François Boucq

  • Après le massacre des Apaches dans l'épisode précédent, l'affrontement entre le Bouncer et la mystérieuse « Veuve Noire » semble inévitable.
    Instigatrice de la tuerie, cette manipulatrice convoite insatiablement les terres de la région autant qu'elle dévore ses amants. Le Bouncer n'hésitera pas longtemps à s'engager dans la lutte, surtout quand l'institutrice de Barrow City lui vendra ses charmes pour mettre un terme aux agissements de sa soeur malfaisante.
    Les auteurs dénouent tous les fils de l'intrigue amorcée dans La Veuve noire. On y retrouve les ingrédients pittoresques qui ont fait le succès du western le plus original et le plus sulfureux du moment : personnages hauts en couleur - comme la brute Axel Head, au fer de hache fiché dans son crâne et traînant sa marmaille criminelle derrière lui - action et coups de théâtre au service d'une intrigue rondement tissée.

  • Impliqué en raison de sa complaisance envers les Apaches que certains tentent d'exterminer, le Bouncer sauve une jeune squaw. Il subit également les tentatives de séduction de l'institutrice, tandis que se prépare son affrontement avec un personnage redoutable, la "Veuve noire". Cette dernière est déterminée à s'approprier la principale richesse de la région : une rivière souterraine. Massacres et bandits pittoresques sont au rendez-vous d'un western où les auteurs dépeignent la face obscure des appétits humains. François Boucq y atteint de nouveaux sommets dans son dessin et sa mise en scène.

  • Cet homme est un grand fauve. Avec son costume-léopard, son regard noble et perçant, son stylo planté dans le nez, sa démarche souple et puissante, il séduit autant qu'il inspire la crainte. Et son cri, vous avez entendu son cri ? Cet homme s'appelle Moucherot, Jérôme Moucherot. Sa mission : tordre le cou à la peur du lendemain afin de permettre à tout un chacun de prendre en marche le train du progrès en laissant sur le quai les tracas du quotidien. Autrement dit, Jérôme Moucherot est agent d'assurances. Mais pas tout à fait comme les autres...

  • C'est toujours avec frénésie que Jérôme Moucherot s'aventure dans la jungle de la société. Chacun a sa façon d'y survivre, mais lorsque Loulou, le petit dernier de la famille Moucherot, est avalé par un requin, pas question pour notre guerrier déjanté de céder : le temps de la cohabitation avec les prédateurs est révolu !

  • La vie moderne comporte bien des dangers. Jérôme Moucherot, grand fauve conquérant de l'impossible, mâle dominant au sommet de la pyramide de l'évolution (selon Leonard de Vinci lui-même!) a réussi à les braver pour en tirer parti. Parfaitement adapté à son milieu, il traque sans pitié les victimes de l'insécurité de la jungle urbaine.
    Cet album propose une étude scientifique de haut niveau sur ce remarquable spécimen à l'autorité naturelle incontestable.

  • Si la fin des temps est pour demain, Jérôme Moucherot n'est pas de ces assureurs qui remettent au lendemain ce qu'ils ne peuvent assurer le jour même! Le troisième millénaire n'a qu'à bien se tenir, et ce ne sont pas les raz-de-marée de cages d'escalier, les glissements de terrain de salle à manger ni les petites apocalypses de fins d'après-midi qui vont impressionner Jérôme Moucherot, assureur contre l'imprévu... Le Tigre du Bengale assure!

  • A l'occasion de la commémoration de la mort de Léonard de Vinci, Boucq rend hommage au génie de Renaissance et, par ailleurs, voisin d'immeuble de son personnage fétiche, Jérôme Moucherot, à travers deux grandes histoires inédites qui font pénétrer dans l'intimité loufoque du fameux peintre de La Joconde.
    Le tout accompagné de ses dessins parus sur le site du Monde et sa page Facebook. Le livre sera également un catalogue de forme humoristique, entre la magazine féminin et la revue illuminati, qui accompagnera l'exposition qui se tiendra au Musée de la franc-maçonnerie du 2 mai à la fin septembre.
    Le tout sera alterné avec des textes où sont révélés les diagrammes cachés derrière les peintures de Léonard de Vinci et leur lien avec ceux qu'on retrouve dans la conception des cathédrales et comment il l'applique à certaines de ses bds comme son Face de Lune.
    L'ouvrage fera l'objet d'une édition à tirage limité diffusée et distribuée directement par les éditions i.

  • Le monde est une jungle, c'est bien connu. Jérôme Moucherot, surnommé le Tigre du Bengale, y évolue du mieux qu'il peut. Cet agent d'assurances, petit cadre moyen, se bat quotidiennement pour trouver de quoi nourrir sa famille. Malheureusement, à chaque fois, l'Imprévu se met sur son chemin et l'empêche de conclure. Et il est tenace, l'Imprévu, foi de Moucherot!

  • Yahouhhh! C'est les vacances! Mais pour le tigre du Bengale, ce n'est pas une sinécure. après avoir ragaillardi par un exorcisme psychomoteur sa petite 4 CV fragile des nerfs, le voilà embarqué dans une aventure périlleuse où les non-sens giratoires des itinéraires bis passent par les fils à haute tension. Notre héros assureur aura fort à faire pour nettoyer le ciel des abominations d'une terrible menace épidémique, le péril pied-de-poule.

