Isabelle Lévy

  • Pourquoi un juif se couvre-t-il dans une synagogue alors qu'un chrétien se découvre dans une église ? Pourquoi juifs et musulmans ont-ils interdiction de consommer du porc ? Sur quels principes reposent la circoncision et le baptême ? Quelles différences entre Halakha, droit canon et charia ? La kabbale est-elle une secte ? Où se trouve l'arche de Noé ? La charité serait-elle l'apanage du christianisme ? Homme et femme ont-ils une âme ? Le plaisir sexuel est-il sacré ?
    En répondant de façon objective et neutre à près de 200 questions essentielles, Isabelle Lévy explique avec clarté les origines, l'histoire, les dogmes, les croyances, les rites, les pratiques des trois religions monothéistes, et en expose avec clarté les convergences et les divergences. Elle aborde également de nombreux thèmes en résonance avec l'actualité, tels l'euthanasie, l'interruption de grossesse ou le don d'organes.
    Remontant aux sources des traditions religieuses et s'appuyant sur de nombreux entretiens avec des spécialistes des trois religions, elle démontre que juifs, chrétiens et musulmans partagent aussi des valeurs communes.

  • "La vie, l'amour, la mort ont-elles un même sens pour toutes les cultures ? Quelles sont les positions des obédiences face à la contraception, l'avortement, la douleur ou l'euthanasie ? Pourquoi un Juif se couvre-t-il pour prier alors que les Chrétiens ont l'habitude de se découvrir ? Pourquoi Juifs et Musulmans ont-ils l'interdiction de consommer du porc et l'obligation de circonscrire leurs enfants mâles ? Qui doit se charger de la toilette funéraire d'un musulman, d'un Bouddhiste ou d'un Orthodoxe ? Comment réagir face à des pratiques traditionnelles comme l'excision ?

    De la naissance au trépas, il est du devoir des personnels de santé et des acteurs sociaux, de ne pas escamoter les moments essentiels de la vie en respectant les patients, leurs convictions et leur famille.

    Ce guide s'adresse aux croyants, aux athées ou aux agnostiques. Il a pour but une meilleure compréhension des traditions rituelles des religions et des cultures, pour l'amélioration des soins, de l'accueil et de l'accompagnement."

  • Pourquoi trois religions pour un même Dieu ? Qui sont Abraham, Moïse, Jésus, Luther, Calvin et Mohammad ? Quelles différences entre ashkénaze et sépharade ; chiites et sunnites ; halakha, droit canon et fatwa ? Quelles sont les origines des fêtes religieuses et des rites de passage ? Le dogme de l'Immaculée Conception confirme-t-il la virginité de Marie ? La kabbale est-elle une secte ? La charité serait-elle l'apanage du christianisme ? Homme et femme ont-ils une âme ? Le plaisir sexuel est-il sacré ? Pour évoquer les coutumes au quotidien de chaque confession et aborder des thèmes de fonds mais aussi d'actualité, tels l'euthanasie, le port du foulard ou l'IVG, Isabelle Lévy remonte aux sources des traditions religieuses et montre que juifs, chrétiens et musulmans partagent bien des valeurs communes. Au-delà des différences

  • Que disent les différentes confessions face aux couples mixtes ? Se convertir ou faire cohabiter les deux religions ? Quelle cérémonie pour le mariage ? Quel prénom et quelle éducation religieuse transmettre à ses enfants? Comment se vivent au quotidien les fêtes, les traditions, la décoration du foyer, la nourriture... et le qu'en-dira-t-on ? A partir d'une cinquantaine de témoignages de couples mixtes l'auteur dresse le portrait d'une société bigarrée.

  • Que disent les différentes confessions face aux couples mixtes ? Se convertir ou faire cohabiter les deux religions ? Alors quelle cérémonie pour le mariage ? Quel prénom choisir pour son enfant ? Quelle éducation religieuse lui donner ? Et puis, au quotidien, se pose aussi la question des fêtes, des traditions, de la décoration du foyer, de la nourriture...
    A partir d'une cinquantaine de témoignages de couples mixtes représentant les cinq grandes religions - les trois religions monothéistes, le bouddhisme et l'hindouisme -, dans un style alerte et plein d'esprit, Isabelle Lévy dresse le portrait d'une société bigarrée. Pour le meilleur et pour le pire...

