John Paul Léon

  • 1968, Boston, dans le Massachusetts, le jeune Bruce Wainwright, homonyme du personnage de fiction « Bruce Wayne », voit ses parents brutalement abattus, comme un écho cruellement ironique au héros de bande dessinée Batman dont il est un avide lecteur. Désemparé, Bruce est désireux néanmoins de surmonter son trauma mais se voit poursuivi par une mystérieuse forme noire prenant vie. Un être d'ombre qui n'est pas loin de ressembler à... une chauve-souris humaine !

  • En 2002, Alex Ross, Jim Krueger et Doug Braithwaite se réunissent pour clore la trilogie entamée avec Earth X et Universe X, repoussant encore plus loin les frontières de cet univers Marvel parallèle et futuriste. Au-delà de la Terre, au-delà de l'univers, quels secrets recèle encore la galaxie Marvel ? Une fable métaphysique qui, une fois encore, réunit la plupart des super-héros Marvel ayant survécu aux deux précédentes sagas.
    Le triptyque Earth X s'achève avec Paradise X, l'ultime saga d'Alex Ross et Jim Krueger, 840 pages à elle seule ! A noter qu'en décembre sort Marvels X en album 100% MARVEL, une nouvelle histoire de Jim Krueger qui se déroule avant la trilogie décrite dans ces OMNIBUS.

  • L'avenir ne s'annonce pas resplendissant pour l'univers Marvel : les Inhumains ont libéré les brumes tératogènes sur la planète, donnant des pouvoirs à toute la population ! Dans le chaos qui en résulte, un nouveau Crâne Rouge veut prendre le contrôle du monde. Captain America et ses alliés pourront-ils sauver la planète ? Quel est le rôle de Machine Man, enlevé par Uatu le Gardien ?

  • L'Univers Marvel à trente ans d'ici. La plupart des héros sont morts ou ont pris leur retraite, un mystérieux fléau a doté tous les terriens de pouvoirs mutants, le tout sous l'oeil impassible de Uatu le Gardien et X 51, alias Machine Man, qui observent les bouleversements qui ébranlent cette nouvelle société décadente. Le premier volume d'une série de quatre ouvrages qui regrouperont les 12 épisodes, le prologue et l'épilogue de la maxi-série Earth X imaginée par Alex Ross et Jim Krueger, l'une des aventures les plus audacieuses et controversées de l'univers Marvel. En prime, des textes d'introduction, des annexes, des croquis originaux d'Alex Ross et toutes les couvertures originales.

  • "Un futur proche. Sur Terre, la plupart des héros sont morts ou se sont retirés de la vie publique. Peter Parker est devenu est homme obèse et résigné. Les X-Men ne sont plus. Les Vengeurs, disparus, ont été remplacés par des robots. Les Quatre Fantastiques se sont séparés. Et pendant ce temps, de la Lune, le Gardien Uatu et X-51, ex-Machine man, observent l'évolution de cette nouvelle société en pleine dégénérescence." Deuxième volet d'une des plus controversées et fantastiques épopées de l'univers Marvel, Earth X nous raconte un monde futur où une étrange peste a doté tous les hommes d'extraordinaires pouvoirs. En prime, des textes d'introduction, des appendices et des croquis originaux d'Alex Ross.

  • L'Univers Marvel à trente ans d'ici. La plupart des héros sont morts ou ont pris leur retraite, un mystérieux fléau a doté tous les terriens de pouvoirs mutants, le tout sous l'oeil impassible de Uatu le Gardien et X 51, alias Machine Man, qui observent les bouleversements qui ébranlent cette nouvelle société décadente. Quatrième et ultime volume consacré à Earth X. Outre les deux derniers chapitres de la saga, vous découvrirez en exclusivité un épisode inédit qui vous révèle les dessous de cesse fascinante épopée, des esquisses d'Alex Ross, les biographies des auteurs et les couvertures originales.

  • 20h 30, la Terre. Une mystérieuse épidémie a métamorphosé tous les humains en mutants, ce qui a profondément bouleversé la société. Le monde traverse une grave crise et doit faire face à d'importants problèmes d'ordre économique et moral. Sans parler du jeune et ambitieux Crâne, un adolescent aux incroyables pouvoirs psi et dangereusement mégalomane... Et des Célestes, redoutables géants du cosmos, qui pour des raisons encore inconnues semblent s'intéresser de plus en plus à la planète.

empty