Artege Jeunesse

  • En 1895, au Carmel de Lisieux, soeur Thérèse de l'Enfant-Jésus entreprend par obéissance à sa prieure, sa propre soeur Pauline, d'écrire ses souvenirs. À l'aube de son premier jour, Thérèse Martin reçoit la promesse d'être rose un jour. Vingt-quatre ans plus tard, au crépuscule de sa vie, elle promet de faire pleuvoir des roses. Mystérieusement suivie par ce thème mystique, tandis qu'elle se compare à une petite fleur blanche, Thérèse se laisse consumer d'amour jusqu'à son dernier souffle. Pour y parvenir, elle redécouvre la voie d'enfance. Six mois après sa mort, son évêque, Monseigneur Hugonin, se penche sur son Histoire d'une âme...

  • La Garde suisse pontificale est la plus petite armée du monde. Elle a été créée le 22 janvier 1506 sur l'ordre du pape Jules II.
    Les 110 militaires qui la composent sont une force militaire chargée de veiller à la sécurité du pape et du Vatican.
    Elle est la dernière Garde suisse encore existante (des détachements de mercenaires suisses servaient de garde rapprochée et protocolaire dans différentes cours européennes à partir du xve siècle).
    Son histoire se confond avec celle de l'Eglise et de l'Europe. C'est cette épopée méconnue qui nous est contée.

  • Ils ont entre 8 et 25 ans et, ce samedi, pas question detraîner sur un canapé : ils partent en week-end scout !Jeannettes, louveteaux, guides, éclaireurs, guides-aînées,routiers, chefs et cheftaines, tous appartiennent à lagrande famille des Scouts unitaires de France.Après un grand jeu mémorable et un repas trappeurconsistant, nos héros se rassemblent pour la veilléeponctuée des traditionnels chants. Mais là, stupeur ! Toutle groupe assiste à l'arrivée d'un étrange assemblage :une machine à remonter le temps.Avec cet appareil révolutionnaire de bois et de ficelle, fruitdu « système D » scout, nos six jeunes téméraires décidentde plonger dans le passé à la recherche des origines desSUF. À travers les grands événements de leur histoire, desrassemblements mythiques, des personnages fondateurs, ilsvont redécouvrir - en vivant mille aventures - l'espritunique qui anime leur mouvement...L'esprit SUF

  • La série Les Familius est une illustration humoristique et tendre de la vie d'une famille nombreuse. Des parents qui ont quatre enfants, avec leurs soucis, leurs rires, leur quotidien, leur rôle respectif. Le coup de crayon frais et spontané de Nicolas Doucet, qui plaît aux petits comme aux grands.
    Les Familius ? Une famille presque normale : le père, qui est légèrement gaffeur, et la mère, accessoirement dépassée par les événements, sont accompagnés d'un chien et de leurs charmants enfants : Toinette (une ado bien dans ses pompes), Oscar (avec sa coiffure « dans le vent »), Bertille (qui joue encore à la poupée) et Symphorien (qui sort à peine des langes). Ce qui se passe chez eux ? Comme chez vous...

  • La basilique du Sacré-Coeur de Montmartre est le monument le plus visité de France. L'histoire de sa construction est aussi bien architecturale et religieuse que sociale et politique. Cet album raconte cette prodigieuse aventure.

  • Fin juillet 1941 à Auschwitz, le franciscain Maximilien Kolbe fait le sacrifice suprême. Il offre sa vie en échange de celle d'un père de famille. Cette fin héroïque ne doit pas faire oublier ce que fut le reste de la vie de cet homme hors du commun : journaliste, créateur d'une gigantesque aventure de presse, missionnaire au Japon... la vie de Maximilien Kolbe fut d'une richesse stupéfiante pour un homme qui ne souhaitait que la pauvreté. Une vie au service de la Vierge Marie.
    « Je voudrais m'user jusqu'à la corde au service de l'Immaculée, disparaître sans laisser de trace, et que le vent emporte mes cendres aux quatre coins du monde. »Maximilien-Marie Kolbe.

