Henri Joyeux

  • Chirurgien cancérologue et chirurgien des hôpitaux, professeur honoraire à la faculté de médecine de Montpellier, Henri JOYEUX a publié de nombreux ouvrages consacrés à la santé, et notamment à l'alimentation.
      Notre organisme est heureusement très cohérent. Si nous lui donnons les bons aliments, nous avons le maximum de chances de rester en excellente santé. Quels sont alors les aliments à éviter ? Quels sont ceux qui, au contraire, peuvent nous permettre de préserver, voire d'améliorer notre santé ? Comment une bonne nutrition peut-elle freiner ou stopper les symptômes de nombreuses maladies ? Peut-on se protéger contre le cancer ? Et que penser du gluten, du lait et de la viande ?
    Dans ce livre, le professeur Joyeux répond à toutes ces questions, et bien d'autres, et permet à chacun de savoir comment se nourrir. Un livre indispensable qui va changer votre vie.
     

  • Les maladies de civilisation sont nombreuses. Liées à notre mode de vie et à des déficits de nos défenses immunitaires, elles nous touchent tous de près ou de loin. Heureusement, manger mieux et meilleur permet d'entretenir, de réveiller et de stimuler votre immunité, et donc de reconstruire votre santé. Il n'est jamais trop tard pour changer ! Grâce aux auteurs, vous serez formés à discerner les informations biaisées des publicités séduisantes.
    Celles-là mêmes qui vous empêchent de comprendre et prévenir ce qui vous menace : diabète, obésité, cancers, maladies cardiovasculaires et toutes les maladies auto-immunes, des rhumatismes à l'Alzheimer. Manger mieux et meilleur sera pour vous une boussole indispensable. Vous y apprendrez aussi comment mieux remplir vos paniers, vos placards, vos frigos, quels modes de préparation et de cuisson choisir, comment construire un vrai équilibre nutritionnel, sans pour autant vous ruiner.
    Vous allez enfin découvrir une véritable gastronomie Santé. Une gastronomie vraie, qui ne s'appuie ni sur les frustrations, les évictions ou les régimes mais plutôt sur des récompenses, des couleurs, des parfums, des saveurs et des sourires... En bonus, vous découvrirez "l'Etoile santé" proposée à tous les restaurateurs, qui deviendra à l'avenir synonyme de bien-être pour vous et toute votre famille.

  • Comment sait-on si on est vraiment amoureux ? Comment être sur que l'autre nous aime ? Faut-il avoir beaucoup d'expériences sexuelles pour mieux choisir son/sa partenaire ? Ce que l'on voit dans les films porno, est-ce la réalité de la sexualité ? Pourquoi les relations sexuelles précoces sont-elles souvent ratées ? Comment construire des liens amoureux solides ? Comment réussir sa première relation sexuelle ? Entre 15 et 20 ans, les fondements de l'être adulte sont posés, mais on se cherche encore. On a beaucoup de temps devant soi, et pourtant on est pressé. Pressé de connaître l'amour, pressé de vivre librement sa sexualité. Mais le temps est un ami de l'amour. De même que l'adolescent prend le temps de préparer son avenir professionnel, il lui faut prendre le temps de préparer son avenir affectif et amoureux. Car l'amour, ce n'est pas d'abord un sexe qui cherche un autre sexe, c'est un coeur qui cherche longuement un autre coeur...

