Juan Giménez

  • Victime d'une expérimentation scientifique visant à créer l'arme absolue, une jeune pilote aux facultés mentales exceptionnelles décide de fuir sa condition.
    Juan Gimenez déploie ici toute la palette de son talent pour nous servir un cocktail détonnant d'action, d'humour et de critique sociale sur fond de SF flamboyante mise en image de façon virtuose.

  • Journaliste aux compétences multiples, Léo Roa se débat dans un monde fait de robots, d'attaques de pirates, d'espionnage, de batailles de vaisseaux et de femmes fatales. Juan Gimenez signe ici une série de SF bouillonnante, servie par un ton humoristique et la virtuosité graphique qu'on lui connaît.

  • La dernière vie t.2

    Juan Giménez

    • Lombard
    • 8 Septembre 2011

    "Attention ! Lisez les instructions avant de commencer une partie." Cette mention apparaît depuis quelques années sur certains jeux vidéo.
    Si cette mise en garde s'était généralisée, cette histoire ne serait certainement pas arrivée. Clara Rodriguez et Fito Pavesa n'ont pas été avertis des rôles dramatiques qu'ils allaient jouer. Ils ont joué ; ils ont perdu... Et pas seulement leurs vies virtuelles.

  • Au château de Rosenthall, tout est prêt pour célébrer l'anniversaire du Roi Belmont. Les artistes viennent d'arriver et, l'une des membres de la troupe attendant un heureux événement imminent, les autres assureront le spectacle ! Mais, aux alentours, un certain nombre d'invités non désirés se pressent aux portes de Rosenthall : le redoutable Troffen et ses mercenaires, le volcan Ferona dont les soubresauts font craindre le pire. En effet, il se murmure que chaque éruption présage de l'arrivée d'un grand dragon ! Seul Juan Jimenez connaît la vérité qu'il révélera au cours des trois premiers albums de cette saga s'étalant sur plusieurs siècles

  • Paru pour la première fois en 1989, ce volume raconte l'odyssée d'un personnage nommé Exether Mega, une jeune pilote de vaisseau militaire engagée dans le contexte d'une guerre enragée entre les Humains et les Krommiums. Exether est la victime d'une expérimentation scientifique visant à créer l'arme absolue (gagner la guerre étant l'alibi habituel de ce genre de projet faustien). En réunissant quatre cerveaux (celui d'Exether étant le... quatrième pouvoir), les scientifiques vont fabriquer une créature douée de pouvoirs cosmiques infinis, une créature suprême née de la fusion de quatre femmes, désormais baptisée QB4. Elle échappera à ses créateurs et à tout contrôle, disparaissant dans la trame de l'univers dont elle maîtrise la matière...

  • Moi, dragon ; la saga

    Juan Giménez

    Alors que l'on s'apprête à fêter dignement l'anniversaire du Roi Belmonth, le château de Rosentall vit ses heures les plus sombres. Une puissante armée de mercenaires menée par une femme mystérieuse et redoutable est en marche. Pire encore : les soubresauts de plus en plus fréquents du volcan Ferona laissent présager que le fléau du ciel en personne, Madragon, est de retour. Au coeur de ce chaos, une troupe de forains itinérants au sein de laquelle un enfant s'apprête à naître pourrait bien faire basculer le destin du royaume.

  • Quatre destins de femmes, pleins de bruit et de fureur, racontés et mis en images par Juan Gimenez, qui déploie ici toute la palette de son talent. Action, humour et critique sociale forment un cocktail détonnant sur fond de SF flamboyante : guerre des mondes, projets scientifiques fous, luttes de pouvoir, belles héroïnes sexy et dangereuses... La virtuosité graphique de Gimenez nous entraîne dans l'univers foisonnant de cette saga dont il est le créateur.

  • Comment l'enlèvement de trois jeunes demoiselles débouche sur un somptueux opéra galactique...
    Gimenez porte un regard neuf et décapant sur l'univers de la science-fiction. Cadrages déroutants, images choc, virtuosité du trait et des couleurs... Un album parsemé de mystère, d'extravagances et de répliques ravageuses.
    Gimenez au sommet de son art, avant qu'il n'investisse l'univers des Méta-Barons.

  • Le tome 2 se déroule 10 ans après, sur Antiplona, une planète où le jeu et les plaisirs sont le ressort de l'économie. Après la quête cosmique et la guerre des étoiles qui fournissaient le registre du tome 1, le tome 2 se présente comme un thriller construit autour d'une course-poursuite.

    Le personnage Iron Ferr recherche sa coéquipière, Gal, morte en mission dans l'espace et dont il est le seul à croire qu'elle est encore vivante. Il la retrouve sous les traits de « Supreme Power », une artiste de music hall qui fait des tours hallucinants.

    Mais Iron n'est pas le seul à s'intéresser à Supreme Power depuis qu'on a détecté chez elle les signes de la présence de... QB4 !

