Renaud Fabre

  • 10 questions sur l'éducation

    Renaud Fabre

    • Belin
    • 8 Septembre 2011

    Alors que l'éducation est un des grands enjeux du débat public, ce livre propose d'éclairer les débats actuels : égalité des chances, qualité de l'éducation, diplôme et emploi, numérique et éducation.Accessible et objectif, l'ouvrage permet à tous de comprendre ce dont on parle quand on débat d'éducation et est un outil utile pour décrypter les prises de positions des principaux acteurs.
    Des grands témoins (Richard Descoings, Jack Lang, Claude Thélot, Thierry Bossard) cadrent l'ouvrage.

  • Après avoir révolutionné la communication globale, les réseaux sociaux numériques investissent le monde de la science. Secteur le plus stratégique de la société de l'information, il représente 2 millions de chercheurs publiant dans 25 000 journaux couvrant tous les domaines du savoir.

    Les nouveaux enjeux de la connaissance décrypte cette révolution accompagnée de grands défis : défi du partage, défi de l'évolution du travail de la science, défi de sa diffusion.

    Il propose une vue d'ensemble de ces nouvelles frontières stratégiques des connaissances en analysant les sources de l'innovation, ses acteurs et ses détenteurs. L'accès à l'information à l'heure du numérique est étudié ainsi que ses enjeux économiques. Avec ses plateformes géantes, la science distribue et partage désormais à coût nul et à très grande échelle tous les savoirs disponibles.

    Cet ouvrage aborde également la question de la protection de la connaissance à travers la législation et les politiques publiques mises en vigueur.

  • Le raz de marée du numérique et des nouvelles technologies n'a pas épargné le domaine de la recherche scientifique. Le numérique, moteur de l'innovation, facilitant le progrès et l'échange des résultats, est également la source de nouveaux enjeux sociaux, économiques et juridiques.

    La fabrique numérique des connaissances présente, analyse et appréhende ces différents enjeux auxquels la recherche française doit faire face pour maintenir son rayonnement à l'heure numérique. Un « droit des données distribuées » se construit dans l'espace international dynamique et illimité qu'est celui de la diffusion des savoirs, en stimulant une nouvelle économie et de nouvelles formes de valorisation des savoirs, fortement marqués par l'interopérabilité et la traçabilité des parcours.

    Cet ouvrage ne permet pas de clarifier les tensions issues du numérique et qui mettent la recherche en tension entre sa qualité d'outil économique et de bien commun au service de tous. Il a plutôt vocation à confronter ces différents aspects et montrer qu'ils ne sont pas nécessairement incompatibles.

    Avec la collaboration de Lucile Collin, Marie Blanquart et Louki-Géronimo Richou.

empty