Sylvain Bouchet

  • Pierre de Coubertin, avant d'être le ré-inventeur des Jeux Olympiques, n'était-il pas un metteur en scène de génie ? Sa vie, ses travaux, l'analyse de ses écrits et son engagement révèlent son profond intérêt pour la mise en scène, et pour l'organisation de spectacles hors du commun. Et ce goût pour la chose théâtrale a profondément marqué l'image même de la nouvelle institution olympique, dont nous sommes aujourd'hui héritiers.
    Pierre de Coubertin s'entoure de metteurs en scène ; il théorise, observe, analyse et met en scène conférences et spectacles en jouant, bien avant Jean-Paul Goude et Philippe Decouflé, avec la musique, la chorégraphie, la lumière et la pyrotechnie. Ce livre est le récit du plus grand désir de Pierre de Coubertin : celui d'allier l'art à l'olympisme. De la vaine tentative d'introduction des concours artistiques à l'apothéose de la mise en scène des cérémonies d'ouverture et de clôture, on suit comme un roman le cheminement d'un esthète et d'un artiste particulièrement curieux.

empty