Joseph Doré

  • Ni apologétique ni polémique, mais témoignant d'une sympathie pour le « héros » de l'histoire que fut Jésus de Nazareth, ce livre en offre une présentation éclairante et sans fard destinée à un public large. Vulgarisant avec talent les travaux des historiens et des théologiens, il répond aux questions déterminantes concernant cette figure au coeur du christianisme, y compris celles qui provoquent refus, critique, dérision ou incompréhension. Que sait-on avec certitude de Jésus et de son existence ? Quelles sont les sources de ce savoir ? Qui était-il : maître de sagesse, prophète, Dieu, demi-Dieu ? Pourquoi l'appelle-t-on « Sauveur » ? Que recouvre l'idée de miracles ? En quel sens comprendre l'amour du prochain qu'il prônait ? Pourquoi cette foi incroyable en sa résurrection ? Peut-on dire qu'il fut le fondateur du christianisme ? Quel lien établir entre son existence, son message et l'Église ?

    Un petit livre clair et passionnant qui, du Jésus de l'histoire à la singularité de son message, permet de comprendre la portée et le rôle de ce dernier dans la naissance du christianisme, comme la postérité de celui qu'on appela « Christ ».

    Monseigneur Joseph Doré, théologien et ancien archevêque de Strasbourg, a notamment publié La Grâce de vivre (Bayard, 2003) et Peut-on vraiment rester catholique ? (Bayard, 2012). Il est l'un des meilleurs spécialistes français de Jésus, et a dirigé deux collections éditoriales, dont « Jésus et Jésus Christ » chez DDB.

  • La grâce de la cathédrale de strasbourg, c'est tout à la fois son élégante silhouette unique au monde, sa beauté architecturale à couper le souffle et la dentelle de son grès rose.
    C'est aussi une prodigieuse leçon d'histoire européenne, brillante et tourmentée, un symbole de liberté, une présence bienfaisante au coeur de la ville et, vibrant d'émotion, le pur mystère du sacré. voici le grand livre de la cathédrale de strasbourg, somme de savoirs et de documentation sans aucun équivalent éditorial : histoire, architecture, vie religieuse, plus de six cents photographies et illustrations, des informations inédites ou peu connues.
    Au centre de ce projet aussi ambitieux que rigoureux, vingt-trois auteurs, historiens, chercheurs, historiens d'art, théologiens : ensemble, ils révèlent le corps et l'âme de l'une des plus exceptionnelles créations du génie européen. entrons avec bonheur dans cette " cathédrale-monde " née il y a mille ans : elle nous délivre aujourd'hui comme hier un message de paix et de lumière.

  • Voici le livre le plus richement illustré (plus de 600 photos !) et le plus complet jamais publié sur la cathédrale de Reims. Cet ouvrage exceptionnel d'art et d'histoire sur « la cathédrale des sacres » est composé de trois grandes parties thématiques : l'aventure de sa construction, des premiers temps chrétiens jusqu'au chantier contemporain), puis une description complète des merveilles de l'édifice (les incontournables comme les sculptures, dont l'Ange au Sourire, ou les vitraux de Chagall, mais aussi des aspects moins connus : les compositions musicales de Guillaume de Machaut, les cloches et le carillon) et enfin la riche histoire de sa vie religieuse et civile, du Moyen Âge jusqu'aux sévères mutilations provoquées par la Première Guerre mondiale et, ensuite, la beauté progressivement retrouvée.

    La direction scientifique de l'ouvrage a été assurée par Patrick Demouy, professeur d'histoire du Moyen Âge à l'Université de Reims et à l'Institut catholique de Paris, assisté pour la coordination par Hervé Chabaud, rédacteur en chef à L'Union, et le Père Jean-Marie Guerlin.

