Valérie Flan

  • Parce que manger en famille, c'est toujours un merveilleux moment (trop long) fait de douces remarques (au choix : sur ton physique, ton boulot, ton nouveau mec...) pleines d'amour (bien caché ! ), il va falloir apprendre à vous défendre ! PL cartonné, 3, 95, quadri Un petit manuel de survie haut en couleurs pour savoir se défendre en toute situation et rire un bon coup. Parce que l'humour est souvent la solution pour ne pas tuer avec sang-froid les membres de votre famille qui vous tapent sur le système ! - ; On sait que t'es un solitaire, alors on t'a mis tout seul en bout de table.
    - ; C'est gentil. La prochaine fois, installez-moi une table à la cave. - ; Ce que je préfère à Noël, c'est l'odeur du sapin. - ; A ton âge, c'est normal pépé ! - ; Tu t'arrêtes quand de grossir ? - ; Je m'arrête pas, je tente un record du monde. Retrouvez des super punchlines, des QCM, des astuces, des citations et des fun facts (rarement très vrais) !

  • Plus de 150 titres de films détournés pour le meilleur... et surtout pour le X !
    Après le célèbre Blanche-Fesse et les 7 mains, riez avec :
    Mon gros python, sacré graal !
    Fanfan la turlute.
    Les Aristochattes.
    Autant en emporte le gland.
    La planète des seins.

  • ... une sonnerie retentit toutes les heures dans l'établissement. Ce n'est pas pour te réveiller mais juste pour t'indiquer la fin d'un cours.
    ... la plupart des jeunes de ton collège sont défigurés par un appareil dentaire. Mais ne te moques pas trop car toi aussi tu vas y avoir droit.
    ... tu auras bientôt deux vertèbres tassées à cause du poids de ton sac.
    ... tu as un prof par matière. Ils sont nuls ces profs. Au moins ta maîtresse de CM2, elle savait tout faire, elle !

    Le collège ? Ce n'est pas facile tous les jours. Mais avec ce petit livre dans ton cartable, tu allégeras déjà le poids que tu portes sur tes épaules !

  • épitaphes à la con

    ,

    • First
    • 3 Janvier 2019

    Plus de 150 épitaphes que l'on pourrait trouver si les gens osaient vraiment dire ce qu'ils pensaient, pour une fois. Après tout, la mort, c'est l'occasion de se lâcher !
    - J'aimerais tant vous avoir tous avec moi.
    - MDR.
    - Cette fois, on peut le dire : je suis vraiment au fond du trou.
    - Un jour, on m'a dit que j'étais un homme mort. Aujourd'hui, c'est vrai.

  • Tu sais que tu as un ado quand...
    ... trois jours après que tu te sois ruiné chez Monop', il n'y a plus rien dans le frigo.
    ... tu en veux à tes propres parents de ne pas t'avoir prévenu qu'il ne faut surtout pas faire d'enfants.
    ... tu n'as plus le contrôle de la musique dans ta voiture.
    Tu es parent de ce personnage étrange qu'est l'adolescent et tu vas adorer en rire ! Pas de doute, ce livre est fait pour toi.

  • Tu sais que tu es écolo quand...
    ...tu as des plaintes des voisins à cause des odeurs de compost sur le balcon.
    ...tu pars en voyage à 10 bornes de chez toi. Comme ça, tu peux y aller en vélo.
    ...tu fais une mini-dépression à chaque fois qu'une plante meurt à cause de toi.
    ...tu rêves secrètement d'épouser Pierre Rabhi.
    ...il fait 12 °C chez toi l'hiver.
    ...tu bouffes tellement de graines que les mauvaises langues disent que t'es à deux doigts de germer de l'intérieur.

    Alors, oui, tu es ECOLO et tu l'assumes !

  • - Vu l'état dans lequel on laisse le monde à nos gosses, c'est vraiment abusé de leur demander de ranger leur chambre.
    - Je suis inquiète en ce moment, ma chatte perd ses poils...
    - Le Maroc, c'est tellement beau... surtout le Taj Mahal.
    - Le dossier que m'a refilé Bertrand, c'est pire qu'Alep.
    - T'as beau te marier un samedi, après y'a toujours un lundi !

    Politique, famille, santé, collègues, vacances, actu, sexe, pouvoir d'achat... le meilleur de ce que l'on peut entendre au bureau lors des pauses café ! 100 % vécu ! A mourir de rire !

  • Tu sais que tu prends les transports en commun quand...
    ... tu ne te souviens pas avoir un jour connu une semaine sans incident voyageur. (Il faut dire que c'est à peu près aussi rare que le passage de la comète de Halley.).
    ... tu as déjà proposé de laisser ta place à une femme enceinte qui, en fait, ne l'était pas.
    ... tu cries régulièrement cette phrase magnifique, pleine de poésie : « LA PORTE, S'IL VOUS PLAÎT ! ».
    ... le chauffeur pile à la seconde même où tu avais choisi d'ouvrir ta canette.

  • Découvrez ce que les internautes tapent sur les moteurs de recherche (non, ce n'est pas inventé !) : du plus loufoque au plus trash en passant par des recherches complètement folles !
    Comment se couper les ongles quand on est aveugle.
    Vivre, pourquoi ?
    Mélange prozac rel bull poireaux vinaigrette + effets secondaires.
    Boule à neige Jésus sur sa croix.
    Partouze à Maubeuge.
    Ménopause homme avec seins.
    Salaire d'un sumo en fin de carrière.
    Kebab vegan et sans gluten.

  • Le premier dictionnaire pour bien comprendre les hommes et progresser rapidement. Toutes les expressions les plus courantes traduites en langage homme-femme pour communiquer en toute situation !
    Un livre indispensable...

