Vie pratique & Loisirs

  • Depuis sa diffusion dans les années soixante, la pratique du yoga fait partie intégrante du paysage spirituel de l'Occident. Ysé Tardan-Masquelier développe les concepts-clés du yoga en déroulant le fil de son histoire, des Yoga-sûtras de Patanjali à aujourd'hui en passant par les groupes tantriques. Elle explique également quelle progression spirituelle le yoga entend proposer tout au long de la vie, et pose une question fondamentale : peut-on pleinement pratiquer le yoga en étant chrétien, juif, musulman ou athée ?
    Ni un manuel, ni une apologie du yoga, mais un panorama rigoureux et très accessible du yoga en Occident et de ses racines indiennes, ce livre est un outil précieux pour tous ceux, pratiquants ou sceptiques, qui s'interrogent sur la place du yoga dans la société ou dans leur parcours personnel.

  • Le plus souvent, nous ne pensons pas, nous sommes "pensés" : c'est à peine si nous nous rendons compte de ce qui nous occupe, et les projets, les souvenirs, les mots et les images se succèdent dans notre esprit, se chevauchent, s'entrecroisent comme s'ils vivaient d'une vie autonome. Dans ces conditions, si l'on se sent attiré par la vie spirituelle, comment espérer atteindre un quelconque état d'éveil et goûter à la contemplation sans s'être préalablement exercé à l'art de la concentration, qui vise à la maîtrise du mental ? Lieu et instrument de notre activité psychique consciente et inconsciente, le mental est l'outil incontournable de toute approche de la concentration, condition de l'expérience spirituelle.

    Pierre Feuga, professeur de yoga, nous livre ici les principes fondamentaux d'une concentration calme et active, et les conseils pratiques pour y accéder progressivement.

  • La vogue de la méditation en Occident répond à un besoin essentiel de notre société contemporaine :
    Reprendre son souffle et trouver un sens dans une course s'accélérant sans cesse. Marc de Smedt a réuni ici les plus grands connaisseurs de la méditation pour interroger ce phénomène qui a bousculé les frontières traditionnelles des spiritualités. Soulevant des questions souvent laissées dans l'ombre, ces différents points de vue éclairent les métamorphoses actuelles de ces pratiques ancestrales.
    La méditation sera-t-elle la grande aventure des futures décennies en Occident ?

    Ce numéro de la revue Question de est repris en poche avec les contributions de : Christophe André, Yvan Amar, Catherine Despeux, Gilles Farcet, Nathalie Ferron, Aurélie Godefroy, Elisabeth D. Inandiak, Thierry Janssen, Christine Kristof-Lardet, Elisabeth Marshall, Fabrice Midal, Philippe Nassif, Brigitte Anne Neveux, Daniel Odier, Olivier Py, Roland Rech, Matthieu Ricard, Isabelle Sorente, Annick de Souzenelle, Jean-Philippe de Tonnac, Serge Valletti, Jacques Vigne.

  • Depuis la nuit des temps, l'homme apprend à son prochain comment aimer, vivre, mourir et renaître. Ce savoir ne se transmet pas par de longs discours et des démonstrations, mais par des sentences qui déchirent le voile d'illusion et permettent à celui qui a su s'éveiller d'apprendre une nouvelle vision. C'est par les contes et les récits, principalement, que s'exprime cette invitation à l'éveil. Alexandro Jodorowsky, aventurier spirituel, artiste multiforme et sage flamboyant, est également un conteur hors pair. En 92 histoires commentées, dont une dizaine propres à cette nouvelle édition, il nous initie à la sagesse universelle, du soufisme à la Chine en passant par Nasrudin, les histoires juives, ou encore l'Inde et le bouddhisme. Par delà la diversité des écoles, c'est notre propre voie qu'il nous invite à tracer.

  • Premier texte de Jodorowsky paru en français, Les Araignées sans mémoire est un livre culte. Edité aux Humanoïdes associés en 1980, ce recueil de « fables paniques », dans la lignée du théâtre Panique qu'il fonda avec Topor est un bijou de littérature expérimentale et psychédélique qui livre en quelques cent trente textes une vision du monde hallucinée. Comme l'écrit Gérard de Cortanze, « ce livre de voyages, sur lequel plane une certaine terreur euphorique, parce qu'il sait déployer son énergie hors de toute école et de toute chapelle, parce qu'il choisit, pour arriver au «monde merveilleux de la Géométrie», le labyrinthe plutôt que la ligne droite, sait briser l'encrier plombé de notre imagination. Lettre ouverte au déguisement, il saccage avec folie les combinaisons de la sagesse ».

  • Jean, marie, jacques, daniel, anne.
    Des dizaines de prénoms parmi les plus courants puisent leurs racines dans l'histoire biblique. des centaines d'autres, aux sonorités merveilleuses, sont issus des grands textes de la tradition juive ou témoignent du renouveau de l'hébreu en israël : noms de fleurs, d'animaux, de pierres précieuses, de grands personnages. le rabbin marc-alain ouaknin et dory rotnemer en ont étudié plus de 1500. ils sont ici répertoriés, accompagnés de tous les éléments nécessaires à la compréhension de leur sens profond.

    Mais ce livre n'a pas seulement pour but de faire découvrir l'origine d'un prénom ou d'en choisir un pour son enfant. a la lumière des mille richesses de la langue hébraïque, il nous introduit aussi dans une philosophie du nom, enracinée dans une tradition qui a déclaré absolument imprononçable le nom suprême, yhwh, par lequel dieu s'est révélé à moïse.

  • S'appuyant sur les recherches les plus avancées en neuropsychologie, et en particulier sur les travaux de jacques et fanny fradin (disciples de laborit), christian boiron s'élève contre nos idées reçues - et souvent contradictoires - sur le bonheur.
    Propre à l'espèce humaine, le bonheur n'est pas le fruit de la chance ou du hasard. il résulte, en fait, de la mise en cohérence des trois composantes de notre cerveau : celle qui recèle notre pensée personnelle intelligente, celle qui gère nos automatismes et nos croyances, celle qui déclenche nos " états d'urgence " (agressivité, anxiété, déprime. ) lorsque les deux autres ne sont pas en harmonie. christian boiron nous explique concrètement comment cette " psychophysiologie " fonctionne et comment éviter bien des souffrances inutiles.
    Le bonheur dépend de chacun de nous, de notre faculté à comprendre et à exprimer notre personnalité profonde. on peut ainsi trouver ou retrouver le bonheur intérieur - le seul vrai bonheur, bien différent du plaisir qui est régi par d'autres mécanismes. le plaisir permet à l'homme et à l'humanité de survivre, le bonheur leur permet de s'accomplir.

empty