  • Qu'est-ce qui caractérise la théologie ? Comment fait-on de la théologie ? Qu'apporte-t-elle à la vie de l'Église ? Quels liens entretient-elle avec le monde et la culture de son époque ? Telles sont les questions qui traversent ce dernier volume de la trilogie, consacré à La théologie.
    Dans ce troisième volume de sa Trilogie, Joseph Doré examine tout d'abord ce qui caractérise la réflexion théologique, sa tâche, sa responsabilité au regard de la foi de l'Église ; il précise ce que signifie " faire de la théologie ", en quoi cela constitue une façon d'habiter la foi, de la servir afin de la rendre plus intelligible à l'homme. Mais quelles sont les traductions, les différentes formes que prend cette responsabilité ? Dans ce second temps, l'auteur développe les aspects pédagogiques que revêt la théologie : les moyens qu'elle se donne dans le domaine de la formation des témoins et des responsables de la communication de la foi, tant par l'enseignement académique et les différentes structures de formation mises en place, que par la publication d'ouvrages.
    Enfin, dans une dernière partie tout à fait passionnante, il évoque longuement la responsabilité des théologiens au sein de l'Église : se mettre à l'écoute de leur temps afin d'accompagner le devenir de la société et de la culture, et de répondre ainsi aux questions des hommes d'aujourd'hui.

  • Ouvrir cette trilogie intitulée La grâce de croire par un premier volume consacré à La Révélation, c'est reconnaître l'intervention de Dieu dans l'histoire des hommes, c'est reconnaître l'Alliance que Jésus-Christ a nouée avec l'humanité.
    Développant sa réflexion à partir d'une douzaine de textes écrits à diverses périodes et publiés en différentes revues, Joseph Doré, théologien reconnu, devenu archevêque de Strasbourg, nous introduit au Mystère.
    L'auteur de l'ouvrage présente d'abord la Révélation comme cette initiative libre et toute gratuite que Dieu a prise non seulement de se faire connaître mais de se communiquer lui-même aux hommes.
    Il examine ensuite les différentes médiations humaines par lesquelles cette initiative atteint ses destinataires dans leur histoire : l'Ecriture et plus particulièrement le Nouveau Testament, la Tradition, le Magistère ; mais également l'annonce ecclésiale de la foi, la célébration des sacrements, le dialogue avec la culture.
    Croire n'est ni une démission de l'intelligence ni un simple cri du coeur, mais bien cet accord du coeur et de la raison qui donne du sens à l'existence dans l'accueil gratifiant et vivifiant de cette démarche divine de Révélation et de Salut qui a culminé en Jésus-Christ, et par laquelle Dieu même s'est porté à la fois à notre rencontre et à notre connaissance.

  • Joseph Doré dans un texte bref et sur le ton de la confession reprend la question : pourquoi et comment rester catholique aujourd'hui ?
    Il insiste ici sur le comment. Il raconte de façon directe son itinéraire personnel et confesse de façon limpide, sincère, sa foi.
    Il n'élude pas les mises en cause contemporaines de l'Eglise catholique romaine : affairisme, pédophilie, conservatisme, luttes intestines... Il tente de donner une nouvelle voie possible pour rester catholique. Il s'exprime comme évêque et pasteur mais aussi comme théologien. La foi doit d'abord passer par des actes pour être reconnu et témoigner.
    Joseph Doré propose une magnifique confession de foi contemporaine susceptible de redonner confiance.
    Un texte à lire d'urgence par toutes celles et ceux qui tentent de s'interroger sur l'avenir de l'Eglise et du christianisme.

