Jeunesse

  • D'habitude Piouh n'a peur de rien. Mais quand il a peur c'est comme s'il avait peur de tout. Le noir silencieux / Le noir bruyant / Les respirations silencieuses / Les respirations étranges / L'ombre de Gisèle / L'ombre de l'armoire /L'ombre de lui-même / L'ombre de la mouche / Les mouches / Les mouches qui ressemblent à des guêpes / Les guêpes / Les piqûres de guêpes / Les morsures de tigre...
    Et bien sûr en premier, Piouh a peur du Crocky ! Car selon la légende, le Crocky aime remplir sa grotte intérieure de son pêché-mignon : le ragoût d'oiseau rond tout jaune à la sauce de grenouille péteuse accompagné de friture d'ailes de coccinelle...
    Alors, quand un Crocky pénètre dans le grand bois, c'est la panique. Le super secret n°27 de Papipiouh fonctionnera-t-il ? Et si, au fond, Piouh et Crocky n'étaient pas si différents qu'ils n'en ont l'air, et que l'arrivée de Crocky était une chance pour les habitants du grand bois ?

  • Quand la mort frappe trop tôt, comment réapprend-on à vivre ? Y a pas que la vie, mais la vie bouillonne au coeur de ce roman !
    Un vendredi soir comme un autre au Dakota, la boîte de nuit à la mode du moment. Les jeunes, venus des quatre coins de la campagne champenoise, se retrouvent, boivent, dansent, s'éclatent.
    Parmi eux : Poussin, Griez et Sko, trois amis qui ont grandi dans le même village - aussi différents que potes à la vie à la mort. Pas loin d'eux, il y a Annabelle, la plus cool des filles, et sa petite soeur Cléo qui bouillonne d'admiration et de rage pour son aînée.
    Les shots s'enchaînent, la nuit file comme un éclair et Sko, d'habitude sérieux et réservé, se sent pousser des ailes ; les baisers avec Annabelle sont électriques, si évidents qu'il en oublie Virginia, sa copine...
    La gueule de bois du petit matin n'enlève rien à la magiede la nuit ; Sko ne pense qu'à Annabelle.
    Quand l'accident arrive, il enlève avec lui, en un fracas de tôle, jeunesse et amour naissant.
    Restent alors les vivants.

  • « C'est un beau matin. Le matin que Mousse attendait. » Caché dans sa grotte, Mousse regarde à gauche, puis à droite, et, pour la première fois, sort voir le monde. Au cours d'un périple mouvementé, il zigzaguera avec délice, se cognera avec maladresse, se fera des amis, des ennemis, pour enfin rentrer chez lui le soir, riche de nouvelles expériences et de belles amitiés.

  • Depuis toujours, Clic et Cloc sont les meilleurs amis du monde. Ils ne se quittent jamais. Jusqu'au jour où Cloc disparaît. Paniqué, Clic part à sa recherche : "Avez-vous vu Cloc ?" Loin de son ami, il s'inquiète de ne plus être vraiment lui... Sans Cloc, est-il toujours Clic ?

  • Comme chaque année, le deuxième samedi du mois de juillet, Tara et ses parents partent en vacances dans le camping Momo's. Pour Tara, ce séjour est une bouffée d'oxygène car elle retrouve la rivière et Adam, son ami de toujours, qui, cet été, ne la laisse pas indifférente. Mais l'arrivée d'Eva bouleverse la relation entre Tara et Adam car elle s'incruste dans leur duo, provoquant des coups bas.

  • Monsieur Mok

    Estelle Billon-Spagnol

    Monsieur Mok vit seul avec son oiseau, sa collection de boîtes et son arbre. Il a décidé de ne plus sortir de chez lui. Jusqu'au jour où..

