Seuil

  • L'ivresse du poulpe

    Fred Bernard

    • Seuil
    • 24 Septembre 2004

    1922. Jeanne Picquigny et Barberine Love Peacock se lancent dans un chassé-croisé entre New York et Cuba pour retrouver les films du Mokélé et surtout Eugène, qui n'aurait pas disparu en mer.
    De son côté, lui vivote sur l'île entre contrebande, rhum et révolution.
    Suite de La Tendresse des crocodiles, le dernier livre de Fred Bernard nous transporte dans un univers où se mêlent les souvenirs, l'amour, la solitude et la rage, où les armoires ont des secrets à livrer, où les poulpes boivent trop.
    Des planches en noir et blanc qui disent les errances et les quêtes personnelles, entre poésie et violence, sur fond de politique internationale.
    Fred Bernard, destiné à devenir artisan maçon comme son frère, son père, son grand-père et son arrière grand-père, rompt avec la tradition familiale et entame des études aux Beaux-Arts puis à Émile Cohl à Lyon.
    En 1995, il signe son premier contrat au Seuil en illustrant La Licorne vengeresse de Philippe-Henri Turin.
    Depuis, il a enchaîné les succès avec son compère François Roca : Le Train jaune, Monsieur Cloud nuagiste et Jésus Betz.

  • L'histoire de Jésus Betz, l'homme-tronc à la voix de soprano. Vigie sur un baleinier, éborgné par une mouette, il est recueilli par l'énorme Mamamita. Bientôt, tous deux tombent sous l'emprise de Max Roberto qui les exhibent dans les bars. Lorsqu'il trouve enfin le courage de s'enfuir avec son ami Pollux. Il décide de s'enrôler dans un cirque où, enfin traité avec respect, il connaîtra le succès et le bonheur auprès de Suma Katra, une belle acrobate muette.

  • Paris, printemps 1889. La tour de 300 mètres est achevée. Gustave Eiffel est content. Billy Powona n'a vécu que pour ça et pour la beauté et la douceur de La Garenne pendant deux ans. Ah, La Garenne, le cabaret de la Bête à Bon Dieu, Montmartre et ses artistes ! Billy était heureux. Mais Nicéphore Palamas, un homme d'argent qui sent la mort, est de retour. Il veut La Garenne, rien de moins. Et il est prêt à tout pour l'avoir, et surtout au pire.
    Quand l'amour soulève des montagnes, il écrase tout sur son passage !

  • Un petit garçon monte dans la vieille locomotive de son grand-père. C'est l'occasion d'un voyage dans le temps et dans l'espace au cours duquel l'enfant se laisse emporter avant de se réveiller, la clé de la locomotive serrée dans sa main...

empty