Philippe Frétigné

  • Mondialement connue, la photographie de la « tondue de Chartres », prise par Robert Capa, symbolise l'épuration sauvage qui a entaché la libération de la France. Mais qui connaît la véritable histoire de ses protagonistes ?
    Le 16 août 1944, à Chartres, une femme martyrisée traverse une foule hostile, son enfant dans les bras : victime sacrificielle ou coupable avérée ? Au fi l d'un long travail de recherche au sein des archives, il est enfin possible de reconstituer l'itinéraire familial et politique de cette « tondue ». À l'issue de l'enquête, c'est une société provinciale en proie aux déchirements idéologiques, mais aussi aux querelles de voisinage, aux ambitions et aux rancoeurs de tous ordres, qui resurgit devant nous.

empty