Lidwine

  • Inexorablement, l'eau monte et peu à peu les mers recouvrent toutes les terres.
    En cette veille du " grand déluge ", dont tant de mythologie et de religions donneront, beaucoup plus tard, le récit, les pensants doivent reconsidérer leurs croyances et leurs territoires respectifs.
    Fin de civilisations et naissance de nouveaux espoirs !.

  • Quand les auteurs de bande dessinée se font bâtisseurs d'univers, ils offrent aux lecteurs des récits épiques construits selon la toute-puissante loi de l'imagination. Accompagnez-les sur ces terres de prédilection de la fantasy... et de la fantaisie.

  • Face aux désordres du monde actuel, à ses dérives polluantes et consuméristes, Lidwine n'est pas du genre à demeurer impassible. Alors, avec les armes qui sont les siennes, son crayon et son imagination, il s'est mis à tourner en dérision tout ce qui avait le don de l'agacer... Les premiers de ses dessins ont tout d'abord fait l'objet d'une publication sous forme de cartes postales diffusées par le réseau "Sortir du nucléaire". Avant de se retrouver réunis dans cet album, co-édité par La Boîte à Bulles et l'association Les Dessin'acteurs de Bandes Destinées.
    Où vont les hommes est un livre à l'humour et au propos engagés en phase avec les courants alter-mondialistes et écologistes. Un ouvrage dont 50% des bénéfices seront confiés à une association humanitaire pour développer l'utilisation de fours solaires..

  • 1987. Après 213 pages de bons et loyaux services, Le Tendre et Loisel abandonnent leurs lecteurs, groggys, assommés par la conclusion de la Quête de l'Oiseau du Temps. Mara la princesse sorcière qui avait demandé au brave Bragon de mettre sa faucheuse au service du bien montrait son vrai visage : celui d'une horrible garce ne rêvant que d'asservir le monde.

    Pelisse, la belle Pelisse, sa messagère, pour laquelle Bragon se serait joyeusement laissé découper en rondelles, se révèle n'être qu'une illusion qui se dissout dans les bras du vieux chevalier, tandis que monte en lui un vent de folie. Vent qui va virer, vite fait, à la tempête et emporter la raison du bonhomme.

    Loisel et Le Tendre ont sans doute estimé qu'il fallait une bonne décennie pour que les lecteurs leur pardonnent leur vilenie. Enfin, bref les revoilà pour nous conter le deuxième cycle de La Quête de l'Oiseau du Temps. Nous sommes quarante ans avant le premier. Bragon n'est qu'un jeune plouc, obscur paysan ne rêvant que de voyages et de baston. Mara, elle, belle à damner tous les héros, découvre comment il est aisé, pour une princesse faite au moule, de faire valser les coeurs.

  • Raya, la fille du prince sorcier, a été tuée lors d'un traquenard préparé par le sinistre ordre des Signes alors qu'elle était sous la protection du chevalier Bragon et de son élève Bulrog. Ces derniers ont survécu, mais Bragon est affaibli par une chute qui l'a rendu amnésique, et son esprit est contrôlé par un vieil homme qui appartient à l'ordre des Signes. Bulrog a réussi à rejoindre la famille de Bragon, il doit maintenant prévenir Mara et son père - et, pour cela, éviter les espions qui ont manigancé ce piège et qui entourent le prince et sa fille. Bientôt, le bruit court que Bragon a rejoint l'ordre, et la peur envahit le pays d'Akbar...

  • Dans la série "Le studio des vanités", Omar Victor Diop (né en 1980 à Dakar) poursuivant son cheminement personnel entre photographie et design, s'empare d'un héritage conséquent pour un photographe africain, celui du portrait "posé", après Seydou Keita, Malick Sidibé, Oumar Ly et tant d'autres. Et comme certains autres photographes des générations suivantes (de Samuel Fosso à Nontsikelelo Veleko) il s'en approprie les codes et les détourne pour raconter une modernité pop où le signe fait sens.

  • "Cet ouvrage rassemble des travaux scientifiques portant sur l usage du numérique pour l enseignement des langues, littératures et civilisations étrangères. Il présente des réflexions théoriques et des cas d études pratiques menées à l université en France, en Espagne, au Maroc et au Québec. Pour de nombreuses disciplines enseignées à l université, si le contexte numérique n est pas nouveau, il n en demeure pas moins que les développements actuels des technologies du Web et des outils numériques mis à disposition pour des usages individuels et collectifs invitent à des observations ciblées."

  • . tu ne seras plus Anna, puisque tu en as décidé ainsi. Tu seras Anna-Anna, ainsi en ai-je décidé ce matin en regardant dehors le ciel triste qui couvre ta fuite.


    Qu'est-ce qu'un événement ?
    Comment implique-t-on l'autre dans une histoire ?
    Comment s'implique-t-on dans l'histoire d'un autre ?
    Comment se construit un récit ? Quels en sont les ressorts, les dispositifs ?
    Quels personnages devons-nous incarner ?
    Quels personnages pourrons-nous incarner ?
    À l'instar de cet extrait de lettre, fragment d'une correspondance que l'artiste remet à certains de ses spectateurs lors de performances, Lidwine Prolonge interroge les choix et les hasards qui changent les choses, les discours sur les histoires et leurs traces.
    Elle invoque tous les espaces du souvenir pour ouvrir simultanément, à l'aide de récits troués, un futur habitable

  • Margot et Alexis au musée ; la fille du colporteur Nouv.

    Tout est calme dans la forêt. Les feuilles des arbres bruissent doucement sous la brise. On entend au loin un pivert taper contre un tronc et un geai lancer son cri d'alarme. Eva s'arrête et écoute attentivement.
    Elle cherche à entendre le murmure de la rivière.
    Eva c'est la fille du colporteur. Son père est celui qui, une grande hotte sur le dos, parcourt les chemins de village en village pour vendre toutes sortes de petits objets et surtout transporter les nouvelles. Il sait quasiment tout sur tout et notamment les petits secrets de chacun. Alors forcément il sait que le comte vander Vliet est en guerre contre le comte Vanden Brouck et que cela dure depuis des mois. Mais cela ne le préoccupe pas tant qu'il peut continuer ses a?aires !
    Eva accompagne son père sur les chemins depuis plusieurs années et elle aime cette vie d'aventures.
    Découvrir de nouveaux paysages, rencontrer de nouvelles personnes, se faire de nouveaux amis, dormir dans des lieux différents chaque nuit. Depuis le temps, elle connait les chemins par coeur. Et là, elle sait qu'une fois qu'elle aura trouvé la rivière, celle-ci la mènera jusqu'au lac et surtout jusqu'au château du comte vander Vliet.
    Suivez Margot et Alexis vous conter l'histoire de La Fille du Colporteur et découvrez les secrets qui se cachent dans l'oeuvre de Roelandt Savery, Paysage avec un château et des personnages.

  • Margot et Alexis au musée ; un village de fous Nouv.

    Sortie d'une gravure du musée «La sorcière de Malleghem», Paul n'est pas un garçon comme les autres. Il entend le murmure des arbres, les fleurs lui racontent des histoires et les cailloux du chemin lui parlent du temps passé. Paul voit aussi des choses que les autres ne voient pas.
    Margot et Alexis - Un village de fous ! est le second titre de la collection du musée de Flandre à destination du public jeunesse.
    Par le biais du conte, c'est une exploration des chefs-d'oeuvre du musée qui est proposée.
    Une manière ludique de se familiariser à l'art et à la lecture !

empty