    Et si la jeune artiste, coéquipière d'Iron dans l'espace, avait tout simplement été « squattée » par QB4 pour revenir dans le monde réel ? QB4 l'aurait en fait sauvée au dernier moment et aurait ainsi récupéré un corps (charmant, comme Gimenez sait les faire) et... un cinquième cerveau.

    Si Iron est plein de sentiments fraternels pour son ex-coéquipière (il y laissera d'ailleurs sa vie), ce n'est pas le cas des mafias locales qui vont s'affronter lors d'un sanglant et impitoyable ballet, contre la plus forte récompense jamais vue, pour traquer l'arme absolue. Une bataille terrifiante et vouée à l'échec...

  • Quatre destins de femmes, pleins de bruit et de fureur, racontés et mis en images par Juan Gimenez, qui déploie ici toute la palette de son talent. Action, humour et critique sociale forment un cocktail détonnant sur fond de SF flamboyante : guerre des mondes projets scientifiques fous, luttes de pouvoir, belles héroïnes sexy et dangereuses... La virtuosité graphique de Gimenez nous entraîne dans l'univers foisonnant de cette saga dont il est le créateur.

  • La dernière vie t.1

    Juan Giménez

    • Lombard
    • 8 Septembre 2011

    Initialement publié en Espagne, ce diptyque signé Gimenez, le dessinateur de « La Caste des méta-barons », met en scène un adolescent happé dans les arcanes d'un très dangereux jeu vidéo.
    Lui et son amie vont se retrouver à deux doigts d'y laisser leur peau. Un suspense déroutant, où mondes réel et virtuel voient leurs frontières s'estomper.

  • À l'affiche de cette aventure de science-fiction qui combine la puissance des univers cosmiques de La Caste avec un récit basé sur une action trépidante, une belle et pulpeuse héroïne dans la lignée des pin-up qui ont fait la renommée de Gimenez. Miss Kennington pour ne pas la nommer est une fugitive en raison des pouvoirs fabuleux qu'elle détient. Elle trouve refuge sur une planète où se trouve un enfant doté des mêmes pouvoirs, mais qu'une maladie risque de faire mourir. Tout en se trouvant impliquée dans un combat intergalactique opposant l'humanité aux extra-terrestres, l'héroïne sauvera l'enfant - et trouvera son propre salut.

  • Mutante

    Juan Giménez

    "Juan Giménez" est l'un des plus grands dessinateurs de science-fiction. Ses talents de visionnaire sont remarquables. Ses scénarios aboutis ressemblent à des westerns futuristes où les règlements de comptes se déroulent dans l'espace intersidéral. Et surtout son dessin est d'une grande finesse, d'une subtilité renversante et ses couleurs, éblouissantes. Qu'il agisse seul ou accompagné de "Barreiro" ou de "Trillo", "Giménez" nous fait aimer le futur.

  • Quatre destins de femmes, pleins de bruit et de fureur, sur fond d'humour et de critique sociale. Un cocktail SF détonnant raconté et mis en images par Juan Gimenez.PARUTION EN 4 VOLUMES - SÉRIE TERMINÉE"Guerre des mondes, projets scientifiques fous, luttes de pouvoir, belles héroïnes sexy et dangereuses. La virtuosité graphique de Gimenez nous entraîne dans l'univers foisonnant de cette saga dont il est le créateur."L'odyssée d'Exether Mega, une jeune pilote de vaisseau militaire engagée lors de la guerre enragée entre les Humains et les Krommiums. Gagner la guerre n'est qu'un prétexte, Exether est en fait la victime d'une expérimentation scientifique visant à créer l'arme absolue. En réunissant quatre cerveaux, les scientifiques vont fabriquer une créature douée de pouvoirs cosmiques infinis, une créature suprême née de la fusion de quatre femmes qui échappera à tout contrôle

  • Quatre destins de femmes, pleins de bruit et de fureur, sur fond d'humour et de critique sociale. Un cocktail SF détonnant raconté et mis en images par Juan Gimenez.PARUTION EN 4 VOLUMES - SÉRIE TERMINÉE"Guerre des mondes, projets scientifiques fous, luttes de pouvoir, belles héroïnes sexy et dangereuses. La virtuosité graphique de Gimenez nous entraîne dans l'univers foisonnant de cette saga dont il est le créateur."L'odyssée d'Exether Mega, une jeune pilote de vaisseau militaire engagée lors de la guerre enragée entre les Humains et les Krommiums. Gagner la guerre n'est qu'un prétexte, Exether est en fait la victime d'une expérimentation scientifique visant à créer l'arme absolue. En réunissant quatre cerveaux, les scientifiques vont fabriquer une créature douée de pouvoirs cosmiques infinis, une créature suprême née de la fusion de quatre femmes qui échappera à tout contrôle

empty