  • Comment on fait les bébés ? Qu'est-ce qu'il fait, le bébé, dans le ventre de sa maman ? Par où il sort quand il naît ? C'est quoi être adopté ? Pourquoi le zizi des garçons et la zézette des filles c'est pas pareil ? Papa, tu l'achètes où la " petite graine " que tu donnes à maman ? Quel parent ne s'est pas senti démuni face à de telles questions ? Comment répondre Ce livre vous aidera à trouver les mots justes pour parler aux plus petits de la sexualité et de l'amour, sereinement et en confiance. Car c'est déjà le moment pour eux de comprendre d'où ils viennent et qu'ils sont uniques. Car les jeunes ont soif de savoir, de comprendre. Très tôt, les " choses de la vie et de l'amour" les fascinent. N'attendons pas qu'ils soient troublés, que leur image de l'amour soit déformée par les messages qu'ils reçoivent. II est important de devancer leurs questionnements, en fonction de leur âge bien sur. Retrouvez les réponses du Professeur Henri Joyeux, inspirées de ses rencontres avec plus de 500 000 jeunes, dans quatre livres dédiés aux 4-10 ans, aux 10-13 ans, aux 13-15 ans et aux 15-20 ans. Dans ce livre, un CD offert : Raconte-moi quand j'étais bébé !

  • « J'ai passé ma vie à soigner, accompagner et conseiller des malades du cancer. De cette expérience, j'ai retiré de nombreux fruits que je souhaite vous faire partager. Le stress est au coeur de cette maladie et de nombreuses autres. Vaincre le stress, c'est reconstruire son capital santé. » Il n'y a pas de cancer sans stress. Il fait partie des conséquences. Il est même démontré qu'il accroît les récidives qui peuvent mettre la vie en danger. Mais le stress aigu ou chronique à lui seul peut-il être à l'origine d'une localisation cancéreuse dans notre corps ?
    Les cancers ont des causes multiples : le tabac, la pollution, les mauvaises habitudes alimentaires, l'alcool, les excès hormonaux, les médicaments immunosuppresseurs, les virus, la génétique... et le stress qui, par voie hormonale, réduit les défenses immunitaires.
    Comprendre le stress, savoir d'où il vient, comment il agit, comment le gérer au mieux par de saines habitudes alimentaires, une vie intellectuelle, affective et intérieure apaisée, voici ce que propose le professeur Joyeux, pour qui la lutte contre le stress est l'un des premiers remèdes contre le cancer.


  • depuis la première édition de ce livre en 2001, toutes les études sérieuses publiées ont donné raison au professeur henri joyeux: les hormones du traitement hormonal substitutif sont dangereuses pour la santé.
    elles sont responsables de nombreux cas de cancer du sein, de l'utérus et, probablement aussi, des ovaires. le pr henri joyeux est un des rares cancérologues à avoir eu le courage d'alerter les femmes pour qu'elles choisissent en étant bien informées. il apporte les preuves scientifiques, démontrées aux dépens des femmes elles-mêmes, de ce qu'il a lui-même annoncé, il y a plus de vingt-cinq ans. plus personne ne peut contester ses écrits.
    aujourd'hui encore, il préfère s'adresser directement aux femmes qui sont les premières concernées, qui ont été trompées et exploitées gravement. on leur a fait croire que les cancers seraient évités et c'est l'inverse qui est observé dans toute l'europe: il yen a de plus en plus. on leur a fait croire que les hormones substitutives réduiraient les risques de maladies cardiovasculaires ou d'accidents vasculaires cérébraux et c'est l'inverse qui est arrivé.
    on leur a fait croire que le vieillissement et la démence seraient évités et c'est l'inverse qui a été observé. les seuls effets positifs du ths sont la réduction des bouffées de chaleur et de la sécheresse vaginale, pas plus d'une année; peut-être de l'ostéoporose, mais on sait maintenant que les changements sérieux d'habitudes alimentaires, en mangeant mieux et meilleur, les huiles essentielles et une forte activité physique peuvent éviter tous ces troubles.
    cette nouvelle édition apporte les dernières démonstrations qui justifient d'arrêter le ths sous quelque forme que ce soit. elle ouvre un vaste débat sur toutes les autres utilisations hormonales, que les femmes consomment dès leur plus jeune âge. car le ths et la pilule, c'est "bonnet blanc et blanc bonnet". mais les jeunes filles ne sont pas averties car le tabou est encore bien présent. les mères doivent informer leurs filles.
    les filles aussi doivent être averties, car il ne se passe pas de semaine sans que les cancérologues ne voient de très jeunes femmes atteintes de cancer du sein. la profession n'ose pas encore se prononcer. le professeur henri joyeux, avec courage, pose les vraies questions, celles que se posent toutes les femmes modernes. en août 2005 et régulièrement depuis, les revues scientifiques anglo-saxonnes et françaises ont pleinement confirmé et confirment tout ce qui est démontré dans ce livre, en particulier la cancérogénicité des hormones ths et de la pilule.
    aujourd'hui de nombreuses femmes des pays en voie de développement sont atteintes car on leur livre les pilules de première génération. celles dont l'europe ne veut plus car elles sont trop dangereuses.