  • Les Familius ? Une famille presque normale : le père, qui est légèrement gaffeur, et la mère, accessoirement dépassée par les événements, sont accompagnés d'un chien et de leurs charmants enfants : Toinette (une ado bien dans ses pompes), Oscar (avec sa coiffure « dans le vent »), Bertille (qui joue encore à la poupée) et Symphorien (qui sort à peine des langes). Ce qui se passe chez eux ? Comme chez vous...

  • 18 octobre 2015, place Saint Pierre à Rome, le pape Françoisdéclare saints Louis et Zélie Martin. Ils deviennent ainsi les premiersépoux et parents à être canonisés ensemble par l'Église. Non pasparce que leur fille Thérèse est sainte, mais parce que leur vie d'apparence très ordinaire, ancrée dans une foi à toute épreuve, abandonnéeà la Providence divine, a façonné leurs âmes et celles deleurs enfants pour le Ciel. Dans l'une de ses lettres, sainte Thérèse écrivait d'ailleurs pleine de reconnaissance : « Le bon Dieu m'a donnéun père et une mère plus dignes du Ciel que de la terre ».

  • New York 2019, une jeune Américaine découvre le récit d'une guérison extraordinaire qui a eu lieu à Lourdes, en France. Troublée par le récit, elle décide d'enquêter pour comprendre...

  • Les nouvelles aventures des Familius : une famille pleine de vie qui réjouit les plus jeunes

  • 48 planches du quotidien mouvementé d'une famille nombreuse qui ne manque pas d'humour. Nicolas Doucet, illustrateur bien connu des lecteurs de Famille Chrétienne, a finement observé les joies et les travers des petits et des grands au sein d'une famille qui s'aime.

  • 7e volume de cette série BD. Née en novembre 2009, la série Les Familius est une illustration humoristique et tendre de la vie d'une famille nombreuse.
    Des parents qui ont quatre enfants, avec leurs soucis, leurs rires, leur quotidien, leur rôle respectif. Le coup de crayon frais et spontané de Nicolas Doucet, qui plaît aux petits comme aux grands.
    Les Familius ? Une famille presque normale : le père, qui est légèrement gaffeur, et la mère, accessoirement dépassée par les événements, sont accompagnés d'un chien et de leurs charmants enfants : Toinette (une ado bien dans ses pompes), Oscar (avec sa coiffure « dans le vent »), Bertille (qui joue encore à la poupée) et Symphorien (qui sort à peine des langes). Ce qui se passe chez eux? Comme chez vous...

  • Les nouvelles aventures des Familius pour leur dixième anniversaire, accompagnées par un livret collector qui permet de découvrir comment sont nés les membres de cette famille qui nous fait rire.

  • En 1790, Madame Élisabeth de France, petite soeur de Louis XVI, adresse une dernière lettre en guise de testament à son amie d'enfance, Angélique de Bombelles. Dans l'évocation de ses souvenirs, on découvre une fillette rebelle, pleine de charme et de vivacité, devenue vertueuse dans les grandeurs, magnanime dans la charité, fidèle dans l'amitié, intrépide dans l'adversité. Ange de la famille royale, cette princesse célibataire ne vit que pour aimer son prochain et son pays, en s'appuyant sur le Sacré-Coeur dont elle contribue à relancer la dévotion. Elle accompagne ensuite Louis XVI et Marie-Antoinette dans leur montée au calvaire, jusqu'au sacrifice suprême à l'âge de 30 ans, vingt ans jour pour jour après la mort de son grand-père Louis XV.
    />

  • Franz Stock, allemand, prêtre, est aumônier des prisons de Paris entre 1940 et 1944. Il accompagne ainsi plus de mille résistants fusillés au mont Valérien.
    Après la guerre, il dirige l'expérience unique du Séminaire des barbelés, près de Chartres, où sont rassemblés les prisonniers de guerre allemands se préparant à la prêtrise. Marqué par les mouvements pour la paix, il est l'un des artisans de la réconciliation franco-allemande.

