Littérature générale

  • Infiniment

    Marie-Anne Mohana

    • Bang
    • 30 Novembre 2017

    « Ce moment où on est obligé de se dire au revoir car certains voyages doivent se faire seul. Ce moment où la souffrance devient plus supportable que le manque. Ce moment où il faut devoir faire corps avec l'espoir et s'apercevoir que cette vie qui défile ne nous appartient plus. C'est autant fatiguant d'être abandonné que terrifiant de se retrouver face à soi-même. » L'auteure nous plonge dans la douloureuse et sombre épreuve de la perte d'un proche, la profonde dépression qui s'ensuit, l'inexorable quête de l'être cher et de soi-même, mais le blanc de la lumière reste toujours présent vers un possible retour, un voyage fabuleux, une fin colorée.

empty