Judaïsme

  • Le Coran est-il antisémite ? L'islam véhicule-t-il une « haine du Juif » qui le rend incompatible avec les valeurs occidentales ? Le regard de l'islamologue est indispensable pour dépassionner le débat et sortir des jugements à l'emporte-pièce. Sans rien masquer des aspects les plus problématiques, le grand savant Meïr M. Bar-Asher fait le point sur ce dossier brûlant. Il passe en revue l'image des « fils d'Israël » et des « Juifs » dans le Coran et le Hadîth, ainsi que les bases coraniques du statut de dhimmi. IL s'attarde également sur l'apport extraordinaire de la tradition juive à l'exégèse musulmane du Coran, ainsi que sur les parallèles entre les lois religieuses juive et musulmane, halakha et sharia. Il montre surtout que la question du rapport de la tradition islamique à la figure du Juif et au judaïsme est complexe, et qu'on ne saurait la ramener à la caricature qu'en donnent tant les prédicateurs islamistes que les islamophobes.
    Un ouvrage accessible, essentiel pour comprendre les enjeux de société actuels.

  • Le Talmud, objet de toutes les méprises, est depuis deux mille ans au coeur de la vie juive traditionnelle. Livre unique, il a subi à l'image de son peuple les errances, les persécutions, les métamorphoses. Pierre-Henry Salfati, lui-même talmudiste, nous fait découvrir à travers tous les continents et toutes les époques comment le Talmud a généré communautés et individus incroyables, aux histoires surprenantes et uniques : les génies qui connaissent chaque cm2 de ses milliers de pages par coeur, les employés de Manhattan qui l'étudient chaque matin dans le train, les hassidim messianiques de Jérusalem, les collectionneurs fous. Parmi cette galerie fantastique, le livre est lui-même un personnage à part entière. On découvre ainsi des histoires de faux traités, d'autodafés, de cimetières livresques, de controverses avec le Ciel, d'imprimeries babéliennes, ou encore de divorce royal - celui d'Henry VIII en l'occurrence.
    De New York à Jérusalem en passant par Paris, Venise ou Worms, Pierre-Henry Salfati nous initie avec bonheur à un monde peu connu, peuplé de figures exubérantes et de mystères historiques. Une vraie belle histoire juive, en somme, dans tous les sens du terme.

  • Au moment historique où le peuple juif retrouvait sa terre ancestrale avait lieu une découverte archéologique - celle des manuscrits de la mer Morte - qui bouleversait nos connaissances sur la société juive à l'époque de Jésus.
    Partant de cette concomitance troublante entre la naissance de l'État d'Israël et la mise au jour du trésor de Qumran, Salomon Malka s'est interrogé sur la façon dont les penseurs sionistes puis les chercheurs israéliens ont été amenés, au cours du XXe siècle, à réviser fondamentalement le discours juif sur Jésus.
    Son enquête passionnante nous fait remonter jusqu'à Théodore Herzl, qui fut un temps tenté par la conversion, et surtout jusqu'à Joseph Klausner, idéologue du sionisme de droite, qui fut le premier, dans les années 30, à réinterpréter les Évangiles en restituant « l'odeur du paysage » culturel et religieux qui les a vu naître. À la suite de ce précurseur, de plus en plus de chercheurs, après 1948, ont consacré leur vie à tenter de résoudre l'énigme Jésus. Salomon Malka les rencontre un à un, de David Flusser à André Chouraqui, en passant par d'autres penseurs qui l'interprètent comme un prophète, un « hassid », etc.
    Ces conversations captivantes nous entraînent aussi, avec le rabbin Adin Steinsaltz, dans les méandres du Talmud (pour la première fois sont rassemblés tous les passages concernant Jésus), et dans le récit d'un extraordinaire épisode de l'histoire d'Israël, où l'on faillit voir la nouvelle Cour Suprême, en 1948, organiser un procès en réhabilitation de Jésus...

  • A quoi croyaient les cathares ? A quel courant religieux appartenaient-ils, peut-on les qualifier de gnostiques, de dualistes ? Que leur reprochait l'Eglise, peut-on les considérer comme chrétiens ? Pourquoi les a-t-on fait brûler ? Qui a dressé ces châteaux que nous admirons dans le " pays cathare " ?, etc. Autant de questions auxquelles Anne Brenon et Jean-Philippe de Tonnac se sont confrontés à travers des entretiens qui tâchent de faire la part du vrai et du mythe. Parcourant, en une dizaine de stations qui sont prétextes à autant de chapitres, ces terres où vécurent les cathares sous la protection des puissants seigneurs occitans, ils font revivre les épisodes les plus marquants du catharisme et restituent pour notre temps la singularité de cette expérience en plein coeur de la chrétienté.

empty