  • La rencontre de la mort et d'un cochon nommé Lao-Tseu. Toute la fantaisie de François Boucq dans des histoires courtes délirantes.

  • Une pochette numérotée et signée à tirage limité de 350 exemplaires réunissant un portfolio de 28 cartes, chacune reprenant une lettre de l'alphabet et un thème de la banlieue par le dessinateur du blog politique du "Monde" et le collaborateur de la rubrique écologie de "Charlie Hebdo".

  • Redécouvrez l'humour surréaliste et déjanté de François Boucq à travers ses histoires courtes parues initialement dans la mythique revue « À suivre ».

  • La rencontre de la mort et d'un cochon nommé Lao-Tseu. Toute la fantaisie de François Boucq dans des histoires courtes délirantes.

  • Redécouvrez l'humour surréaliste et déjanté de François Boucq à travers ses histoires courtes parues initialement dans la mythique revue « À suivre ».

  • Un point c'est tout

    François Boucq

    • Lombard
    • 27 Février 2015

    Redécouvrez l'humour surréaliste et déjanté de François Boucq à travers cet album mythique regroupant histoires courtes, illustrations et digressions délirantes sur notre monde contemporain.

  • La rencontre de la mort et d'un cochon nommé Lao-Tseu. Toute la fantaisie de François Boucq dans des histoires courtes délirantes.

  • Les Moinot sont heureux ! Ils ont découvert le nid d'amour qu'ils souhaitaient au second étage d'une HLM portant le n° 109 d'une riante cité de banlieue. Ils font connaissance avec leurs délirants voisins...

    A leur arrivée, Monsieur et Madame Moinot sont évidemment accueillis par le gardien de l'immeuble. De toute évidence, la sécurité règne dans le bâtiment : Marcel est un vrai costaud tout bodybuildé et il a l'art et la manière de faire respecter l'ordre et développer le sens civique des habitants. Son chien du genre policier a aussi des arguments très persuasifs. Irina, sa pulpeuse compagne russe est, elle, très avenante. Au rez-de-chaussée, vit également Marie-Rose, une octogénaire toujours demoiselle, plutôt imposante, à l'esprit vif, très serviable, mais mauvaise langue. Sur le même palier que les nouveaux venus, habitent Iggy et Luna, un couple très «gothique» fana de hard rock et sans tabous...

    Tout s'annonce bien pour les Moinot, si ce n'est que le déménageur s'est trompé et a expédié les meubles à une autre adresse... Par chance, il y a les voisins !

  • Redécouvrez l'humour surréaliste et déjanté de François Boucq à travers ses histoires courtes parues initialement dans la mythique revue « A suivre ».

  • Redécouvrez l'humour surréaliste et déjanté de François Boucq à travers ses histoires courtes parues dans la mythique revue « A suivre ».

  • La rencontre de la mort et d'un cochon nommé Lao-Tseu. Toute la fantaisie de François Boucq dans des histoires courtes délirantes.

  • La France selon Boucq :
    Une grande leçon de bistrosophie en huit chapitres animée par Jérôme Moucherot: lepénite aiguë, dessous de la Mairie de Paris, poubelles du Carlton, augmentation du coût de la vie, rigolos sans frontière, investisseurs d'outre-espace, corps qui n'en font qu'à leurs têtes ...
    Un extrait de rigolade mélangé à une rasade de bonne humeur !
    Si la réalité vous dépasse, ne vous laissez pas abattre.

  • Edition limitée en 2 volumes de 120 et 56 pages.

    Une grande leçon de bistrosophie en huit chapitres animée par Jérôme Moucherot:
    Lepénite aiguë, dessous de la Mairie de Paris, poubelles du Carlton, augmentation du coût de la vie, rigolos sans frontière, investisseurs d'outre-espace, corps qui n'en font qu'à leurs têtes ...
    Un extrait de rigolade mélangé à une rasade de bonne humeur !
    Si la réalité vous dépasse, ne vous laissez pas abattre : sachez la rattraper !

  • Le monde selon Boucq

    François Boucq

    Pour une rentrée qui assure, Boucq et son personnage fétiche, Jérôme Moucherot, s'attaquent au monde dans tous ses états. Ni plus ni moins. Ils se confrontent, chapitre après chapitres, aussi bien aux forces du mal qui se nichent derrière leur réfrigérateur ou qui sont à revendre, qu'à l'homo politicus aux mille visages (autant que de mensonges pré et post-électoraux), voient la mort en rose, essaient d'oublier l'enfer des médias et à la douloureuse question de la torture de la langue française (la torture à la portée de tous) en jouant au Politicoland, tout ça entre deux pauses au troquet (dont la tenancière n'est autre que Marine Lepen et les clients Trump ou Fillon), bref, dans le plus pur esprit de la bistrosophie qui a fait leur succès. Chaque chapitre alterne bandes dessinées et fausses pubs, annonces, courriers des lecteurs, etc., dans un esprit Charlie-hebdo revu façon Hara-Kiri, donc particulièrement délirant et drôle.

empty