Jean Tévélis

  • Frère !

    Jean Tévélis

    • Magnard
    • 14 Avril 2021

    Eddy et Diego sont deux gamins des cités, deux frères. L'un danse, l'autre deale : à priori, tout les sépare. Pourtant, tous deux nourrissent le même rêve : celui de changer de vie, de voir plus grand. Et comme souvent dans la vie, il n'y a pas de bon ou de mauvais garçon : le courage et la droiture ne sont pas là où on croit.
    L'affection entre les deux frères n'est jamais dite, mais on la sent de plus en plus présente, pudique et forte.

  • Un futur papa raconte, sous forme d'anecdotes, les 266 jours qui le séparent de la naissance de son bébé.
    Avec humour et un regard masculin, il nous fait vivre la grossesse de sa femme et met en scène des personnages de son entourage qui l'accompagnent dans cette nouvelle étape de sa vie. Le test de grossesse, la réaction des futurs grands-parents, les travaux dans la chambre du bébé à venir, les rendez-vous médicaux, les angoisses sur l'art de changer une couche, etc. : non, décidément, ce n'est pas simple d'être un futur papa !...
    Rebondissement inattendu : la naissance prématurée de son fils. Ainsi, la grossesse va s'interrompre brutalement... mais pas l'histoire. Les deux derniers mois sont consacrés aux moments passés à l'hôpital avant le retour tant attendu du Petit à la maison. toujours avec humour !

  • Non, ce n'est pas simple d'être un futur papa ! Il y a la révélation du test de grossesse, la réaction des familles, les travaux dans la chambre du bébé, les rendez-vous médicaux, les angoisses sur l'art de changer une couche. un sacré boulot éprouvant pour les nerfs les plus endurcis.
    Avec humour, un futur papa heureux - mais franchement angoissé - raconte la grossesse de la maman et met en scène les personnages qui accompagnent le couple dans cette aventure.
    Sous forme d'anecdotes, il relate les 266 jours qui le séparent de la naissance. Rebondissement inattendu : l'arrivée très rapide du bébé... Pas sûr que l'on sorte indemne d'une épopée pareille : neuf mois d'angoisse... et de bonheur !
    />

  • à l'école des mômes

    Jean Tévélis

    • City
    • 23 Septembre 2015

    Professeur des écoles ? Un drôle de métier ! De la salle de classe à la cour de récréation en passant par la salle des maîtres, ce livre est un recueil d'anecdotes vécues, souvent cocasses, sur la vie de l'école. En compagnie d'élèves espiègles, d'une directrice vraiment autoritaire, de parents surprenants et de collègues déjantés, l'auteur nous fait vivre une année scolaire dans sa classe de CM2. Tout y passe : la rentrée, la piscine, les cours d'Histoire, les conjugaisons, la classe découverte et bien sûr les coulisses, parfois ingrates, du métier de professeur des écoles. Teintées d'autodérision et de beaucoup d'ironie, ces chroniques nous font découvrir un métier à part. C'est aussi un portrait de notre société où l'Education nationale a une inquiétante tendance à vouloir favoriser des générations de cancres.

  • C'est le premier jour de colo pour Amina, Ludo, Léa et Mike. Les voilà qui se retrouvent dans la même équipe lors d'un concours de cuisine. Mais travailler ensemble n'est pas facile lorsqu'on est si différents ! Et pourtant, ils verront que quand on se fait un peu confiance, de belles surprises peuvent arriver...

  • Jules adore courir et, après avoir raté de peu le podium l'année dernière, il compte bien gagner le cross des écoles cette année. Pour l'aider, sa copine Olivia lui concocte un entraînement plutôt original. Mais quand la course démarre, les surprises s'enchaînent...

  • Ce qu'on a adoré : la méthode pour se construire des rêves à la manière d'un guide pratique-journal intime, l'avis et les bons conseils d'Aurore, l'ingéniosité d'Akim et le soutien du père dans cette aventure intergalactique. L'histoire invite à avoir des objectifs tout en gardant les pieds sur terre, à surmonter les obstacles et réaliser de belles choses, sans pour autant vouloir décrocher la lune. Elle rend de l'espoir malgré les aléas de la vie et invite les enfants à se concentrer sur leur innocence et leur liberté, plutôt que sur les atrocités du monde.

  • La recette de papy pour vivre un moment émouvant : enterrer une boîte pleine d'objets à grande valeur sentimentale et la déterrer dans très très longtemps. Lucas suit les conseils de son papy. Mais ne parvient pas à patienter plus de deux semaines. C'est un peu décevant. Par contre, devenu adulte, il retrouve une photo de ce moment et se rappelle avec émotion tout ce qu'il a vécu avec son papy.

empty