  • Ca sert à quoi la sexualité ? Le plaisir sexuel, c'est la même chose pour les filles et pour les garçons ? Peut-on avoir un bébé quand on veut ou y a-t-il des périodes de fécondité ? Comment fonctionnent les différents moyens de contraception ? Sont-ils tous efficaces ? Et sans danger ? C'est quoi l'homosexualité ? C'est grave de se masturber ? Comment ça s'attrape le sida ? Pourquoi la drogue c'est dangereux ? L'adolescence, c'est l'âge de tous les bouillonnements, et des comportements dangereux. Entre 13 et 15 ans, on est tiraillé entre le monde de l'enfance, que l'on a souvent déjà quitté, et le monde des adultes, encore inconnu. La personnalité se cherche, la sexualité et la "capacité amoureuse" sont en éveil. On reçoit à ce sujet des informations en vrac, de toutes parts, alors que l'on cherche des réponses claires, qui s'adressent à l'intelligence et au coeur, et qui aident à se construire, à s'épanouir et à rester vraiment libre...

  • C'est quand la puberté ? Pourquoi notre corps se transforme ? À quoi servent les règles chez les filles ? Qu'est-ce qui déclenche l'érection chez les garçons ? C'est normal d'avoir des pulsions sexuelles ? Comment ça marche la contraception ? C'est important la virginité ? La puberté, c'est la période la plus importante de la vie ! Mais la pudeur, et parfois certains tabous, interdisent aux jeunes de parler de la découverte de leur corps qui se transforme ou des désirs troubles qu'ils éprouvent. II est pourtant indispensable de répondre à leurs questions, pour lever les incompréhensions, les idées reçues, les angoisses. Si tous les jeunes comprennent bien leur puberté et celle de l'autre sexe, alors ils se respecteront plus et mieux.Car les jeunes ont soif de savoir. de comprendre. Très tôt, les" choses de la vie et de l'amour " les fascinent. N'attendons pas qu'ils soient troublés, que leur image de l'amour soit déformée par les messages qu'ils reçoivent. II est important de devancer leurs questionnements, en fonction de leur âge bien sur. Retrouvez les réponses du Professeur Henri Joyeux, inspirées de ses rencontres avec plus de 500 000 jeunes, dans quatre livres dédiés aux 4-10 ans. aux 10-13 ans, aux 13-15 ans et aux 15-20 ans. Dans ce livre, un CD offert : Et si on parlait de la puberté ?

  • L'adolescence, l'âge de tous les bouillonnements, des comportements extravagants et dangereux.
    Quand cela finira-t-il, pour votre ado ? Que faire, que dire ? Des spécialistes conseillent de résister, d'autres de laisser faire ou, encore, de ne rien dire... L'humour ! Facile à dire ! Impossible, quand vous avez envie de l'engueuler. Quand il vous en met plein la tête de sa musique, de ses heures devant les jeux vidéo. Rien d'autre ne l'intéresse ! Ses comportements vous énervent, ses fringues sont limite, ses mots, comme des SMS...
    Mon ado est comme les autres, ils sont difficiles ! C'est vrai. Ce livre vous aide à les comprendre, à dialoguer, à savoir les questions qu'ils se posent. Vous trouverez ici tous les arguments dont ils ont besoin pour réfléchir, se construire, devenir adultes. Plus cela commence tôt, plus cela finira tôt. Et si vous ne l'aidez pas, vous risquez de le voir devenir... "adolescent". Un dernier conseil : lisez toute la série, depuis les 4-10 ans, jusqu'au 15-20 ans.
    Vous les aimerez, vos ados, et ils vous le rendront bien.

