Fatima Ammari-B

  • Moumoutes, malfrats et grosses embrouilles. Une intégrale qui sent bon les seventies et la blaxploitation !

    Inner City. Dans les années 70. Arnold et Willy Brown sont frères et voleurs de bagnoles. Une activité peu respectable mais qui leur assure un train de vie tranquille. Jusqu'au jour où les deux nigauds ne trouvent rien de mieux à faire que de piquer la caisse d'un certain Yaphet Kotto, caïd de la mafia locale. Bon bien sûr on rend la voiture à son propriétaire, on s'excuse bien plat et on jure qu'on ne recommencera pas. Sauf que Kotto estime que les frères Brown lui sont redevables... et que ces derniers doivent donc exécuter pour lui de gros contrats bien sanglants... L'ascension d'Arnold et Willy vient de commencer. Elle sera aussi rapide que leur chute...

    Menée par Fatima Ammari-B et Bruno, une trilogie sombre et au graphisme soigné. Dont chaque tome raconte la même action mais du point de vue de personnages différents. Une oeuvre remarquable d'action, d'humour et de maîtrise.

  • Inner City, côte Est des Etats-Unis, septembre 1972. Priest, l'un des grands caïds de la mafia locale, sort à peine de prison. Mais le comité des mafieux ne compte pas lui redonner un secteur aussi facilement. Il va devoir refaire ses preuves... Sous la main, il dispose encore de quelques fidèles, d'une valise de dollars, mais surtout d'une grosse quantité de poudre qu'il compte revendre d'un coup. Tant pis s'il perd un peu d'argent, cette somme lui permettra de récupérer plus rapidement son indépendance. Il a un client, Yaphet Kotto, et les sbires de Kotto envoyés pour effectuer la transaction sont Arnold et Willie, les protagonistes du premier tome. Un habile récit croisé qui n'est pas sans nous rappeler la trame narrative et l'ambiance du « Jacky Brown » de Tarantino ! Bienvenue en pleine « blaxploitation » : l'ambiance qui règne ici, c'est Marvin Gaye, « Foxy Brown », la « Tamla Motown », la boxe, le jazz, les quartiers blacks, la drogue... On se croirait parfois dans un film de Tarantino, Scorsese ou Altman... Une BD jubilatoire en tous points !

  • Yaphet Kotto est un grand ponte de la mafia urbaine. Son secteur : la marijuana. Ses meilleurs exécutants, les frères Arnold et Willie, son meilleur contact : Priest, les protagonistes des deux premiers volumes de la série. Aujourd'hui, c'est au tour de Yaphet de prendre le devant de la scène. Mais le moins qu'on puisse dire, c'est que le petit bonhomme n'a pas le vent en poupe. Commerce déficitaire, dernière cargaison de drogue de mauvaise qualité, fuite des clients... Sans oublier le Conseil qui se montre de plus en plus hostile à son égard, de moins en moins patient... Voici la déchéance d'un homme sans scrupule dans une atmosphère afro-américaine brossée de main de maître et qui va entraîner dans le sillage de son inéluctable chute Arnold, Willie et Priest. Un album époustouflant par son ambiance sombre et palpable.

empty