  • Sang & encre

    Isabelle Lévy

    • Fauves
    • 19 Septembre 2019

    ""Après dix-huit mois de pertes de sang permanentes en raison de nombreux fibromes, j ai été opérée d une hystérectomie totale inter-anexielle. L ablation chirurgicale du col et du corps de l utérus n est pas sans conséquence: absence définitive de règles, impossibilité irréversible de grossesse, ménopause post-chirurgicale (si associée à l ablation des ovaires), et effets collatéraux - dont détresse psychologique. - Ma prise en charge a été longue et difficile en raison de la désorganisation de notre système de soins: absence d écoute des personnels médicaux soit par manque de disponibilité, soit par manque d intérêt, rendez-vous à plusieurs mois, manque cruel d effectifs (médicaux et soignants), résultats d examens égarés, absence de suivi psychologique... - Au-delà de mon témoignage et du long chemin que j ai dû parcourir pour arriver au terme de cette prise en charge, je voudrais dénoncer les nombreux manquements auxquels j ai dû me confronter, tout en me battant contre la maladie, pour améliorer le sort de celles qui devront traverser un jour prochain cette épreuve dans les larmes et le sang. - En France, plus de 70 000 femmes sont concernées chaque année. L hystérectomie est la deuxième intervention chirurgicale chez la femme après la césarienne.""

  • La République française impose l'égalité des citoyens sans distinction d'origine, de race ou de religion, tous les patients se présentant à l'hôpital public doivent donc être traités de la même façon et respecter les mêmes règles.
    Pourtant, depuis plus d'une décennie, ce principe fondateur est mis à mal par une partie de la population qui, au nom de sa foi religieuse, refuse de se plier à la législation. Ces personnes imposent que l'on s'adapte à leurs propres exigences, faisant table rase de la laïcité, des règles d'hygiène, de l'organisation des soins, des mesures de sécurité ou de l'égalité homme/femme. Ceci est vrai tant du côté des soignés - des musulmanes exigent que les prises de sang soient effectuées à travers leurs vêtements, un juif met le feu à son lit d'hôpital avec le chandelier allumé pour célébrer Hanoukka, des Témoins de Jéhovah abandonnent leur enfant ayant reçu en urgence une transfusion sanguine, des catholiques s'opposent à tout traitement contre la douleur...
    - que du personnel hospitalier - des soignants quittent leur poste pour prier ou refusent d'exécuter des soins relevant de leur compétence, etc. Fruit d'une longue expérience professionnelle et d'une enquête approfondie, ce témoignage choc révèle des situations aberrantes de plus en plus fréquentes. L'auteur lance un cri d'alarme : l'hôpital public est mis en péril par l'intrusion de pratiques religieuses intransigeantes et inflexibles.

  • La vie, l'amour, la mort ont-elles un même sens pour toutes les cultures ? Quelles sont les positions des obédiences face à la contraception, l'avortement, la douleur ou l'euthanasie ? Pourquoi un Juif se couvre-t-il pour prier alors que les Chrétiens ont l'habitude de se découvrir ? Pourquoi Juifs et Musulmans ont-ils l'interdiction de consommer du porc et l'obligation de circonscrire leurs enfants mâles ? Qui doit se charger de la toilette funéraire d'un musulman, d'un Bouddhiste ou d'un Orthodoxe ? Comment réagir face à des pratiques traditionnelles comme l'excision ?

    De la naissance au trépas, il est du devoir des personnels de santé et des acteurs sociaux, de ne pas escamoter les moments essentiels de la vie en respectant les patients, leurs convictions et leur famille.

    Ce guide s'adresse aux croyants, aux athées ou aux agnostiques. Il a pour but une meilleure compréhension des traditions rituelles des religions et des cultures, pour l'amélioration des soins, de l'accueil et de l'accompagnement.

  • Pourquoi trois religions pour un même Dieu? Pourquoi juifs et musulmans ont-ils interdiction de consommer du porc? Sur quels principes reposent la circoncision et le baptême? Quelles différences entre ashkénazes et sépharades; chiites et sunnites; halakha, droit canon et fatwa? Pourquoi les musulmans jeûnent-ils pendant le mois du Ramadan et les juifs le jour de Yom Kippour? Les kabbalistes sont-ils adeptes d'une secte? Le plaisir sexuel est-il tabou? En répondant à plus de 150 questions essentielles, ce livre retrace les origines des rites et pratiques des trois grandes religions monothéistes, et en analyse les convergences et divergences. Pour évoquer les coutumes de chaque confession et aborder des thèmes de fonds comme d'actualité - tels l'euthanasie, l'interruption de grossesse ou le port du foulard -, Isabelle Lévy a fait appel aux textes sacrés et a rencontré de nombreux spécialistes des trois religions.

