordes signe un roman d'aventures et d'apprentissage époustouflant à travers le magnifique portrait de ces adolescents coupés du monde.

  • Une magnifique mais cruelle histoire d'amour entre une jeune provençale et un violoniste tzigane.0500 0300Provence 1949.Jeune papetière provençale élevée par son grand-père, Louise n´a pas vingt ans quand sa rencontre avec Yoshka, un violoniste tzigane, vient bouleverser son existence. Elle tombe éperdument amoureuse de ce virtuose aux yeux lavande. Mais dans son petit village, les préjugés vont bon train et il n´est pas facile de vivre au grand jour sa passion pour un Rom. D´autant que Yoshka ne tient pas en place. Quand il vient voir Louise, ce n´est bien souvent que pour quelques heures, au mieux quelques jours.A la mort de son grand-père, Louise s´installe à Avignon et ouvre une librairie. Elle noue une relation avec Robin, un jeune homme séduisant considéré comme un bon parti dans la région, qui doit pourtant plus les attentions de Louise à un certain ennui qu´à une réelle attirance. En effet, la vie de Louise s´écoule désormais dans l´attente des rares visites de Yoshka, au cours desquelles il lui confie parfois des colis à porter clandestinement dans une ferme isolée...Après des années de travail, Yoshka triomphe lors de son premier grand concert. Quand il annonce à Louise qu´il part un an pour les Etats-Unis sans elle, elle ne le supporte pas. Elle refuse de vivre plus longtemps éloignée de l´homme qu´elle aime, d´autant plus qu´elle porte son enfant. Elle accepte cependant de lui rendre un dernier service en effectuant une ultime livraison secrète... Au cours de laquelle, elle sera arrêtée pour complicité de recel. Louise comprend alors que Yoshka est impliqué dans un sombre trafic et, refusant de le trahir, elle se mure dans le silence. C´est donc en prison qu´elle donne naissance à son premier fils : Lioba.La communauté tzigane, reconnaissante de sa loyauté, intervient pour la faire libérer. Terriblement meurtrie par son séjour et son accouchement en prison, Louise s´isole avec son bébé, bien décidée à faire un trait sur cet homme aussi insaisissable que le vent. Mais Yoshka, qui a entamé une brillante carrière internationale, la retrouve et semble prêt à tout pour la reconquérir. Louise pourra-t-elle le pardonner et accepter de le suivre dans sa vie itinérante, de Paris à New York, de Vienne à Tel Aviv ?

  • La provence ! ses étendues de lavande, ses oliviers, sa garrigue pleine du chant des cigales, son soleil éclatant et surtout ses vignes.
    Gabrielle rayonne d'être de nouveau à fontvieille, au pied des alpilles, le village de son enfance. là oú, vingt ans plus tôt, son coeur est resté, là oú il la ramène aujourd'hui. cependant, le retour de gabrielle delmas suscite les curiosités. pourquoi veut-elle s'installer dans cette région, oú son père a trouvé la mort dans des circonstances troublantes ? déterminée, la jeune femme ne tarde pas à acheter lou triadou, une terre au riche cépage qui appartenait autrefois à sa famille.
    Mais le pari de diriger un domaine seule est risqué alors que l'ombre du château de montauban s'étend sur la vallée depuis des générations. victoire de montauban, reine mère sans scrupules qui n'a de cesse d'acquérir les petites exploitations et d'asseoir son pouvoir, s'avère être un adversaire de taille. d'autant qu'il n'est jamais bon de remuer un passé peu glorieux. gabrielle ne s'attendait certes pas, en retrouvant ses racines, à déterrer la hache de guerre avec montauban, ni à faire resurgir de vieux fantômes oubliés.
    Comme elle n'imaginait pas non plus rencontrer l'amour au pays de ses ancêtres.