    Il dit : Je vais chez Julien pour la finale de la coupe de la ligue.
    Il pense : On va enfin se faire une soirée mecs, sans meufs pour nous les briser !

    Il dit : Je ne sais pas du tout où sont les passeports.
    Il pense : Si c'est toi qui les cherches, tu trouveras dix fois plus vite que moi.

    Il dit : Pourquoi t'organiserais pas un ciné entre filles samedi soir ? ça te ferait du bien !
    Il pense : Casse-toi, j'ai besoin d'air !

    Il dit : J'aimais bien quand t'avais cette coiffure...
    Il pense : En ce moment, t'es un peu coiffée comme une merde, quand même !

    Il dit : Ah, tu mets des sous-vêtements en dentelle, maintenant ?
    Il pense : Putain de merde, je suis cocu !

    Il dit : Les enfants ! Aidez maman à mettre la table !
    Il pense : Quand est-ce qu'on bouffe, je crève la dalle ?

    Il dit : Tu ressembles de plus en plus à ta mère.
    Il pense : AU SECOURS !!!!

    Il dit : Je n'ai pas d'opinion sur le sujet.
    Il pense : Étant donné que si je ne suis pas d'accord avec toi, je m'en prends plein les dents, je préfère me taire !

    Il dit : Non, y a rien, je t'assure.
    Il pense : Tu vas pas t'y mettre, j'ai déjà ma maîtresse sur le dos, c'est bon !

  • Tu sais que tu es bordélique quand...
    ... ton chargeur de te´le´phone disparaît tous les deux jours. À croire que c'est un spécialiste de la fugue.
    ... tu t'es de´ja` justifie´ en disant : « Au moins, j'ai toujours tout sous la main ! ».
    ... une maison range´e te fait penser a` une maison-te´moin.
    ... tu n'as plus que des chaussettes orphelines. (Rien de grave tant que tu ne perds que tes chaussettes et pas tes enfants !)

  • Tu sais que t'as une famille de barges quand...
    ... ta mère, ta soeur, ton frère et ton grand-père (pourtant veuf) annoncent le même jour qu'ils vont divorcer.
    ... ton fils, à qui tu as confisqué son scooter, n'hésite pas à rejoindre sa petite amie en tondeuse autoportée.
    ... ton frère coupe le saucisson avec une scie circulaire, et le pain à la hache.
    ... ton père joue du clairon au pied de l'escalier pour réveiller la famille le matin (c'est plus fiable qu'un réveil classique).

  • Parce qu'entre ce qu'elle dit et ce qu'elle pense, il y a un monde, découvrez le langage des femmes enfin décrypté !
    Toute ressemblance avec la vie réelle serait, bien entendu, purement fortuite...

    Elle dit : Donne-moi ton avis, c'est important.
    Elle pense : Cause toujours, au final, c'est moi qui déciderai !

    Elle dit : J'ai mal à la tête.
    Elle pense : Encore ?! Mais on l'a déjà fait ce matin !

    Elle dit : Ton fils déborde d'énergie !
    Elle pense : De ma vie, je n'ai jamais vu un gosse aussi chiant !

    Elle dit : C'est fou toutes ces réunions que tu as au boulot.
    Elle pense : Tu me prends vraiment pour la reine des connes !

  • Tu sais que tu fais du camping quand ...

    ...on te croise la nuit une lampe torche dans une main et un rouleau de PQ dans l'autre ?
    ... tu engueules ton mari parce qu'il ronfle alors que c'est le voisin d'à côté ?
    ...tu assistes malgré toi au séchange sur un fil des jolis strings de Lola mais aussi des vieux slips de René ?
    ...entre 18h et 21h, Pernod, Ricard et Bretzel sont tes meilleurs amis (presqu'autant que Solange, Patoche de l'emplacement 122) ?

    Pas de doute tu fais du camping, et même si ce n'est pas drôle tous les jours, tu as décidé d'en rire !

    Alors, oui, tu ADORES le camping et tu l'assumes !

  • L'administration française est réputée pour sa complexité légendaire, à rendre fou plus d'un administré. De demandes surréalistes en dialogues de sourds, mieux vaut en rire !

    - Si vous n'êtes pas né(e) le jour de votre naissance, merci de nous l'indiquer dans la case des remarques page 3.
    - Vous avez fait une déclaration de longue maladie, merci de nous prévenir en cas de décès.
    - Merci de nous faire parvenir une photocopie de votre conjoint et de vos enfants.
    - La nationalité ne peut en aucun cas être différente du sexe.

  • Si les Beatles avaient été bretons, l'expression " quatre garçons dans le vent " prendrait tout son sens, et Georges Harrison n'aurait jamais eu l'idée d'écrire la chanson Here comes the sun.
    Si les kangourous n'avaient pas de poche, ils utiliseraient des poussettes, comme tout le monde.
    Si le capitaine Crochet avait été sujet à l'eczéma, il aurait fini déchiqueté suite aux démangeaisons.
    Si c'était les hommes qui portaient les bébés, les femmes pourraient se gratter les ovaires, une bière à la main, en regardant Téva.
    Découvrez plus de 150 suppositions à la con, pour rire en solo ou à plusieurs !

  • Voici la bible des phrases à éviter lorsque votre patron vous prend de court à la machine à café (si vous voulez faire carrière dans l'entreprise).
    Exemples :
    ? Je n'ai aucune envie de bosser, moi, aujourd'hui !
    ? Ma voyante m'a dit que dans quelques années, c'est moi qui aurait votre job.
    ? J'ai rêvé de vous. Vous étiez à quatre pattes et Janine de la compta faisait du rodéo sur votre dos.
    ? J'adore votre pull, ma grand-mère portait le même pendant la guerre.
    ? Moi, je m'en fous, je suis en arrêt maladie à partir de lundi !

empty