Glenat

  • Ce grand thriller juridico-financier se poursuit à un rythme rapide, multipliant les coups de théâtre les plus inattendus.
    Lors d'une conférence de presse, une Magistrate du " Pôle financier " annonce que le cabinet De Veyrac-Richemont est impliqué dans des opérations de blanchiment d'argent sale au profit d'un riche trafiquant d'armes russe. Incarcéré sous les yeux de sa compagne Anissa Taniss, Benjamin de Veyrac voit son cabinet discrédité. Nathan Steiner en devient le nouveau propriétaire, vengeant ainsi l'honneur de sa famille. L'ambitieuse Anissa, devenue sa maîtresse, est nommée à la tête du cabinet français. Le procès de Benjamin et Anissa tient à défendre, débute alors que Martin Richemont mène une contre-enquête qui s'avère palpitante, réservant au « prédateur d'outre Atlantique » une surprise de taille.

  • Juin 2002, au siège du cabinet d'avocats Steiner - Mac Rae, en plein de coeur de Manhattan. Lors d'une réunion Nathan Steiner, jeune et ambitieux directeur de ce cabinet, l'un des plus puissants de la planète, annonce qu'il veut racheter un très grand confrère parisien : De Veyrac - Richemont. Au siège parisien, Benjamin de Veyrac est accablé. Il est hors de question de vendre aux américains le cabinet fondé par son arrière-grand-père ! C'est alors qu'il apprend l'origine de cet affrontement et de ce désir de rachat : Nathan est son cousin et le considère comme son pire ennemi. Tout cela remonte à 1938. Nicolas de Veyrac, grand-oncle de Benjamin, et son inséparable ami d'enfance Raphaël Steiner sont les plus brillants étudiants en droit dela Sorbonne. Ils vont être amener à plaider pour le même procès : un jeune noir du nom de Kassilé, accusé d'avoir tué ses employeurs. Durant cette période xénophobe, le procès déchaîne les passions ! Steiner défendra Kassilé, de Veyrac les enfants des victimes. Ce procès va se transformer en véritable affrontement entre les deux hommes qui se jalousent et entraînera des haines et des rancoeurs qui se poursuivent encore aujourd'hui... Paul Gillon est au sommet de son talent pour ce premier volume aussi prenant que remarquable ! « L'Ordre de Cicéron » s'annonce d'ores et déjà comme une grande et passionnante saga de bande dessinée !

  • Caractère est la collection de prestige, celle de la grande bande dessinée en grand format. Laissez-vous envahir par la qualité et par la puissance évocatrice de ces albums...

  • Lorsqu'après plus de soixante ans, Émilie de Veyrac retrouve sa terre natale, il lui faut expliquer la mort de son fils, la fondation du cabinet MacRae sur les débris du maccarthisme et surtout refermer les portes de l'enfer. Mais lorsque de vieilles haines s'épuisent, d'autres naissent, plus frénétiques encore. Dans l'Amérique des années cinquante, dans la France des années soixante dix ou par la main d'Anissa Taniss, la peine de mort croisera souvent le chemin de deux familles d'avocat à l'histoire liée...
    Jean-Michel Ponzio reprend le flambeau de son illustre prédesseur Paul Gillon, pour conclure ce thriller juridico-financier de Richard Malka, devenu un classique.

  • Un magistral space opera philosophique.

    XXVIIIe siècle de l'ère galactique. Afin d'éradiquer des conflits, les humains ont été regroupés par types de personnalités sur des planètes monocolores vouées à des fonctions uniques : la spiritualité, l'échange, la jouissance, la guerre, le travail, l'ordre et la créativité. Mais dans cet univers si parfait, une incompréhensible épidémie de stérilité se propage, condamnant inexorablement l'humanité dans un futur proche. Dans une salle d'audience, l'indolent Loth Lungren et la sensuelle Jezréel se croisent pour être jugés. L'une pour avoir refusé de s'adonner au sexe débridé et à la drogue, bien qu'affectée au monde de la jouissance, l'autre pour ne pas avoir rejoint sa garnison. Lourdement condamnés à l'issue d'un procès kafkaïen, ils tenteront d'échapper à cette galaxie névrotique...

