Sciences humaines & sociales

  • Depuis le XIIe siècle et durant sept cents ans, l'histoire du Japon fut d'abord celle des samouraïs. À l'origine, une classe de modestes soldats aux ordres de la cour de Kyôto ; mais le pouvoir grandissant des clans provinciaux leur permit de s'a ranchir rapidement de la cour impériale et de créer leur propre gouvernement militaire qui s'imposa dans tout le Japon. Ce livre, abondamment illustré d'estampes, de dessins et de peintures, raconte l'histoire de ces samouraïs, leurs armes et leurs châteaux.

  • Premier ouvrage à faire le point sur les connaissances environnementale de la métropole Aix-Marseille Provence, ce travail mené par un collectif de chercheurs offre au lecteur une synthèse interdisciplinaire de « science locale » à la portée de tous : la ville, les sols, la biodiversité, la mer, le climat, les risques, les zones protégées, etc. Placée dans un contexte de changement global, cette référence académique est aussi une passerelle vers la société et l'économie.
    Conçu pour communiquer les données environnementales actuelles au plus grand nombre et dans un langage accessible, cet ouvrage permettra de mieux connaître la situation d'Aix-Marseille Provence par rapport à l'environnement, aux défis actuels du changement climatique, aux actions en cours et aux solutions à inventer.
    />

  • Élevé dans une famille catholique, entouré de croyants respectueux de sa personnalité, Kurt Flasch avait tout pour rester chrétien. Ses nombreux ouvrages révèlent un spécialiste éminent de la philosophie grecque et un historien sourcilleux du christianisme. Il examine ici, à plus de 80 ans, les textes des origines à aujourd'hui et s'émeut de la cruauté et de l'injustice du Dieu de l'Ancien Testament, ce Dieu d'un seul peuple. Le Nouveau Testament fourmille d'invraisemblances et de contradictions que Kurt Flasch détaille avec gourmandise. Le christianisme est en rupture avec l'héritage de la philosophie grecque et avec la raison universelle. Il est inadapté à l'esprit de notre temps, dont l'auteur n'est pas l'ennemi. La religion et la foi n'ont pas le droit de revendiquer la vérité. Celle-ci en dehors des sciences dures et de la critique historique est source d'intolérance. Ayant laissé la religion sur son chemin, Kurt Flasch goûte avec délices les fruits de la culture, celle du christianisme y compris, dans une acceptation sereine de la condition humaine qu'il propose à ses lecteurs.

  • Dirigeant spirituel, dominicain et homme politique, comment maître Eckhart a-t-il traversé les conflits religieux de son époque ? Cet essai dresse un bilan de la puissante pensée de Maître Eckhart depuis son sermon en 1294 jusqu'à sa mort en 1327. Condamnée par sa propre Église, sa philosophie fut qualifiée de monstrueuse par ses formules excessives. L'auteur revient sur l'enseignement d'Eckhart et la portée de ses affirmations tant à son époque que pendant les siècles qui suivirent, puisque sa pensée toucha des intellectuels tels que Nicolas de Cues, Hegel, Heidegger, Robert Musil. A partir de textes et de la présentation de l'agitation du monde intellectuel spécifique au XIIIe siècle, Kurt Flasch introduit à la lecture du Maître en plaçant son essai sous l'angle de sa philosophie du christianisme.
    Kurt Flasch est professeur émérite de l'Université de Bochum.
    Catherine König-Pralong est maître-assistante à l'Université de Fribourg.

  • Comment écrire une histoire qui présente le passé dans sa dimension étrangère passée ? Dans les deux textes traduits ici, Kurt Flasch pose cette question de manière historique, à partir de l'oeuvre du philosophe Wilhelm Dilthey (1833-1911). Sa réponse en forme de proposition se dessine sur le canevas d'une discussion de la théorie diltheyenne de la compréhension. Cette théorie raffinée thématise la possibilité d'une rencontre entre l'historien et les " grands hommes " du passé. Selon Dilthey, l'historien peut comprendre le passé dans son présent dans la mesure où ses propres expériences vécues lui permettent de revivre ce qui a été vécu par autrui. La théorie de Dilthey postule donc un vecteur transhistorique et un lieu originaire du sens : la vie de l'esprit ou vie psychique. Dans la lecture de Kurt Flasch, la théorie de Dilthey vient incarner un moment révolu de la réflexion historiographique, antérieur à Verdun, Kafka et l'Ecole des Annales. Kurt Flasch projette dans le passé et pare de sa différence celui qui figure souvent au côté de Martin Heidegger comme l'un des deux principaux fondateurs de l'herméneutique philosophique actuelle. La question initiale est donc reformulée ainsi : comment écrire l'histoire aujourd'hui, en renonçant à " comprendre " les hommes du passé ?