  • Camino

    Marie Bertiaux

    Je me souviens très bien de ma première rencontre avec Gribouille. Ce matin-là, par une belle matinée de juillet, Papa m'avait proposé de faire une petite visite avec lui.
    « C'est à vingt minutes de la maison. Normalement nous serons rentrés pour le repas de midi. » J'ai demandé où nous allions, mais avec un air mystérieux il m'a juste répondu :
    « À un endroit que tu aimeras sûrement. On nous y attend. » Alors j'ai sauté dans la voiture.
    « La princesse vous attend de l'autre côté de la maison. Vous allez voir, elle est en pleine forme ! » Je ne comprenais plus rien. Que venions-nous faire chez ce gentil paysan, qui diable était cette princesse, et pourquoi Papa avait-il cet air mystérieux ?
    C'est le début d'une aventure sur les chemins de Saint Jacques de Compostelle qui va entraîner une petite famille et son âne Gribouille dans des péripéties qui ravira les plus jeunes.

  • Épris de liberté, ce colporteur a joué un rôle phare dans les débuts de la guerre de Vendée de 1793. La vie de celui qu'on surnomme « le saint de l'Anjou » peut se résumer en une phrase : vivre libre de croire. A 34 ans, il devient le premier généralissime de la grande armée catholique et royale. Son curé et ami, l'abbé Cantiteau, retrace son destin dans une lettre écrite en 1807 au Pin-en-Mauges, à l'un des premiers historiens de la Vendée en quête de témoins. Suivons les méandres de ses souvenirs, au moment ou il prend la plume ...

  • La véritable histoire de Saint François d'Assise.
    Vivez au rythme de François d'Assise et suivez-le dans toutes ses aventures : Saint-Damien, le loup de Gubbio, le Séraphin. accompagné par Téo, le petit voyageur.
    Un texte inédit, une troupe de comédiens, des musiques originales, des bruitages et des ambiances sonores pour recréer la vie d'Assise au Moyen Age.
    Un livre à lire et à écouter.

  • Juillet 1940 : alors que les troupes françaises viennent de subir l'une des plus grandes défaites de leur histoire, Martin Wisenfalf, médecin strasbourgeois, retrouve sa femme Elisabeth, qui est juive, et sa fille. Devant le rattachement prochain de l'Alsace au Reich, il trouve plus prudent d'envoyer sa famille à Paris chez un cousin. Il lui reste à trouver un moyen d'obtenir des laissez-passer pour les voir régulièrement.
    C'est chose faite grâce à un professeur de médecine qui s'intéresse de près aux recherches de Martin sur les maladies infantiles. Durant près de deux ans, la guerre semble avoir oublié la famille Wisenfall qui vit au gré des quelques jours passés ensemble tous les trois mois. Mais le drame les rejoint lorsque Martin est engagé de force dans une division SS sur le front de l'Est. Pendant ce temps, la surveillance des Juifs parisiens s'intensifie...
    L'histoire est construite autour de flash-back qui permettent de passer du front de l'Est à la période heureuse de la famille Wisenfall, tenant le lecteur en haleine. Herr Doktor mélange le cadre de la seconde guerre mondiale et le récit intimiste centré sur une famille ballottée par le destin. Ici, pas de grands héros résistants ou d'immondes collaborateurs, les personnages ne sont que des êtres dont le seul objectif est de sauver ceux qui leur sont chers.
    Ce n'est que poussé par les événements que Martin devra prendre parti, sans renier pour autant le serment d'Hippocrate. Quelle humanité reste possible dans l'inhumanité ? Le dessin sensible et expressif de Régis Parenteau-Denoél permet de faire passer les multiples sentiments par lesquels passent les personnages. L'ambiance des planches est parfaitement soutenue par les couleurs chaudes d'Anna qui illuminent un album au propos sombre.