    Retrouvez, pour la première fois en intégrale, l'oeuvre la plus personnelle de Richard Malka. Un conte spatial et philosophique illustré par le maître en la matière : Gimenez, le dessinateur mythique de La Caste des Méta-Barons.

  • Si l'on s'en tient à la prophétie, l'Univers n'a plus que six semaines pour échapper à la stérilité.
    Afin d'empêcher ce tragique destin et mettre un terme au Segmentisme, Loth et Jezréel doivent trouver une statue sur Muse, la planète des Arts, sur laquelle sont inscrites les coordonnées de la planète des origines, celle dont proviennent les Guides. Mais leur vaisseau tombe en panne et doit faire halte sur Néo-Sparte dans le secteur de la Guerre. Ici, on ne jure que par le sang.
    Aussi le seul moyen pour eux de réunir les crédits nécessaires aux réparations est de participer à un tournoi, dans lequel les plus redoutables combattants de la galaxie s'affrontent.

  • "Il y avait ce foutu film dont je n'avais pas vu la fin...
    Et puis tout s'est enchaîné. Le test de personnalité truqué, mon affectation sur Néo-Sparte plutôt que sur le Segment de la jouissance, ma condamnation à quarante années de vieillissement artificiel, le sublime Jezréel et cette galaxie agonisante que nous seuls pouvions sauver de la folie des immortels. Nous avons retrouvé la planète la planète perdue où tout à commencé. Nous allions découvrir comment les sept guides de l'Univers étaient devenus éternels.
    Il ne tenait qu'à nous de préserver l'humanité tout entière. Et puis..." - Loth Lungren, 2814 E G.

  • XXVIIIe siècle de l'ère galactique. À l'issue d'un test psychologique, les humains sont regroupés par type de personnalité sur des planètes qu'ils ne peuvent plus quitter. Une organisation sociale qui a permis l'éradication des conflits humains. Mais dans cet univers si parfait, dirigé par sept guides immortels, une incompréhensible épidémie de stérilité progresse et condamne l'humanité à la disparition... Cherchant à anéantir le Segmentisme pour sauver l'espèce humaine, Loth et Jezreel parviennent sur Voluptide, la planète de la jouissance où réside l'unique habitant de la galaxie connaissant l'origine des immortels. Pour l'un des deux héros, cette quête ne pourra qu'être sans retour...

  • Juin 2002, au siège du cabinet d'avocats Steiner - McRae, en plein coeur de Manhattan.
    Nathan Steiner, jeune et ambitieux directeur du cabinet, annonce qu'il veut racheter un confrère parisien : De Veyrac - Richemont. Au siège parisien, Benjamin de Veyrac est accablé. Il est hors de question de vendre aux Américains le cabinet fondé par son arrière-grand-père ! Il apprend alors l'origine de cet affrontement et de ce désir de rachat : Nathan est son cousin et le considère comme son pire ennemi. Commence ainsi le récit du long conflit qui fit rage entre ces deux familles d'avocats, qui trouva ses origines à l'orée de la Seconde Guerre mondiale, et mêla politique, confession religieuse et passions amoureuses.

  • Les Z, comme Zagur, sont quatre frères juifs d'Algérie qui dans les années 1950 rejoignent Paris. Ils vont devenir l'une des familles les plus influentes du grand banditisme français. D'Algérie, à Miami en passant par Paris, voici une incroyable saga familiale dans l'esprit du Parrain. Une saga familiale dans la grande tradition des polars français à la Melville !

  • En 2011, la sarkozysation est générale. Dans une étrange clinique quelques anciens proches du président Sarkozy tentent de se désintoxiquer...

empty