Flammarion


  • Vingt mille lieues sous les mers
    Invité à participer à une expédition visant à se débarrasser d'un terrifiant monstre marin, le professeur Aronnax embarque sur l'Abraham Lincoln. Mais lorsque l'équipage, quelques mois plus tard, retrouve l'animal et tente de le capturer, un choc effroyable propulse Aronnax par-dessus bord. Sur le point de se noyer, il est ramassé et fait prisonnier par Nemo, un misanthrope énigmatique aux commandes du sous-marin Nautilus... Du combat contre la pieuvre à la découverte de l'Atlantide, les héros nous entraînent dans leur traversée fantastique : parmi les plantes arborescentes des forêts sous-marines ; au coeur d'une grotte où des huîtres géantes recèlent des perles de dix millions de francs ; dans le royaume du corail, où ils enterrent un membre de l'équipage - jusqu'à ce qu'un maelström mette fin à ce périple...
    Vingt mille lieues sous les mers a hanté l'imagination de générations entières. Car telle est la force de Jules Verne, ainsi que le suggérait Raymond Roussel : « C'est lui, et de beaucoup, le plus grand génie littéraire de tous les siècles ; il restera quand tous les autres auteurs de notre époque auront été oubliés depuis longtemps. »
    Présentation, chronologie et bibliographie par Simone Vierne


  • L'imperturbable Phileas Fogg mène une vie réglée jusque dans ses moindres détails. Aussi, quand il parie que les progrès techniques du XIXe siècle lui permettront d'accomplir le tour du monde en 80 jours, il planifie chacune des étapes du voyage avec précision. Mais sa détermination se heurte à de multiples obstacles, qui le forcent à improviser : poursuite policière, tempête, sacrifice humain, embuscade ferroviaire...
    Notre héros parviendra-t-il à sauver sa fortune et sa vie ? L'aventure aura-t-elle raison de son calme et de sa froideur légendaires ?

  • Le jeune Axel n'a pas l'âme d'un aventurier. Il apprécie de mener une vie paisible, aux côtés de sa fiancée Graüben. Mais quand son oncle, le professeur Lidenbrock, découvre qu'il existe un chemin conduisant au centre de la Terre, rien ne peut détourner le célèbre savant de cette expédition. Et voici Axel entraîné malgré lui dans une folle équipée : l'ascension d'un volcan actif n'en sera que la première étape, et la moins dangereuse...
    De galeries labyrinthiques en cavernes immenses, des flots d'un océan souterrain à ceux d'une rivière de lave, nos héros sont témoins de sidérants spectacles. Sous la plume de Verne, même les fossiles reprennent vie : champignons géants, forêt préhistorique et dinosaures marins peuplent ce voyage, extraordinaire entre tous.


  • De la Terre à la Lune
    Un siècle avant que Neil Armstrong pose le pied sur la Lune, Jules Verne publie De la Terre à la Lune (1865) et Autour de la Lune (1869), deux volets d'une même histoire qui lui vaut aujourd'hui le titre de génial précurseur de l'astronautique moderne. Il faut dire que l'auteur, désireux d'enseigner à un public novice les connaissances techniques de l'époque, laissait peu de place au hasard : à sa demande, son manuscrit fut relu par le secrétaire de l'académie des Sciences ! Ce livre n'en demeure pas moins un véritable roman d'aventures, qui nous entraîne dans un voyage hors du commun : un Parisien fantaisiste et plein d'esprit, Michel Ardan, réconcilie deux savants ennemis, Barbicane et le capitaine Nicholl, et embarque avec eux à bord du projectile qui les emmène dans l'espace. C'est ainsi que ces trois amoureux de l'impossible partent à la conquête de la Lune pour découvrir ce que les autres hommes ne peuvent pas voir...