  • « Cela faisait longtemps que les antivaccins ne s'étaient pas manifestés. C'est chose faite.
    Depuis quelques jours, une vidéo du Pr Henri Joyeux fait un tabac sur le Net. » Ce sont les premières lignes de l'article que le journal Libération a consacré le 25 mai 2015 à la pétition lancée par le professeur Joyeux, pour le retour du classique vaccin DT-Polio dans les pharmacies. Aujourd'hui cette pétition a rassemblée plus de 700 000 signatures.
    Qu'une pétition demandant que soit respecté le droit des patients à avoir accès au vaccin obligatoire DT-Polio soit décrite comme « antivaccin » en dit long sur le caractère passionnel du débat. Est-il encore possible de soulever un sujet de santé délicat sans risquer aussitôt de se voir coller des étiquettes infamantes, par des personnes qui semblent plus chercher à caricaturer, ce qui est une manière d'empêcher le débat et la réflexion, qu'à contribuer à éclairer le public sur les questions qui le concernent ?
    Cet ouvrage vient faire le point sur ce sujet délicat et ouvre un débat serein et posé qui aidera chaque famille à discerner le vrai du faux.

  • Faut-il aller au-devant des questions des enfants sur les « choses du sexe » ? Le Professeur Henri joyeux, qui a rencontré, au cours de sa carrière, des milliers de jeunes de tous âges et de tous horizons répond sans hésiter: OUI ET LE PLUS TÔT POSSIBLE.
    On leur apprend les maths, l'histoire, la géo, le français mais que leur dit-on sur la sexualité? Aujourd'hui, il y a urgence à parler le plus tôt possible, car même si les enfants ne posent pas de questions, ils sont, en effet, de façon précoce agressés par le monde extérieur (bien plus tôt que vous ne le pensez). L'INFORMER, c'est l'aider à construire son « IMMUNITÉ ». Ce n'est pas en les faisant assister aux ébats amoureux des parents, ni en faisant l'autruche, qu'on parviendra à informer sainement les jeunes et à les aider à trouver leur équilibre affectif et sexuel. Ils veulent TOUT savoir. Nous ne pouvons nous dérober, car les informations qu'ils reçoivent par leur environnement, l'école, les copains, les médias, Internet, sont le plus souvent insuffisantes, donc déstabilisantes et déformantes, voire violentes. Le professeur joyeux offre des pistes de réflexion, soulève toutes les questions que les enfants et parents se posent sans tabou:
    La masturbation, l'homosexualité masculine ou féminine, les fugues, le suicide chez les jeunes, l'inceste, la sodomie ...
    Les armes du professeur joyeux: la science et l'humour. Sur tous ces sujets, les jeunes sont souvent très troublés; ils ont l'impression qu'on leur cache des choses, que le débat manque de clarté. L'information sexuelle est certainement un des enjeux individuels et collectifs majeurs pour notre civilisation. Face à ce défi, les parents, souvent désarmés, sont en première ligne.

  • 17 millions de familles en France sont concernées : peut-on imposer à un enfant d'avoir deux parents de même sexe ? La parité homme-femme qui s'impose partout sera-t-elle interdite à des enfants adoptables, alors que l'histoire humaine et toutes les études scientifiques démontrent qu'un enfant a besoin, dès sa naissance, d'un père et d'une mère pour se construire physiquement, psychologiquement et affectivement. Familles de France organise un grand collectif "Les enfants d'abord" afin d'obtenir du président de la République un référendum permettant aux citoyens correctement informés de décider en conscience si la loi doit permettre ou non l'adoption d'enfant par les couples de même sexe.
    Le professeur Henri Joyeux - président de Familles de France - est membre du Conseil économique social et environnemental, Section éducation, culture et communication et de la Délégation du droit des femmes et à l'égalité.

