Fantasy & Science-fiction

  • Bienvenue à Ilium, charmante cité industrielle qu'un fleuve vient diviser : sur une rive vivent les administrateurs, ingénieurs et fonctionnaires. Sur l'autre, les gens. Les petites gens. Ceux qui font semblant de travailler dans les Corps de Reconstruction et de Récupération. Autrefois, ils contrôlaient les machines pour Ilium Works. Mais la Troisième Guerre mondiale est passée par là : presque toute la population a été envoyée au front et les machines ont prouvé qu'elles se contrôlaient aussi bien toutes seules. A présent, les gens se tiennent tranquilles. Le monde est devenu un endroit très agréable et on se demande bien pourquoi un administrateur aurait des états d'âme... Premier roman de l'auteur, dystopie grinçante, Le pianiste déchaîné présente déjà toutes les qualités qui feront la renommée de Kurt Vonnegut Jr.

  • Mon espoir d'Aphrodite

    Remi Kurt

    • 7 ecrit
    • 16 Mars 2016

    Avec Shannon, c'était le grand Amour. Je l'ai rencontrée en Angleterre quand j'étais étudiant... J'étais trop bien avec elle ! Mais ça s'est fini si bêtement... Je sais bien qu'il ne faut pas vivre au passé, que le passé n'existe plus à part dans notre tête. Mais c'est plus fort que moi ! Je pense trop souvent à elle... Maudit psychisme. Ce que je voudrais, c'est retrouver le vrai Amour et moins penser à Shannon... Peut-être que je rêve ? C'est un peu comme croire en Dieu pour certaines personnes...

  • Maltrava

    Kurt Vedra

    Maltrava, de l'ordre du mythe est le premier volume d'une trilogie futuriste qui devrait conduire son lecteur de l'I.A. à l'origine de l'homme moderne.

  • Abattoir 5

    Vonnegut Jr Kurt

    • J'ai lu
    • 14 Février 2006

    Abattoir 5 retrace l'histoire de Billy Pélerin (double quasi autobiographique de Kurt Vonnegut), né à Ilium en 1922, fils unique du coiffeur de la petite ville. Appelé sous les drapeaux pendant la seconde guerre mondiale (comme assistant d'aumonier militaire...), il est capturé par les allemands et fait prisonnier dans un camp à Dresde. Démobilisé en 1945, il devient opticien, passe une petite dépression nerveuse dans un hôpital militaire, puis se marie, a bientôt deux enfants et fait fortune. De retour d'un congrès d'opticien il est victime d'un accident d'avion, tous les passagers périssent sauf lui. Pendant qu'il est à la clinique, sa femme meurt. Il ne reprend pas son activité en sortant de l'hôpital mais va tout droit à New York. Là, il participe à une émission de radio où il révèle avoir été enlevé par une soucoupe volante en 1967 et amené de force sur la planète Tralfamadore. Objet de spectacle, montré nu dans un zoo, les trafalmadoriens le feront s'accoupler avec une terrienne, ancienne actrice de cinéma, elle-même kidnapée, avant de le relâcher. De retour sur terre, il comprend que les années qu'il a passé sur Trafalmadore n'ont été chez lui que quelques secondes. Bien sûr, Billy ayant atteint l'âge de quatre-vingt six ans, tout le monde est persuadé qu'il a définitivement perdu le sens des réalités et que la sénilité avance à grands pas. Mais Billy insiste pour remonter dans le passé et raconter son histoire, notamment sa vie de soldat et, ce faisant, il ne va plus cesser alors d'effectuer des sauts dans le temps, évoluant et vieillissant, ou régressant vers son enfance.
    Ce sont ces différents épisodes, et principalement celui de la seconde guerre, de l'emprisonnement et du bombardement de Dresde qui font la trame quelque peu décousue, ironique et pleine d'humour de ce roman étonnant où les saynètes se multiplient et s'enchevêtrent. Dans ce livre, Kurt Vonnegut utilise les méthodes de la Science-fiction pour permettre les continuels flash-back du personnage, mais aussi pour ouvrir une faille, une sorte de décalage narratif dans le récit principal, sous-titrés " La croisade des enfants ", et qui est peut-être avant tout une formidable dénonciation des tueries organisées par les hommes, et le plus souvent par des appelés de dix-huit ans à peine... Un des plus étonnants chefs-d'oeuvre de la littérature de guerre américaine.
    Vonnegut emprunte la liberté de mettre en scène des épisodes merveilleux (proches de la Science-fiction) qui viennent contrebalancer l'errance misérable d'un " brave soldat " yankee, que le vent imbécile des tueries modernes ratatine de froid et de peur au fond d'un abattoir de Dresde, sous une pluie de bombes...

empty