  • Cinq semaines en ballon
    Premier roman de la longue série qui allait former les Voyages extraordinaires, Cinq semaines en ballon fut l'un des plus grands succès de Jules Verne. À bord d'une nacelle soumise aux caprices du vent, Samuel Fergusson, ingénieur anglais courageux et intrépide, survole d'est en ouest le continent africain et guide ses compagnons à la recherche des mythiques sources du Nil. Au cours de son périple, il se trouve confronté à mille imprévus : incidents techniques, hostilité des indigènes et des marabouts...
    Jules Verne a eu le génie de réunir dans ce livre deux préoccupations des esprits curieux de l'époque : l'aérostation, ancêtre de notre aviation, et l'Afrique, que les comptes rendus des explorateurs présentent alors comme la terre de tous les mystères et de tous les dangers. « Ce livre est charmant comme un roman et instructif comme un livre de science. Jamais on n'avait mieux résumé toutes les découvertes sérieuses des voyageurs les plus célèbres. [...] C'est si rare, un livre que l'on peut recommander à tout le monde » (Paul Dollingen, Le Figaro, 8 février 1863).


  • Le tour du monde en 80 jours Boucle parfaite accomplie autour du monde en un temps record, le périple de Phileas Fogg, engagé sur un pari, est une « course contre la montre », menée par un véritable chronomètre vivant, qu'accompagne Passe-partout, serviteur plein de fantaisie, expert en jeux de cirque... et de mots.
    Entraîné sur un rythme haletant, le lecteur se sent si bien engagé lui-même dans le pari qu'il fait des voeux pour que le vil inspecteur de police Fix ne parvienne pas à briser la merveilleuse machinerie de ce voyage ni à arrêter (au deux sens du terme) Phileas Fogg. Et pourtant...
    Présentation et chronologie par Simone Vierne

  • Quand le capitaine Louis Cornbutte disparaît au large de la Norvège, son père refuse de croire à sa mort. Le vieux marin organise alors une expédition pour sillonner l'Arctique à la recherche de son fils, avec l'aide de Marie, la fiancée du jeune homme, et du Breton Penellan. Froid polaire, prisons de glace, hivernage forcé sur la banquise, bandes d'ours affamés, rien ne leur sera épargné... pas même la fourberie d'un traître ! De Dunkerque aux régions glaciales du Groenland, le lecteur embarque à bord de La Jeune Hardie pour une aventure palpitante, aux côtés de héros intrépides guidés par l'amour et l'amitié.

  • Au nord, au sud, sous l'eau, dans les airs, sur la terre ou dans l'espace, Danielle Martinigol nous fait revisiter les romans les plus célèbres de Jules Verne, en sélectionnant avec soin les meilleurs extraits pour les jeunes lecteurs. Dans des temps et des lieux aussi variés que captivants, des expéditions pleines de dangers et de découvertes extraordinaires nous attendent. Une anthologie qui ne donne qu'une envie : se procurer les textes complets et poursuivre l'aventure !

  • Les Etats-Unis dans les années 1860. Un pays en train de s'inventer qui fascine et étonne les Européens avec ses aventuriers, ses entrepreneurs intrépides... et parfois dénués de scrupules. Un public réputé plus crédule que celui de ce côté-ci de l'Atlantique : quelle situation plus propice au canular, au Humbug en américain ?

  • À la suite d'un pari, Phileas Fogg s'engage à accomplir le tour du monde en quatre-vingts jours. Avec l'ingénieux Passepartout, son serviteur dévoué, il utilise tous les moyens de transport possibles pour mener à bien cette course contre la montre. Et nous voici entraînés, au rythme haletant de leurs péripéties, sur des rails, des paquebots, mais aussi des éléphants et des traîneaux à voiles...

  • Cinq semaines en ballon Premier roman de la longue série qui allait former les Voyages extraordinaires, Cinq semaines en ballon fut l'un des plus grands succès de Jules Verne. À bord d'une nacelle soumise aux caprices du vent, Samuel Fergusson, ingénieur anglais courageux et intrépide, survole d'est en ouest le continent africain et guide ses compagnons à la recherche des mythiques sources du Nil. Au cours de son périple, il se trouve confronté à mille imprévus : incidents techniques, hostilité des indigènes et des marabouts...
    Jules Verne a eu le génie de réunir dans ce livre deux préoccupations des esprits curieux de l'époque : l'aérostation, ancêtre de notre aviation, et l'Afrique, que les comptes rendus des explorateurs présentent alors comme la terre de tous les mystères et de tous les dangers. « Ce livre est charmant comme un roman et instructif comme un livre de science. Jamais on n'avait mieux résumé toutes les découvertes sérieuses des voyageurs les plus célèbres. [...] C'est si rare, un livre que l'on peut recommander à tout le monde » (Paul Dollingen, Le Figaro, 8 février 1863).

empty