  • Pourquoi un juif se couvre-t-il dans une synagogue alors qu'un chrétien se découvre dans une église ? Pourquoi juifs et musulmans ont-ils interdiction de consommer du porc ? Sur quels principes reposent la circoncision et le baptême ? Quelles différences entre Halakha, droit canon et charia ?
    En répondant à près de 200 questions essentielles, Isabelle Lévy retrace les origines des rites et pratiques des trois religions monothéistes, et en analyse les convergences et les divergences. Remontant aux sources des traditions religieuses et s'appuyant sur de nombreux entretiens avec des spécialistes des trois religions, elle démontre que juifs, chrétiens et musulmans partagent bien des valeurs communes.

  • Etre pere - vu par les 3 grandes religions Nouv.

  • Observation, audace, intuition, entêtement, persévérance... On retrouve toutes ces qualités dans ces 45 portraits de chercheurs, d'Hippocrate, qui découvrit les vertus curatives des aliments, jusqu'à Cohen, le " père " du génome humain, grâce auquel on peut connaître les milliards de gènes à l'origine (entre autres) des maladies héréditaires.

    Chacun de ces portraits raconte la merveilleuse histoire des découvertes qui nous permettent de vivre aujourd'hui en bonne santé... jusqu'à 121 ans !


  • les dysfonctionnements constatés sur le terrain sont chaque jour plus nombreux : certaines patientes refusent d'être examinées par un praticien de sexe masculin, d'autres suivent les préceptes du ramadan alors qu'elles sont enceintes ; des soignants se refusent à appeler l'aumônier malgré les demandes des patients et d'autres font passer du porc pour de la dinde ou refusent aux croyants le droit de prier dans leur chambre.
    dans certains établissements, on interdit le port du voile aux soignants mais pas aux médecins, au mépris des règles d'hygiène. ailleurs, des personnels abandonnent leurs postes pour prier et refusent pour des raisons religieuses de pratiquer des actes relevant pourtant de leurs compétences. afin que cessent les abus, isabelle lévy dévoile la teneur des principaux textes de la législation française et répond aux questions relevant du culte, des soins, de l'alimentation, du décès, de la transplantation d'organes, dans le cadre hospitalier.


  • - Jean-Paul II, de son vrai nom Karol Wojtyla, est né en Pologne en 1920. Il est devenu pape en 1978, à 58 ans. Il a parcouru le monde inlassablement pour faire connaître l'Évangile, rassembler la grande famille des catholiques et rapprocher tous les hommes de la paix.
    - En 1858, Bernadette Soubirous, la fille d'un meunier, voit la Vierge dans le creux d'un rocher, à Lourdes. Au début, personne ne la croit. Mais aujourd'hui, des millions de gens, malades ou non, vont en pèlerinage à Lourdes pour prier la Vierge. Certains guérissent miraculeusement, beaucoup retrouvent du courage pour croire en Dieu.

  • Les sens de la privation de liberté sont sans cesse interrogés par les évolutions sociales. Si la prison d'aujourd'hui n'a plus beaucoup de liens avec la prison du XIXe siècle, des changements peuvent aussi se faire sentir à moindre échelle, d'une loi à l'autre. Les sens d'une mesure privative de liber té (hospitalisation sans consentement, retenue des étrangers) peuvent aussi être différents selon que l'on regarde les sens qui lui sont reconnus par les autorités ou ceux qu'elle prend en pratique. Et la pluralité des sens observés conduit parfois à des paradoxes et même à des apories qui questionnent l'existence de la mesure elle-même.

    La jeune recherche devrait toujours s'intéresser à la question du sens. La situation des étrangers enfermés en raison de leur situation administrative, les pratiques professionnelles des personnes intervenant dans des lieux privatifs de liberté, l'orientation des politiques pénales et carcérales, ou encore les réponses judiciaires face au terrorisme, tous ces contextes envisagés soulèvent des questionnements passionnants sur les sens des mesures considérées.

  • Un acteur d'urgence peut-il baptiser une victime ? Un secouriste gaucher peut-il se voir refuser d'intervenir par une famille ? Comment intervient-on un jour de Shabbat dans une famille juive ? Un acteur d'urgence est il autorisé à pénétrer dans la clôture d'un carmel ? En intervention, doit-il se déchausser dans un temple bouddhiste ou dans une mosquée ? Comment peut-on organiser un lieu de prière dans un centre d'hébergement d'urgence ? Quelles sont les précautions à prendre lors de la mise en place d'une chapelle ardente ?

