Jean-Michel Faure

  • LORD OF THE CHILDREN Le rêve celtique vous entraîne à la découverte d'un week-end type et des moments les plus marquants de l'été 2004 à l'été 2005 entre un Papa génial et passionné, redevenu célibataire malgré lui, et ses deux tendres enfants. L'arrivée fulgurante et éclatante, et la juxtaposition de l'Irlande font retentir l'espérance d'une vie meilleure pleine de tolérance, de compréhension, de convivialité, d'amitié et d'amour. Venez voyager dans le monde magique des danseuses de claquettes et des petites fées irlandaises mais méfiez-vous de ces petites et charmantes canailles de Leprechauns. Violons, tin whistles, uillean pipes, bouzoukis, accordéons, guitares, banjos, harpes celtiques et bodhrans vous transporteront au pays des Gaëls et peut-être découvrirez-vous votre KELTIC DREAM !!! Sinon, vous vous consolerez avec une bonne Guinness ou un Jameson !

  • La plupart du temps craint par leurs patients, par leurs équipes, par leurs confrères, c'est une élite protégée qui a instauré depuis des décennies ses propres règles aux dépens des conventions les plus élémentaires qui régissent l'ensemble des autres professions.

    Un chirurgien, après avoir travaillé, étudié, passé des nuits à réviser, à apprendre les pratiques obtient généralement son diplôme à l'âge de trente ans.

    Mais ensuite... ? Alors que n'importe quel chauffeur routier est obligé de passer une visite médicale annuelle, alors qu'il est contrôlé en permanence et qu'au moindre faux pas il est lourdement sanctionné, le chirurgien, lui, ne subit jamais le moindre contrôle.

    C'est ainsi. Quel que soit son âge, son état de santé, son niveau de compétence, il peut exercer sans la moindre crainte d'être sanctionné. Heureusement ils ne constituent pas la majorité, mais, c'est un fait, il existe des chirurgiens qui, pour de multiples raisons sociétales et comportementales ne sont pas capable d'assurer pleinement leur fonction. Jamais ils ne seront inquiétés car jamais ils ne seront contrôlés.

    Ce livre n'est pas un réquisitoire contre les chirurgiens. Bien au contraire. La plupart d'entre eux font preuve d'une abnégation totale et se débrouillent comme ils peuvent avec un système administratif ultra-complexe qui ne le les aide pas.

    Cet ouvrage met en lumière un système qui fait du chirurgien, malgré lui, un ayatollah aux pratiques totalement incontrôlées et qui par ailleurs est obligé de se débrouiller avec des réglementations trop souvent inadaptées à la pratique de son métier.

    Éric Cheysson, lui-même chirurgien, propose des solutions qui s'appuient des expériences venues d'autres pays comme le Canada par exemple, ou les chirurgiens sont régulièrement contrôlés, évalués et notés.

    Par une déambulation dans son passé, et son présent de praticien en s'appuyant sur des expériences concrètes et détaillées, Éric Cheysson chirurgien ayant opéré aux quatre coins du monde souhaite redonner une humanité à son métier qui est tout simplement de sauver des vies sans ne rien attendre en retour.

  • Dans un tout petit musée de Saintes-Maries-de-la-Mer, on peut contempler le souvenir d'un moment qui semble imaginaire, tellement il fut incroyable. Au début du XXe siècle, toute la troupe du Wild West Show, Buffalo Bill en tête, se retrouva coincée sur le port de Marseille.
    Un riche propriétaire camarguais, el Baroncelli, leur proposa alors de s'installer sur ses terres du delta du Rhône.

  • La marque AS a marqué l'histoire du modélisme par la qualité de ses productions tant en modèles O qu'en HO.
    Nul n'est resté insensible à cette fabrication qui fit le bonheur des collectionneurs des années 80 et 90.
    Cependant, le manque de moyens publicitaires cantonnera certains modèles à une notoriété qui ne sortit pas ou peu d'un cercle d'initié et qui restent encore de nos jours inconnus par la majorité des ferroviphiles.
    Cet ouvrage retrace la saga de cette prestigieuse marque et recense l'intégralité du matériel produit tout en mettant en avant les hommes qui participèrent à cette merveilleuse aventure.
    Même les collectionneurs les plus avertis seront étonnés par la richesse et la profondeur de la documentation ainsi que du nombre de modèles exposés au fil des pages.
    Cet ouvrage restera comme " La " référence pour les amoureux du train jouet.

