Littérature générale

  • Poèmes japonais courts et mystérieux, les haïkus saisissent la beauté éphémère de l'instant. Supports de méditation, jeux de l'esprit vagabond, ils accompagnent les moments de joie comme les heures de mélancolie.
    C'est dans une claire compréhension du monde et une intense compassion envers l'univers que la poésie des grands maîtres du haïku puise son inspiration, sa vigueur et son incroyable profondeur, quand le temps semble se suspendre et l'éternité se manifester.
    Cheng Wing Fun et Hervé Collet ont choisi et traduit 365 haïkus, illustrés du texte original calligraphié, pour nous accompagner, chaque jour, au fil des saisons.

  • Qu'elle célèbre les joies de l'amitié, de l'ivresse, de la solitude, de la contemplation ou encore le simple bonheur de vivre, la poésie chinoise est une authentique expérience de vie. Sagesse au plein sens du terme, elle nous apprend à être réellement présents au monde, à voir dans chaque atome l'infini, et dans chaque instant l'enivrante éternité.
    Hervé Collet et Cheng Wing Fun ont choisi et traduit 365 ces poèmes de sagesse chinoise, illustrés du texte original calligraphié, couvrant près de quinze siècles, pour nous accompagner, chaque jour, au fil des saisons.

  • Pierre Rabhi a fondé toute sa philosophie de vie ainsi que son travail de mise en valeur des régions arides et des cultures traditionnelles sur l'ardente passion qu'il voue à la Terre. Après Du Sahara aux Cévennes ou la reconquête du songe, il plaide ici en faveur de l'indispensable réconciliation avec notre Terre-Mère, aussi réelle que symbolique, aussi essentielle dans la pratique que sur le plan spirituel.
    Sous forme de récit préfacé par Yehudi Menuhin, Parole de Terre dresse le bilan d'une civilisation qui, voulant dominer la Terre, la mutile, la torture et la désacralise. A travers Tyemoro, le personnage principal, s'expriment la souffrance et l'abandon dont sont victimes les peuples traditionnels du Sud, soumis à la logique désastreuse du productivisme agricole.
    Cette initiation africaine, d'une portée universelle, veut nous ouvrir les yeux et alerter nos consciences sur les exactions commises à l'encontre de la planète, mais aussi à notre détriment, car Pierre Rabhi nous le rappelle : notre destin est lié à celui de la Terre d'une manière irrévocable.

  • Abd al Malik naît à Paris en 1975 mais part à Brazzaville à l'âge de 2 ans suivre un père diplomate, avant un retour précipité en France pour grandir dans les barres HLM d'une banlieue chaude de Strasbourg, le Neuhof. Elevé seul par sa mère après le départ du père, deuxième du fratrie de six enfants, Malik a d'abord mal tourné. Tout en travaillant très bien à l'école, il va se faire très tôt un nom dans son quartier : de douze à seize ans, il multiplie les actes de délinquance (deal, vol à la tire, trafics en tous genres, etc.) sans jamais se faire prendre et se lance dans le rap. L'héroïne, la violence fauchent plusieurs de ses amis. Un choc qui marque la fin de sa dérive. Il fonde alors les New African Poets (NAP) avec lesquels il chante un rap radicalement contestataire et se convertit à l'islam, où il entraînera sa famille qui était d'origine chrétienne.
    Pendant que son groupe N.A.P. commence à accéder à une notoriété nationale, Malik poursuit un parcours étonnant à travers les diverses tendances de l'islam : séduit par le mouvement fondamentaliste et rigoriste du " tabligh ", il devient un prédicateur aussi apprécié que puritain, et voyage en France pour intervenir dans les mosquées. Il ne tombera toutefois jamais dans les discours de haine, et rejette les actions violentes qu'on lui propose au moment de " l'affaire Kelkal ". Toujours suivi par des professeurs auxquels il est très attaché, et animé d'une véritable quête spirituelle, il en viendra à rencontrer le soufisme et à suivre le chemin de cette mystique traditionnelle de l'islam, chemin d'ouverture et de fraternité.
    C'est cette spiritualité fervente mais très tolérante qui inspira son premier disque solo, Le Face à face des coeurs paru en même temps que le livre et qui l'a amené en 2003 à participer au voyage judéo-arabe à Auschwitz organisé par Émile Shoufani.
    Pour son deuxième album solo, Gibraltar, paru cette année, le chanteur est allé plus loin encore, transformant son écriture en une quête de poésie et de sagesse, confrontée aux tensions du monde ; un rap déconstruit de ses clichés, troquant l'agressivité des scansions pour la spiritualité d'une déclamation inspirée du slam et revigorée par le jazz.
    Un témoignage qui prouve que le déterminisme n'existe pas et qui offre un autre possible au destin de fils d'immigrés et à la place de l'islam.

  • Trois hommes marchent sur un chemin de terre. Qui sont-ils ces détectives errants : anges ou démons ? Ont-ils réellement perdu la mémoire et que viennent-ils faire dans ce pays étrange ?
    Qui est ce général dictateur, chef charismatique affublé d'une matrone gonflée d'ozone : un assassin aux yeux de loutre, un écrivain raté cherchant à transfigurer ses nuits, un urbaniste dément ?
    Avec tout le baroque de Jodorowsky, le roman se déploie comme une allégorie démesurée, iconoclaste, initiatique.

  • prenant pour point de départ le monde flottant de hong kong, ce livre avance plus loin dans la mer de chine, pour aborder macao et taiwan, avant de pénétrer en thaïlande.
    c'est donc un livre de voyage. mais si, en naviguant de territoire en territoire, kenneth white garde tous ses sens en éveil, le voyage, tel qu'il est compris et pratiqué ici, ne s'arrête pas à la géographie ni à un compte rendu impressionniste. il se nourrit de culture ancienne et contemporaine, et aborde aux rivages de la contemplation. ces errances orientales sont superbement écrites, dans la prose d'un poète alliant clarté et intensité, où la drôlerie côtoie la méditation, et où la pensée vagabonde dans une ouverture totale au monde.

  • Ce coffret regroupe trois grands classiques d'Alexandro Jodorowsky :

    La Danse de la réalité, son autobiographie, adaptée au cinéma en 2013 par l'auteur lui-même ; le film a connu un succès critique comparable à l'engouement suscité par le livre. Il s'est imposé depuis sa parution initiale en 1984 comme un ouvrage de référence et un véritable longseller au succès jamais démenti.
    Le Théâtre de la guérison est un des ouvrages majeurs de l'approche « jodorowskienne » de la psychothérapie : jeu et je se répondent pour délier les noeuds enfouis dans l'inconscient.
    Enfin, La Sagesse des contes fait aussi partie de ses classiques. À travers 92 contes du monde entier commentés, il nous initie à la sagesse universelle.

empty