  • Histoire, environnement durable et pratique contemporaine au coeur des jardins du parc.
    Le parc du château de Sassenage, façonné par ses jardiniers depuis plus de 350 ans, témoigne de l'évolution de l'art des jardins en Dauphiné.
    Il est empreint de trois styles majeurs de l'histoire des jardins : le jardin à la française du XVIIe siècle, le jardin anglo-chinois de la fin du XVIIIe siècle et le parc paysager des années 1850.
    Aujourd'hui véritable poumon vert au sein de l'agglomération grenobloise, ce parc d'exception constitue un réservoir écologique de premier ordre qu'il convient de préserver et de transmettre. 160 ans après les derniers grands travaux de transformations, la Fondation de France a lancé un ambitieux programme de restauration et de valorisation du parc.
    Cet ouvrage met en lumière la place qu'occupe le parc du château de Sassenage dans le paysage plus large des jardins du Dauphiné.

  • Les Palikur (Parikwene) constituent l'une des rares populations indigènes encore en place ayant eu contact avec les Européens dans les basses terres d'Amérique tropicale dès le début du XVIe siècle. Lorsque Nimuendaju étudie les Palikur en 1925, ils constituent une petite société indigène repliée sur elle-même et dont le genre de vie reste très représentatif de l'état de culture du XIXe siècle. Le présent ouvrage constitue le premier travail ethnographique qui leur ait été consacré. Il doit être considéré comme le fondateur des études palikur modernes. Die Palikur-indianer und ihre Nachbarn n'avait encore jamais été traduit. Le projet ancien de le publier en français a été concrétisé par l'aimable disponibilité de Joëlle Leclerc et de Wolfgang Steiner qui se sont passionnés pour l'entreprise. Leur collaboration fut l'étincelle attendue depuis longtemps. La traduction est complétée par une Mise en perspective de Pierre Grenand, présentant Curt Nimuendaju, son oeuvre, l'importance de l'ouvrage, ainsi que l'évolution culturelle des Palikur jusqu'en 1925. A aussi été inclus un Avertissement au lecteur qui aborde la genèse de la traduction ainsi que divers éléments d'édition et de présentation. La traduction est accompagnée de notes couvrant des champs divers : l'ethnographie, l'archéologie, l'histoire, la géographie et la nature. Tous les mots palikur contenus dans les notes sont ceux recueillis par l'équipe de rédaction de 1978 à aujourd'hui.

  • En plusieurs articles, écrits dans les années 1970 et 1980, mais édités ici pour la première fois en français, l'historien Kurt Gossweiler, le plus grand spécialiste du fascisme en RDA, analyse les origines du fascisme et plus particulièrement du nazisme.
    Il dévoile, noms et dates à l'appui, comment dès 1919 des cercles dirigeants allemands misent sur l'obscur parti bavarois de Hitler pour en finir avec la République de Weimar. Sans ce soutien, beaucoup plus important que les millions de voix pour le parti nazi, jamais Hitler ne serait arrivé au pouvoir. Il explique pourquoi le fascisme allemand a pu entraîner un si grand nombre d'admirateurs et pourquoi il a pris un caractère ultraviolent.
    On comprend en le lisant dans quelles circonstances le fascisme émerge. Gossweiler décoche ses flèches contre les interprétations psychologiques superficielles et conclut par un message plein d'espoir : oui, la marche irrésistible vers la catastrophe aurait pu être évitée et par conséquent elle peut l'être aussi aujourd'hui.

  • La formation d'aide-soignant est organisée sur le principe de l'alternance entre deux pôles de formation. Elle positionne l'élève dans un processus d'apprentissage d'élaboration de compétences professionnelles par la mobilisation des savoirs en milieu réel et souligne l'importance des apprentissages dans et par le travail.
    L'auteure du présent ouvrage a souhaité observer une situation d'encadrement entre un élève aide-soignant et un professionnel afin de comprendre comment l'apprenant utilisait les ressources de cette situation de formation qui s'inscrit dans un contexte de travail. L'enquête révèle que la situation d'encadrement est aussi un temps de partage de savoir-faire issu de l'expérience avec le professionnel. Ce savoir-faire peut être une source d'apprentissage pour l'apprenant.

  • Le général Curt von Morgen entreprit de percer le mystère de cette Afrique, Terra incognita. Aussi parcourut-il, en le traversant, le Cameroun du nord au sud. C'est cette aventure qui est restituée de l'allemand au français par l'anthropologue français Philippe Laburthe-Tolra. Ce récit d'aventure est une narration et une réflexion consignées au jour le jour tout au long de sa traversée et de la découverte des peuples et reliefs, de la faune et de la flore.