  •  0500Le Baiser de JasonUne enquête menée sur un rythme explosif dans les arcanes du 36, quai des Orfèvres.La « Grande Bleue », la plus ravageuse des drogues, vient de faire une nouvelle victime. Eric Vidal, commissaire au quai des Orfèvres, sait que le crime est signé Jason, son pire ennemi. Un trafiquant sans foi ni loi qui sévi dans les milieux branchés de la capitale, et qui demeure insaisissable. Dès que Vidal tient une piste, Jason élimine systématiquement les témoins. Cette capacité à anticiper les actions de la police intrigue le commissaire autant qu´elle l´inquiète : le criminel aurait-il des accointances avec sa brigade ? Les informations confidentielles filtrent de manière incompréhensible, les meurtres se succèdent, et la réputation des Stups est menacée...Prêt pour un face-à-face mortel avec un véritable maître de l´illusion et du piège, Vidal ne réalise pas que ses équipiers et la femme qu´il aime sont en danger...« Les Anglo-Saxons sont les maîtres incontestables du roman policier. Pour notre plus grand plaisir, un Français paraît capable de leur tailler des croupières : Laurent Scalese. »La Voix du NordPassionné par le roman noir des années 30-40 et le cinéma anglo-américain, Laurent Scalese est l´auteur de romans policiers à succès: Le samouraï qui pleure(Pygmalion, 2000),L´Ombre de Janus (Pygmalion, 2001 ; J´ai lu,2002) etDes pas sous la cendre(Pygmalion, 2002).0300Une enquête menée sur un rythme explosif, qui propulse le lecteur dans les arcanes du 36, quai des Orfèvres.« Le corps d´une passeuse de Grande Bleue a été retrouvé dans un hôtel de Vitry-sur-Seine. Après avoir récupéré les doses que la jeune femme avait ingurgitées, l´assassin l´a mutilée de façon à empêcher son identification. »Eric Vidal, commissaire aux stups du quai des Orfèvres, est persuadé que le crime est signé Jason, un trafiquant sans foi ni loi à la solde d´une organisation criminelle appelée La Pieuvre. La victime transportait un kilo de Bethsabée, ou Grande Bleue, la drogue la pire des ravageuses infiltrée depuis six mois dans les milieux branchés de la capitale. L´arrestation de Jason devient une raison de vivre pour Vidal, qui ne supporte pas de se faire mener par le bout du nez. Mais le trafiquant demeure insaisissable, malgré son acharnement et celle de son équipe réunissant les meilleurs : Ange Pelletier dit le Marseillais ; Roland Picard, le juriste, maître de la Toile ; Jacques Illouz ; Agnès Jarry, la cadette du groupe, et Joseph Bonada. Chaque fois que Vidal tient une piste, Jason parvient à rester dans l´ombre et élimine systématiquement les témoins potentiels... Sa capacité à anticiper les actions de la police intrigue Vidal autant qu´elle l´inquiète : le criminel aurait-il des accointances avec la brigade ? Lorsque le trafiquant abat de sang-froid un membre du groupe Vidal, l´affaire prend une tournure personnelle. Et quand les informations confidentielles filtrent de manière incompréhensible, que les meurtres se succèdent, et que la réputation des stups est menacée, une évidence s´impose à Vidal : le meurtrier est forcément quelqu´un de son équipe... Le commissaire se lance dans une traque à l´issue mortelle, sans réaliser que son pire ennemi est un véritable maître de l´illusion et du piège et que ses équipiers ainsi que la femme qu´il aime sont en danger.

  • Imaginez qu'il ne vous reste que quelques jours pour voir le monde et les personnes que vous aimez. Comment ne pas vous lancer, comme Eliott, à la recherche des seules images que l'on ne peut pas observer du bout des doigts ?
    Recueillir les regards qui traduisent la profondeur de l'âme, quand les yeux s'emplissent d'étoiles.
    Avant que l'obscurité ne vienne, Eliott découvre que sa quête effrénée lui ouvre les portes d'un monde nouveau, aussi bouleversant qu'inattendu...

  • Du haut de ses trente ans, Sara n'a jamais su pleurer. Elle ne peut pas ; son corps est sec. Elle vit seule, sans amis, et se tient à l'écart des hommes. Journaliste dans un grand quotidien, elle fait illusion auprès de ses collègues et de sa famille, qui la voient comme une personne curieuse et engagée, quoique indéchiffrable. Alors qu'elle peine déjà à faire le deuil de son grand-père, sa grand-mère Minouche lui confie un secret. Elle a aimé pendant la guerre un autre homme, un peintre, qui serait son véritable grand-père. Bien décidée à retisser le fil de l'histoire, Sara part dans le Sud-Ouest à la rencontre de cet hypothétique parent. Mais comment enquêter sur ses aïeux quand on a soi-même tant de mal à construire sa vie ? Confrontée à la mort, à la jalousie, à la maladie et à sa propre fragilité, Sara s'enlise dans sa quête et déterre peu à peu les secrets. Mais la vérité est peut-être plus insidieuse qu'on ne le croit... Et personne n'en ressortira indemne.