  • Croire, espérer, aimer sont les piliers de la foi et de la vie chrétiennes.
    Mgr Joseph Doré, archevêque de Strasbourg, a donné durant trois années (2004, 2005, 2006) de grandes conférences de Carême sur la foi, l'espérance et la charité, qu'il a abordées selon deux angles : en s'interrogeant d'abord sur la vraie nature de ces vertus " Qu'est-ce donc que croire ? ", Qu'est-ce donc qu'espérer? ", " Qu'est-ce donc qu'aimer ? " et ensuite sur leur véritable objet " Que nous est-il proposé de croire ? ", " Que pouvons-nous espérer ? ", " Qui devons-nous aimer ? " C'est avec son expérience de pasteur et son savoir de théologien qu'il éclaire ces vertus avec simplicité et profondeur.
    /> C'est toute la foi chrétienne qui est ainsi ressaisie dans une intelligence renouvelée des fondements de l'Eglise qui permettent de vivre l'Evangile au quotidien, avec une compréhension véritablement chrétienne de la vie contemporaine. Mgr Joseph Doré offre ici la chance de saisir ce qu'est la grâce de vivre en chrétien.

  • Dans ce nouveau petit livre, très accessible, le théologien, après avoir expliqué pourquoi il est resté chrétien et catholique, reprend la parole pour expliquer la nécessité de la foi chrétienne, précisément aujourd'hui. Croire est utile. Et croire en Jésus Christ l'est de façon originale, dans l'histoire et dans la vie personnelle, communautaire, sociale.
    L'auteur raconte comment l'enseignement pastoral du nouveau pape et son action mettent l'accent sur l'utilité de la foi, la force de l'amour du Christ dans la société, entre nous.
    Ce petit livre, très personnel, rappelle de façon forte que la foi chrétienne est aussi une proposition d'action. Servir le monde et ses soeurs et frères humains, aider les plus vulnérables, redonner aux épuisés, aux découragés la force de l'espérance.
    N'est-ce pas ce dont nous avons, aujourd'hui, très urgemment besoin ?

  • Voici en un volume le texte de conférences (complétées de plusieurs monographies) faites de 1996 à 1999 dans le cadre de la Faculté de Théologie et de Sciences religieuses de l'Institut catholique de Paris, à l'initiative du professeur Joseph Doré, alors directeur du Département de la recherche de cet Institut et devenu depuis lors archevêque de Strasbourg.
    Distribuée en deux grandes parties - l'Europe et les autres continents -, dont chaque étude est rédigée par un spécialiste de l'aire géographico-culturelle concernée, cette publication dresse en quelque 450 pages un « bilan » de la théologie catholique depuis le grand événement ecclésial que fut le concile Vatican II (1962-1965).
    L'ensemble permettra non seulement de prendre une bonne connaissance des oeuvres, auteurs et courants principaux caractéristiques des dernières décennies du deuxième millénaire, mais aussi de faire le point sur les chantiers, les tâches et les orientations qui se profilent à l'aube du troisième millénaire.

  • Le peche

    Joseph Doré

    • Cerf
    • 4 Juillet 2001
  • à cause de Jésus

    Joseph Doré

    • Plon
    • 7 Avril 2011

    Joseph Doré est sans conteste l'une des voix les plus autorisées du catholicisme français. Théologien de renommée internationale (il a siégé à Rome à la Commission théologique internationale au côte du cardinal Ratzinger), il a été pendant dix ans archevêque de Strasbourg, avant de démissionner pour raison de santé. A travers cette autobiographie intellectuelle et spirituelle, il parcourt toute l'histoire du catholicisme français depuis les années cinquante, puis il entreprend une analyse sans concession des conditions de la foi aujourd'hui. Il n'hésite pas à pointer une crise institutionnelle sans précédent et une crise anthropologique grave. Avec lucidité, il empoigne ce qu'il nomme "les questions qui fâchent" (contraception, regard sur la sexualité, divorce, avortement et euthanasie). Avec la même franchise, il aborde également les interrogations que pose l'Histoire (croisades, Inquisition, colonialisme. intégrisme) et celles plus contemporaines que sont l'ordination des hommes mariés, la place des femmes ou le bilan de Vatican II. Gageons que cette parole libre et responsable sera, pour beaucoup de lecteurs et de lectrices, libératrice.

empty