  • Le sport est la forme par excellence de l'incorporation du social. Les enquêtes présentées dans ce livre revisitent la notion d'espace des sports pensée comme un champ de possibles variable suivant les époques et les lieux afin de montrer, selon trois entrées, comment le social entre dans les corps. Une première approche s'attache au travail par lequel les institutions comme l'École, l'État, l'Église ou la médecine ont codé les sports pour y imposer leurs visions du monde.

    L'attention se porte ensuite sur les clubs dits « de loisirs », au sein desquels les pratiques corporelles donnent sens à l'intériorisation des normes sociales. Une dernière voie d'analyse opère un déplacement d'objet, en comparant cinq nations européennes dont les définitions de l'excellence sportive cristallisent, dans le corps même des athlètes, des héritages politiques contrastés.

    Ces enquêtes présentées dans ce livre conduisent à interroger l'universalisme du sport que l'on peut tenir comme un fait, mais qu'il faut aussi considérer comme un marquage symbolique opéré par les organismes supranationaux. Le paradoxe est que les luttes ouvertes entre les formes d'universalisme sportif se fondent sur des interprétations conflictuelles des règles internes qui font justement la singularité du sport.

  • Qu'est-ce qui fait l'excellence sportive ? Que faut-il pour réaliser des performances dans des disciplines aussi diverses que l'athlétisme, le cyclisme, l'équitation, le football, la gymnastique, le rugby et la voile. Les enquêtes rassemblées dans ce livre mettent en évidence un " droit d'entrée " propre à chacune d'elles et étudient les modalités d'acquisition du "capital spécifique " requis, les formes d'incorporation des compétences et des habiletés corporelles et sociales qui le définissent. Elles analysent, par ailleurs, la dynamique des luttes incessantes dans l'espace des sports qui ont pour objet la définition du "capital sportif ", tantôt amateur, tantôt professionnel, selon l'état de développement de chaque discipline. Elles étudient enfin les possibilités et les modalités de conversion ou de reconversion du capital sportif à l'issue d'une carrière, mettant en évidence sa faible convertibilité. Il apparaît ainsi que, si les champions sont célébrés pour leurs exploits, les titres et les records accumulés contribuent surtout au prestige des institutions sportives.

  • Et si le coupable n'était qu'un livre ?
    Un livre doué de raison, capable de conduire son lecteur jusqu'au meurtre. C'est à cette question que devra répondre le commissaire Bartoloméo Guidoni, flanqué de ses deux lieutenants, la jeune et exubérante Mandy et le bouillonnant Pierrot Cublin. Trois flics singuliers vont mener un combat étrange contre le Sensum Maledictis, un livre de sang écrit par un moine défroqué au dix-septième siècle.
    Passé contre présent, qui aura raison de l'autre ?
    Une chose est sûre, la lutte fera des victimes.

    Après Requiem, un premier roman qui constitue le prélude de cette histoire, puis leurs chroniques de l'infortune qui leur vaudra d'être Lauréats du concours " Les plumes stéphanoises ", Jean-Michel Faure et Christian Gaïdo collaborent une nouvelle fois et signent avec " Le sens du mal " un polar musclé et bourré d'humour.
    À déconseiller aux âmes sensibles toutefois.

  • Quel rapport entre la musique et une enquête criminelle ? A priori aucun. Pourtant lorsque la série de crimes débute, tout porte à croire qu'il existe un lien entre les deux. Au fil des indices sanglants laissés par le tueur, la traque va pouvoir commencer, mais la vraie question est de savoir qui sera le chasseur.



    Au terme d'une portée sanglante, les notes du Requiem vont s'égrener crescendo au rythme des corps exsangues.

    La messe des morts ira-t-elle à son terme ?

  • L'analyse de données Dans la partie 1, après une présentation des différentes méthodes relatives à l'analyse des données, l'ouvrage essaye de montrer comment l'analyse des données permet de mettre en évidence un ensemble d'informations précieux pour prendre une décision adaptée.

    Dans la partie 2, plusieurs exemples concernant la préparation des dossiers que les élus et les fonctionnaires sont appelés à proposer aux assemblées délibérantes, soulignent l'efficacité de chaque méthode.

    Les problématiques des secteurs socio-économiques, financiers, des ressources humaines et des faits de société sont abordées.

    La partie 3 de l'ouvrage traite la question des possibilités de l'analyse des données avec les applications informatiques.

empty