  • Benjamin a raté sa rentrée dans sa nouvelle école. Allez savoir pourquoi. Il était pourtant habillé et coiffé normalement, avec un cartable même pas ringard. Il aurait peut-être dû rire en arrivant, ou au moins sourire un peu, ou alors pas du tout ? Avoir l'air assuré, ou même arrogant ?
    Quoi qu'il en soit, les AUTRES l'ont appelé "Tête de hareng " et lui ont ordonné d'aller rejoindre, sous le préau, les autres zéros : " Ampoule-man ", " Dents-de-vache " et " Mange-poubelle ".
    Benjamin ne les aime pas, les autres " zéros ", et il trouve qu'ils ont bien mérité leur sobriquet. Lui, par contre, il n'a rien à voir avec eux, il n'est pas une tache ! Pourtant, il fera ce que les AUTRES ont décidé ; il a même dû signer un papier avec le règlement pour les Zéros. Et les jours se succèdent, plus lourds à porter les uns que les autres...
    Il n'y aura pas de solution miracle pour Benjamin et ses alliés malgré lui... mais, tout de même, ils découvriront que la soli­da­rité peut leur apporter un certain répit.

  • Après avoir renoncé à devenir princesse, Josepha veut devenir pirate ! Lorsqu'elle lit la petite annonce de Barbe-Douce, qui recherche un moussaillon-stagiaire, la petite sorcière répond illico. Voilà comment elle entraîne ses fidèles amis, Frouk le hibou et Markus, son amoureux de vampire, au port de Piratec-sur-Bulot !
    Mais leur enthousiasme retombe bien vite : le Navirus Terriblus n'est qu'une Barcus Ridiculus, son capitaine n'est monstrueusement pas imposant et sa mission est atrocement idiote : Barbe-Douce veut trouver le trésor de l'île du Crâne-Minus pour gagner l'amour de Hildung-La-Magnifique (hum, qui est en fait une horrible piratesse !).
    Josepha va pourtant se laisser attendrir par le coeur d'artichaut de ce pirate pas comme les autres et mettre ses pouvoirs magiques à son service. Pour le meilleur. et pour le pire !

  • Un petit singe répond au narrateur qui lui demande : "Bonjour petit, qui es-tu ?" - Je suis l'animal le plus fort du monde ! répond le petit.
    Mais visiblement, ce n'est pas le cas...
    - Pas grave, je suis l'animal le plus rapide du monde !
    Mais là encore, ce n'est pas ça...
    Etc. Énervé, il finit par crier : "Je suis qui alors ?" Heureusement, sa maman (et toute sa famille) va venir le rassurer...

  • Chiche !

    Estelle Billon-Spagnol

    Chiche de retrouver le mot, l'expression, ou le proverbe caché dans l'illustration ? Les indices sont donnés sur la page de gauche sous la forme d'une devinette, d'une charade et autres jeux de langage, par ordre croissant de difficulté. Les réponses et les explications sont données en fin d'ouvrage.

  • Ce matin, Carlos est paresseux.
    Il ne peut pas sortir de son lit.
    Trop fatigué.

    Mais il sursaute.
    "Mes carottes !". Et oui, il va falloir choisir entre le lit et la chasse aux carottes. Entre la paresse et la faim... Mais quelle chance ! C'est Écureuil qui passe par là.
    - Hé copain, tu peux me ramener deux trois carottes ?
    Mais l'écureuil n'entend pas et poursuit son chemin.
    Un couple de canards se pose sur le toit de Carlos. Chance !
    - Hé les copains, vous pouvez me ramener des carottes ? demande Carlos.
    Mais les canards déposent des salades.
    Quand soudain, voici la tortue qui pointe le bout de son nez.
    - Hé copine, s'égosille Carlos, tu peux me ramener deux carottes ?!
    Mais la tortue n'est pas pressée et l'estomac de Carlos crie famine.

    Alors Carlos prend son courage à deux mains.
    Mais il fait déjà nuit et la peur envahit le lapin.
    Il devra se contenter des salades...

    Le lendemain matin, Carlos est réveillé à la première heure. "C'est l'heure des carottes !" Il est bien décidé à trouver des carottes.
    Mais il découvre vite que la limace est passée par là...
    Elle a croqué SES CAROTTES !

    Et la limace ? Elle est bien déçue.
    - Vraiment pas bonnes ces carottes, dit-elle, mais j'avais la flemme d'aller me chercher une salade.

  • Mister Mok

    Estelle Billon-Spagnol

    Qui est donc ce mystérieux Mister Mok ? Pourquoi vit-il retranché chez lui, avec un oiseau, des boîtes et un arbre centenaire pour seuls compagnons ?