    Autant de questions, parmi d'autres, que l'acteur d'urgence (sapeur-pompier, secouriste, ambulancier, équipier SMUR.) est amené à prendre en compte. Face à la place croissante occupée par les religions et les cultures dans la société, il est important que les professionnels de l'urgence acquièrent les connaissances indispensables afin d'éviter des regrettables impairs aux conséquences parfois fâcheuses. Fort de ce constat, les auteurs, formateurs secouristes et spécialistes dans les domaines des rites, des cultures et des religions, proposent un guide de référence unique. Abondamment illustré et résolument concret, cet ouvrage apporte, au travers de 429 questions/réponses, les notions pour comprendre, anticiper et agir efficacement en intervention.

    Partie 1 : repères pour comprendre les cinq grandes religions (judaïsme, christianisme, islam, hindouisme et bouddhisme) et certaines cultures (animiste et gens du voyage).
    Partie 2 : comment intervenir auprès d'une victime que cela soit dans un édifice religieux, en pèlerinage ou lors d'une fête religieuse. Comment respecter les cultures et les religions en centre d'hébergement d'urgence.
    Partie 3 : comment intervenir dans le cadre d'un décès tant à domicile que lors d'une catastrophe.

    Cet ouvrage a pour objectif de faire découvrir aux acteurs d'urgence :
    - les rites religieux ou culturels pouvant avoir une incidence sur le secours à personnes ;
    - les solutions qui peuvent être apportées dans certaines situations critiques ;
    - les conduites à tenir dans des situations particulières.

    Face à la place croissante occupée dans la société par certaines religions ou cultures, souvent méconnues des acteurs d'urgence, il parait important que ceux-ci acquièrent les connaissances de bases afin d'éviter quelques regrettables impairs aux conséquences parfois fâcheuses.

    Les objectifs poursuivis pour la rédaction de ce guide ont été, dans la mesure du possible, une approche concrète et la plus large possible à travers ses 429 questions/réponses et son importante iconographie, une clarté, une simplicité et une accessibilité à l'information souvent sous forme de tableaux synthétiques, et cela sous un angle le plus pratique possible grâce à ses 31 fiches de soins, de conduite à tenir ou concernant les personnages avec qui l'acteur d'urgence sera amené à travailler.

  • En quête de nouveaux mots ?.
    Désireux d'étoffer votre vocabulaire ?. le petit guide thématique des synonymes espagnols est l'outil qu'il vous faut pour vous aider à acquérir du vocabulaire courant mais aussi à compléter vos connaissances si vous désirez vous perfectionner. simple à utiliser avec ses 9 chapitres thématiques relatifs à la vie contemporaine, cet ouvrage vous propose pour chaque mot plusieurs synonymes (traduits en français) ainsi que des exemples d'utilisation en contexte.
    Une dernière partie consacrée à l'expression et à la communication vous offrira plus particulièrement une aide concrète pour la pratique de la langue espagnole à l'écrit comme à l'oral.

  • 1re édition du Code des transports Dalloz. Code officiel (partie législative et réglementaire partiellement codifiée) Textes réglementaires en attente de codification, textes européens et conventions internationales applicables à la matière.

    Commentaires, annotation de jurisprudence et références bibliographiques.
    Enrichie de commentaires, d'annotations de jurisprudence et de références bibliographiques, elle est à jour notamment :
    - de la loi n° 2013-431 du 28 mai 2013 portant diverses dispositions en matière d'infrastructures et de services de transports.
    - de la loi n° 2014-58 du 27 janvier 2014 relative à la modernisation de l'action publique territoriale et affirmation des métropoles.
    - de la loi n° 2014-344 du 17 mars 2014 relative à la consommation.
    - de la loi n° 2014-742 du 1er juillet 2014 relatives aux activités privées de protection des navires.
    - de la loi n° 2014-872 du 4 août 2014 portant réforme ferroviaire.
    - de l'ordonnance n° 2014-1090 du 26 septembre 2014 relative à la mise en accessibilité des établissements recevant du public, des transports publics, des bâtiments d'habitation et de la voirie pour les personnes handicapées.
    - de la loi n° 2014-1104 du 1er octobre 2014 relative aux taxis et aux voitures de transport avec chauffeur.
    - de la loi n° 2014-1353 du 13 nov. 2014 renforçant les dispositions relative à la lutte contre le terrorisme.

empty