  • Le stress, présent au quotidien dans notre existence trépidante, est-il un facteur causal du cancer du sein ? Doit-on l'incriminer comme facteur déterminant ou au contraire, vérifie-t-on que le stress peut aussi protéger de ce fléau ? Quelles que soient les conclusions qui s'imposent après lecture de ces pages, le stress nous accompagne dans la vie et donc dans la maladie ; de l'annonce d'une tumeur, moment terrible, à sa gestion quotidienne, cet ouvrage nous aidera à assumer de manière éclairée. Nous découvrirons une des 10 causes du cancer du sein, le stress, qui nous est, au premier abord si évidente, une réalité qu'il faut apprendre à gérer en douceur avec le minimum de traitements. Enfin, l'auteur nous propose pour une prévention active du cancer du sein et de ses récidives, un arsenal de 9 solutions, dont certaines seront aussi déterminantes pour une gestion raisonnée quand se déclenche la maladie. Un questionnaire pratique basé sur une longue expérience clinique et sur les dernières découvertes de la Science est à votre disposition. Il vous permettra d'évaluer vos facteurs «risque» de cancer du sein, de mieux comprendre ses causes si vous en avez été victime mais encore d'établir une échelle de probabilités d'éventuelles rechutes et ainsi de les éviter !

  • Le chocolat et le chirurgien

    Henri Joyeux

    • Rocher
    • 24 Octobre 2013

    Connaissiez-vous le nectar des dieux que les Mayas préparaient avec les fèves de cacao pour les préliminaires du mariage ? Saviez-vous que Cortes, sous Charles V en 1528, découvre le cacao et son importance, mais garde cette découverte pour lui ? Cinquante ans plus tard des cargaisons arrivent en Europe. Connaissiez-vous le cacaotier ? Il peut atteindre 15 mètres de hauteur. Saviez-vous que chez les Mayas, le défunt est accompagné de cacao ? Pour son voyage vers l'au-delà.
    Saviez-vous que la drogue la plus réclamée, la plus consommée de nos jours, ce n'est pas la cocaïne, ni le cannabis, ni même le tabac ou les alcools. C'est le chocolat. Connaissez-vous la matière grasse extraite de la pâte de cacao solubilisée ? C'est le beurre de cacao, matière grasse extraite de la pâte de cacao solubilisée ou non. Connaissez-vous le taux de sodium et de magnésium dans le chocolat ? Peu de sodium et plus de la moitié des besoins quotidiens en magnésium dans 100 g de chocolat noir.
    Connaissez-vous le chocolat spécial plaisir-bien-être riche en Omega 3 ? Savez-vous qu'un chocolat qui est riche en fibres alimentaires est bon pour régules votre transit intestinal ? Savez-vous qu'avec 1 carré d'Omégachoco vous vous libérerez des addictions commune chaque fois que vous aurez envie de : tabac, alcools forts et même haschich. Savez-vous différentier le vrai chocolat du faux ? Savez-vous que 4 carrés d'Omégachoco par jour stimule votre mémoire, votre coeur, vos réflexes et votre bien-être ? Savez vous que 2 carrés de chocolat noir par jour peuvent réduire votre tension artérielle ?

  • " Voici un livre indispensable à tous ceux qui ne veulent pas avoir un cancer, à tous ceux qui veulent guérir, à tous ceux qui ne veulent pas avoir une récidive.
    Trop de cancérologues n'ont pas le temps de parler de prévention. Quand le cancer est là, ils considèrent que c'est trop tard et n'osent pas évoquer les causes, alors que si les causes premières persistent, les risques de rechute sont évidents... Accessible au grand public comme aux étudiants et médecins sur le terrain, ce livre répond à vos questions pour toutes les localisations cancéreuses, quel que soit l'âge ; il ose dire tout haut ce que beaucoup pensent tout bas : "L'épidémie" des cancers peut régresser...
    Avec les médecins généralistes, c'est le grand public solidement informé qui, par ses changements de comportements, parviendra même à tuer le cancer. N'ayez pas peur de lire et de diffuser ce livre, vous apprendrez beaucoup et votre santé sera optimale pour guérir, mais aussi, dépister et plus encore prévenir. En cinq ans, d'énormes progrès sont possibles, ils dépendent de chacun d'entre nous ". Henri Joyeux.