  • Retrouvons notre journaliste Léonore qui enquête sur un homme peu ordinaire du Grand-Siècle : Jean-Baptiste Delaveyne. Jeune mondain frivole l'abbé Delaveyne change radicalement de vie à l'instar de Charles de Foucauld. Brillant esprit au coeur tendre, ce curé de campagne nous fait penser à Coluche, à l'abbé Pierre et aussi à saint Louis en ouvrant des cantines et des hôpitaux pour les plus démunis et en créant des écoles pour filles désoeuvrées. Mais Dom Delaveyne va encore plus loin, il enrôle des jeunes filles et fonde la "Congrégation des Soeurs de la Charité de Nevers" afin de secourir tous les pauvres, à l'exemple du Christ.

  • Un principe de jeu simple qui s'explique en quelques secondes. Chacun son tour, un joueur tente de resituer un événement dans la chronologie. Le premier à déposer toutes ses cartes remporte la partie. Mais attention si on se trompe, on pioche.
    Un jeu de connaissances très efficace pour retenir les dates grâce à la stimulation de la mémoire visuelle et la présence de textes explicatifs qui permettent la compréhension des événements.
    Tous les jeux de la collection ChroniCards ont le même format et les cartes sont complètement compatibles. N'hésitez pas à les mélanger pour enrichir et diversifier votre chronologie. Par exemple, en combinant Les Merveilles du Monde et Les Rois et Reines de France, on peut découvrir que la construction du célèbre Taj Mahal s'est déroulé à l'époque du règne de Louis XIII. C'est Idéal pour faire des associations d'idées !

    Informations :
    -contient 60 cartes avec notice.
    -Accessible à partir de 8 ans.
    -De 1 à 6 joueurs.
    -Durée de la partie : 15 à 30 mn.

  • La véritable histoire de Saint Paul Vivez au rythme de Paul de Tarse et suivez-le dans toutes ses aventures : Le chemin de Damas, Elymas le magicien, les grands voyages missionnaires.accompagné de Téo, le petit voyageur.
    Un texte inédit, une troupe de comédiens, des musiques originales, des bruitages et des ambiances sonores pour recréer la vie dans l'antiquité du Ier siècle.
    Un livre à lire et à écouter.

  • Entrez dans le monde merveilleux de la Bible à travers 22 de ses plus belles histoires. Les enfants pourront vivre chaque histoire en partant à la recherche de plus de 190 objets et personnages qui se cachent dans les pages. Les illustrations colorées et vivantes feront de cette petite Bible leur plus fidèle compagnon.

  • Les douze

    Ben Avery

    Les "apôtres" sont les premiers disciples de Jésus. Ce sont des témoins directs de sa vie, de ses miracles, de sa mort, de sa résurrection. Ils ont pour la plupart en commun d'avoir été tués à cause de leur foi. On les appelle des "martyrs". En Grec, le mot utilisé pour martyr, signifie "témoin". Au cours des premiers siècles du christianisme, on appela martyrs tous ceux qui endurèrent la torture et parfois la mort à cause du témoignage de leur foi.
    Les apôtres ont attesté par le don de leur vie de la véracité de ce qu'ils avaient vu ... une seule parole de doute ou de renoncement aurait suffi à les sauver de la mort et de la souffrance. Aucun d'eux n'a douté. Est-ce qu'ils étaient parfaits ? En quoi étaient-ils différents de nous ? Qu'est-ce que leur vie peut nous apprendre ? Pour la première fois en bande dessinée, le destin exceptionnel de ces hommes ordinaires au service d'une vérité qui nous dépasse.
    Le martyr des témoins du christ n'a pas cessé après les persécutions des premiers siècles. Encore aujourd'hui les chrétiens sont la population la plus persécutée dans le monde et ils sont des milliers chaque année à payer de leur vie leur attachement à Jésus. A nous aujourd'hui de trouver la force et la joie du témoignage dans la vie des douze, comme l'ont fait avant nous de multiples générations de témoins, disciples du Christ.

empty