  • La méthode thérapeutique de Palo Alto repose sur des hypothèses théoriques relatives à la communication humaine et l'interaction, dont la consistance résiste au temps.
    Les centaines de cas traités au Brief Therapy Center du Mental Research Institute de Palo Alto ont montré qu'une résolution prompte et durable était possible dans nombre de cas de troubles de la personnalité et des comportements. Ce livre renouvelle ce sujet en situant plus précisément la méthode dans son contexte philosophique originel et, en particulier, la logique du langage ordinaire. Il expose la méthode dans son principe et sa mise en oeuvre.
    Il traite d'applications dans des domaines variés qui, dépassant le cadre individuel, s'étendent aux relations de travail et du couple. Il donne des comptes-rendus détaillés de thérapies abouties.

  • Les traditions des sociétés du Pacifique Sud, naguère condamnées comme un monde de Ténèbres par les missionnaires, puis décrites comme moribondes par des générations d'ethnologues, sont aujourd'hui présentées sous l'angle d'une renaissance culturelle. A Vanuatu, la coutume est devenue, depuis l'indépendance de ce pays, un symbole politique pour la célébration de la mélanésianité. L'auteur se livre à un examen critique du poids idéologique du traditionnalisme dans l'édification nationale du jeune Etat de Vanuatu. Il apporte ainsi une contribution importante au débat, particulièrement animé ces dernières années entre océanistes, sur les questions de l'ethnicité et des traditions inventées.

  • Constitue une composante à part entière du sens - tout particulièrement dans les domaines artistiques -, selon quelles modalités envisager cette relation de l'éthique aux processus de signification ? À quels niveaux se manifeste-t-elle : dans l'?uvre elle-même, au niveau du créateur, du récepteur, ou du théoricien de l'art ? De quelle éthique peut-on alors parler ?
    L'objet de ce recueil est de présenter un ensemble de propositions théoriques et appliquées sur l'implication de l'éthique dans les arts et dans les discours. Elles se penchent par exemple sur les différents aspects de l'éthique dans le discours de témoignage, la définition de l'interprète ou le concept de " manière ". Pour ce faire, elles empruntent à des champs disciplinaires aussi variés que la rhétorique, la sémiotique, la littérature, l'esthétique et la musicologie.
    Au fil des contributions se dessinent les contours d'une notion repensée de " fidélité " ; celle-ci ne serait plus seulement fidélité de la représentation, mais se déclinerait entre autres comme fidélité sémiotique à du " réel " ou du " sens " perçus comme événements, fidélité herméneutique à la performance artistique, ou fidélité des langages à la perception.

    Ces actes du colloque " Sémiotique et éthique " réunissent les contributions de G. Molinié, G. Dessons, J. Fontanille, 0. Soutet, P. Letessier, F. Lévy, L. Kurts-Wàste, M.-A. Rioux-Watine et M. Vallespir.

  • Les sciences de la culture se réaffirment aujourd'hui comme un paradigme important pour permettre une interdisciplinarité exigeante et penser la responsabilité des chercheurs dans leurs activités.

    Faire sens, faire science démontre la pertinence fédérative de la méthodologie des sciences de la culture et de la sémiotique des cultures, en exploitant les principes critiques, historicistes ou comparatistes pour aborder aussi bien les objets culturels que les disciplines qui en rendent compte. L'activité scientifique repensée éthiquement dans sa dimension d'acte interprétatif responsable à l'égard de l'humain et du naturel s'inscrit ici aussi bien dans le temps qu'à un moment donné (diachronie et synchronie).

    Cet ouvrage invite au renouvellement de la pensée et des disciplines académiques, et reconnecte de manière innovante les sciences du langage aux sphères scientifiques, artistiques et éthico-politiques.

  • La nature humaine a la lumiere de la psychopathologie Nouv.

  • Le sepulcre de chaource - une oeuvre, un maitre - illustrations, couleur Nouv.

  • Ce second tome forme un contrepoint aux étonnantes aventures que raconte le lieutenant Curt Morgen quand il s'est risqué à travers de vastes et superbes contrées, peuplées d'hommes dont l"Europe ignorait tout, et qui n'avaient jamais vu le moindre Blanc. Avec ces hommes, l'explorateur, sans cesser de se conduire en officier allemand, perd peu à peu ses distances et finit par montrer de réelles capacités d'empathie. C'est ce cheminement que le traducteur tente ici d'éclairer.

empty