  • Nos enfants ont soif de savoir, de comprendre.
    Ce sont très tôt des "chercheurs". Les "choses de la vie et de l'amour" les fascinent. N'attendons pas qu'ils soient troublés, que leur image de l'Amour soit déformée par les messages qu'ils reçoivent des médias. Il faut commencer tôt. Les devancer, même, dans leurs questionnements. Que dire ? Comment le dire ? Quand le dire ? Dès l'âge de 4 ans, raconter à Julie, Madeleine, Loïc, ce qu'elle, ce qu'il faisait dans le ventre de maman : " Tu entendais déjà la voix de papa et tu aimais tellement les caresses...
    ". Dès 6-7 ans, ils veulent savoir comment on fait les bébés. Il faut le leur expliquer, pas à pas. Papa devient très important. C'est le soir, avant ou après le temps des chatouilles et des câlins, avant que l'enfant ne s'endorme, que papa et maman, séparément, raconteront à leur enfant les "secrets de la vie". Ce livre vous donne un ordre chronologique d'explications. Il y a des choses qu'il faut dire en premier pour comprendre la suite.
    Lisez une à deux questions chaque soir, une fois maman, une fois papa. Et vous sentirez que ça passe. Cet apprentissage de l'amour, de la vie, il se fait avec chaque enfant, en particulier : c'est un secret pour son coeur, pour son intelligence qui comprend à un rythme qui lui est propre. Il lui donne sa place, à lui, surtout lorsqu'il a d'autres frères et soeurs ; et encore plus dans le cas de jumeaux ou triplés, parlez à votre enfant seul(e) à seul(e) : il sentira combien vous tenez à lui, combien son histoire est unique.
    Ce livre est aussi important pour votre enfant que pour vous. Et votre couple s'en portera mieux. Vous découvrirez ensemble la joie de votre enfant à entendre l'histoire des secrets de sa vie. Et vous parlerez tranquillement de son évolution. Commencez tôt, dès 4 ans. Vous verrez que l'adolescence se passera mieux. A 100 ans, votre enfant s'en souviendra encore.

  • Première question : as-tu lu, avez vous lu, le livre précédent, pour les 13-15 ans ? Lis-le vite avant de te plonger dans celui-ci.
    Car si tu n'es pas étonné(e) par les questions de tes copains, tes parents risquent de l'être. Dans ces livres, tout y est. Toutes vos interrogations sur les sujets les plus délicats. Recherche la question qui te gêne le plus. Suis l'argumentaire des réponses. Rien n'y manque. Nous respectons le jeune dans son cheminement et dans ses découvertes. Tes certitudes ont besoin, parfois, de chanceler pour s'affermir, pour que tu te fasses ta propre idée, sans avoir besoin d'expériences désolantes et dangereuses.
    En Europe de l'Ouest, ce millénaire n'a pas trois ans que nous observons près de 25 % de plus de cas de Sida. A l'Est, c'est une augmentation de 32 % chez les hétérosexuels, preuves que le préservatif ne suffit plus. La meilleure préservation, c'est qu'on vous prenne au sérieux, qu'on vous écoute, et qu'on vous devance dans vos interrogations. Pour cela, il ne faut jamais couper la ligne. Et tu n'auras plus besoin de fumer des pétards, de changer de seringues ou d'antidépresseurs.
    Tu te construiras fermement et courageusement. Tu réussiras plus facilement tes études parce que tu auras bien compris les différences entre l'amitié, l'attirance et l'amour.