  • à quelques mois des vendanges, un incendie ravage le massif des alpilles, détruisant une partie du vignoble de montauban.
    pour béatrice, la propriétaire, c'est un véritable traumatisme, d'autant qu'elle lutte depuis deux ans avec ses voisins de lou triadou pour éviter la faillite du domaine. grâce au soutien d'olivier, le frère de son mari défunt, elle surmonte cette nouvelle épreuve et, peu à peu, des sentiments amoureux se mêlent à leur tendre complicité. mais l'arrivée de maude dormeuil, une séduisante femme d'affaires, va semer le trouble dans leur relation.
    dans la vallée, les esprits s'échauffent. deux cadavres ont été découverts dans la garrigue, non loin de montauban. assassinats ou simples accidents ? pour bon nombre de villageois, le meurtrier pourrait bien être manolo, un jeune gitan installé depuis peu dans la région. a moins qu'une mystérieuse légende ne soit la cause de tous ces maux. intrigues, morts suspectes, superstitions. une saga palpitante entre passions et luttes de pouvoir dans le monde fascinant de la vigne et des traditions provençales.


  • Il l'aima tout de suite. En la voyant là, à la descente de l'avion, quelque chose en lui crépita, enfla, s'embrasa, puis le laissa calciné, ravagé, prodigieusement heureux. Cela ne dura qu'une fraction de seconde, une éternité. Ce qui lui prit des années fut de donner un nom à cet instant. Entre Géronima, sept ans, et Samuel, la trentaine, c'est le coup de foudre réciproque. S'installe dès lors une touchante complicité entre l'homme et la petite fille. Nul besoin de donner un nom à ce qui leur arrive puisque l'essentiel est ailleurs : se promener, voyager, boire du chocolat chaud, être là, tout simplement, avec l'autre, en France, en Irlande, au Canada et jusqu'en Inde. Mais, au fil des années, il devient difficile d'assumer cet irrémédiable amour. Alors, l'un et l'autre se laissent peu à peu ronger par le désespoir et la colère... Y a-t-il un âge pour s'aimer et s'appartenir ? Un amour incroyablement pur, servi par la légèreté et la tendresse d'une écriture qui donne envie de suspendre le temps afin de laisser Samuel et Géronima dévoiler, page après page, leur enivrante et douloureuse histoire.

  • comme tous les parents, les leurs rêvent de les voir rangés bien proprement dans les tiroirs d'une commode, oui, comme des chemises repassées.
    la famille comprend trois tiroirs. dans le premier, les " grands " : gabrielle, quinze ans passés, emmanuel, treize, et ariane, onze ans. dans le tiroir suivant, les "moyens" : les jumeaux paul et andré, surnommés melchior et balthazar, qui ont neuf ans. enfin, le troisième tiroir, celui des " petits ", rempli à ras bord d'individus remuants et incontrôlables qui peuvent encore étaler leurs jouets partout et dire de grosses bêtises : jeanne, sept ans, inès, quatre ans, et denis, le bébé, presque deux ans.
    les autres l'appellent roger parce qu'ils le détestent. entre eux, les enfants se surnomment la " grande couvée " et forment une tribu attachante et désordonnée sur laquelle veille le crocodile rouillé, figure de l'autorité paternelle. dans ce monde où l'on s'invente de savoureux surnoms, on élabore des langues secrètes, on s'insulte en langage esquimo et on rêve d'explorer le monde, quitte à se sauver par la fenêtre.
    mais on imagine aussi d'effroyables machines à ratatiner les bébés. car la fratrie est une jungle où l'on doit, pour exister, déjouer les pièges tendus par les aînés. difficile, dans ces conditions, d'attirer l'attention du crocodile, surtout qu'il vient d'emmener toute la famille dans un pays étranger et qu'il annonce tranquillement la venue d'un neuvième enfant. avec cette histoire pleine de sensualité et d'humour, dominique louise pélegrin réussit le pari fou de réveiller la part d'enfance enfouie en chacun de nous.
    un roman d'une grande fraîcheur !

  • Dans le Bordeaux des années quatre-vingt, Lucrèce, jeune femme ravissante et passionnée, mène de front ses études de journalisme et un emploi de caissière.
    Depuis le divorce de ses parents, elle vit avec son frère Julien dans un pavillon de banlieue. Blessée par l'indifférence de son père mais pleine de détermination, Lucrèce empoigne son destin. Très tôt elle se distingue par un article explosif dénonçant le plus grand scandale de la décennie. Mais parviendra-t-elle à imposer son talent de journaliste et à gagner son indépendance dans un milieu encore hostile aux femmes ? Si Lucrèce ne manque ni de ténacité ni de courage, elle peine cependant à laisser parler son coeur.
    Car, à travers les épreuves et les rencontres, ce n'est pas seulement l'aventure que poursuit la jeune femme, mais aussi sa revanche sur la vie... Dans ce roman qui mêle habilement fiction et réalité, Françoise Bourdin exalte à nouveau la force des sentiments et dresse le portrait d'une femme libre, dans une époque pleine d'espoirs et de bouleversements.

empty