  • C'est officiel en France : plus de 50 % des enfants naissent hors mariage, et 90 % des Pacs, détournés de leur objectif initial, servent à des couples hétérosexuels. Certains parlent " d'avancées ", d'autres de décadence... Depuis des siècles, pour ne pas dire des millénaires, les sociétés humaines reposent sur la famille, et la famille sur le mariage. Cette dernière institution apparaît bien comme le fondement commun de toutes les grandes civilisations. Faire ce rappel d'évidence permet de prendre conscience de l'ampleur du changement en cours et de ses conséquences. C'est sans doute dans cette perspective que Nicolas Sarkozy, souhaitant entreprendre une, politique de civilisation citait Edgar Morin : Le présent a un visage énigmatique et incertain. Tout ce qui peut sembler solide peut se déglinguer. Pour essayer d'interroger le futur, le passé doit être réinterrogé Quel est l'avenir de la famille sans le mariage ? Quel est l'avenir des enfants, des parents et même de la société tout entière dans des familles décomposées et recomposées, sans qu'aucune limite semble ralentir durablement le mouvement engagé ? La crise économique va remettre en question beaucoup de schémas jusqu'alors considérés comme immuables, mais pour la société, cette crise est déjà engagée depuis longtemps. Il n'est pas dit que la société n'en sorte pas plus tôt que l'économie, et autrement que les extrapolations de la situation actuelle le donneraient à penser.

  • Tu approches de tes 15 ans. Tu voudrais créer un monde à toi et tu éprouves un certain besoin d'indépendance. Cependant, ta personnalité se cherche. Tu voudrais t'affirmer et révéler toutes tes capacités à ton entourage. Peut-être as-tu été troublé(e) par des amis ou des amies, des conversations d'adultes, des bandes dessinées, la télévision ou des histoires pornos entre copains. Même si tu n'as jamais eu de problèmes, sache que dans ce livre tu te retrouveras et que tu trouveras aussi tes copains, tes copines. Il est essentiel que tu saches tout ce qui risque de t'arriver au moment où s'éveillent ta sexualité et ta capacité d'amour. Parce que la sexualité, l'amour, c'est le jardin intérieur , tu es entièrement concerné(e). Tu as le droit et le devoir de tout savoir, c'est seulement comme ça que tu pourras rester vraiment libre.

  • Utilisé depuis l'Antiquité, le thym est étudié encore aujourd'hui pour ses propriétés médicinales et gustatives. Ecologique, cette plante possède de nombreuses vertus et rentre dans la composition de remèdes sous la forme de thymol, thymoquinone ou d'huile essentielle. L'auteur démontre ses intérêts notamment dans le traitement des cancers.

  • Dans sa vérité, ce livre surprendra parce qu'il est construit sur le réel : 38 situations très différentes, telles qu'elles sont vécues par les 20-30 ans que nous avons écoutés ou qui nous ont écrit. Chacun y trouvera ce qu'il vit ou cherche à vivre tant bien que mal, avec ses interrogations, ses doutes, ses passions. Un dénominateur commun : la construction dans la durée et dans la réalité d'un Amour qui nous dépasse. - Comment choisir celui ou celle que l'on aime ? - Comment se détacher d'un amour qui étouffe ? - Des relations sexuelles ou des relations amoureuses ? Vivre avec le Sida ou la séropositivité est aussi un problème actuel qui est abordé sans tabou. Tout au long de ces dialogues, le souci des auteurs reste le bonheur et l'épanouissement plein de chacun. Même les situations les plus difficiles peuvent être transformées et regardées d'une manière positive. L'espérance reste toujours le moteur de l'amour. Aujourd'hui, dans une société où les relations faciles et éphémères sont souvent la seule perspective amoureuse, prendre le temps de se connaître et de connaître l'autre est plus que jamais indispensable à la réussite durable de l'amour. Ce livre fait suite à la collection Ecole de la Vie et de l'Amour dont les petits livres - Dis-moi, maman, comment il vient le bébé ; Annonce de la puberté ; Sentiments, sexualité, Sida ; Je suis amoureux, tu es amoureuse - connaissent auprès des jeunes un immense succès.

empty