  • Petit lagouin

    Estelle Billon-Spagnol

    D'une belle histoire d'amour entre une lapine et un pingouin nait Petit Lagouin, un peu lapin, un peu pingouin.
    Différent, bizarre, moche même, on peut le dire. Petit Lagouin, des fois, aimerait vraiment être normal. Esseulé, abandonné, Petit Lagouin devra croiser un loup affamé, prêt à ne faire qu'une bouchée de notre petit lagouin, pour comprendre et faire comprendre que les différences sont une force.

  • Le grong

    Estelle Billon-Spagnol

    Même les affreux jojo et monstres de tous poils peuvent perdre confiance.
    Grong est un monstre terrible.
    Ses journées s'écoulent normalement et les nuits, ses poils hérissés, le voilà à la poursuites de vos rêves. Alors, il s'intalle, prend le pouvoir et devient notre pire cauchemar. Bref, Grong est doué. Il a même le meilleur palmarès de la Société des Monstres.

    Mais ça, c'était avant. Avant qu'au détour d'une nuit ordinaire, une petite fille, l'ait confondu avec une simple peluche ridicule. L'affront.

    Depuis, plus rien. Maman a essayé ses remèdes de grand-mère, papa table sur la détente, le médecin est sceptique.il faut attendre.
    Grong reprendra-t-il confiance en lui ?

    L'instinct du monstre endormi reprendra-t-il le dessus ?

  • Les soeurs Tsss sont détestables et toujours persuadées d'avoir raison : le décor est planté ! Dans la collection Bidule, drôle et décalée, les soeurs Tsss ont parfaitement leur place. Des illustrations et un texte originaux et pleins d'humour, le tout imaginé par Estelle Billon-Spagnol : à mettre entre toutes les mains !

  • Josepha Véronika De La Luna est une petite sorcière très douée : elle sait parler aux animaux, préparer des potions mortelles et maîtrise à la perfection des sortilèges comme le jeveussa ou le miam-miam-goulou-goulouvienzamoi !
    Sauf que Josepha Véronika De La Luna en a assez de ses cheveux rouges, de son nez trop crochu et des bouses de dragon ! Elle veut devenir Princesse Gwendoline pour gambader avec les licornes !
    Mais qui peut l'aider à réussir une telle transformation ? Arthura, la plus vieille des sorcières encore en vie, bien sûr ! Zoum zoum, Josepha glisse Frouk, son fidèle hibou, dans sa poche et enfourche son balai. Direction : le Bois- Sacrément-Loin.
    Ainsi démarre une quête à la licorne super-périlleuse, où Josepha devra affronter un imprudent balai-bus, un dragon enrhumé, un escargot ensorcelé et un prince pas forcément charmant. Rien que ça !

  • « Mon grand-père à moi, il déteste qu'on l'appelle Papi ou Pépère. », « Ma mamie, elle déteste la fête des grands-mères. », « Moi, mon papi, il adore les séries ! ».
    Dans ce recueil pas comme les autres, les petits-enfants parlent de leurs grands-parents. Et ce qui apparaît, c'est leur diversité: celle des âges (ils ne sont pas tous à la retraite), des loisirs (ils ne font pas tous du tricot), ou encore des origines (certains parlent avec un accent). Un joyeux florilège dans lequel tous les grands-parents se retrouveront, et qui en décomplexera beaucoup, car il y a autant de grands-parents que de façons de s'investir dans la vie de ses petits-enfants.

  • Polly déteste le dimanche : tout y est gris, fade et plein d'ennui. Qu'à cela ne tienne, elle est bien décidée à changer les choses. Avec l'aide de Monsieur Samedi et de Monsieur Dimanche, les gardiens du week-end, elle va tenter de trouver la recette parfaite pour rendre cette journée extraordinaire !

    Ajouter au panier
    En stock
  • Les garçons comme les filles ont le droit de pleurer, de jouer à la poupée, à la dînette, au papa et à la maman, à l'élastique, à la marelle., de ne pas être tous les jours des super-héros, d'aimer qui ils préfèrent : garçon ou fille (ou les deux).

  • Les papas comme les mamans ont le droit de ne pas être parfaits, de se lever la nuit pour le pipi au lit, d'être des papas-poules, de se mettre en congé paternité, de n'être ni sportifs ni bricoleurs ni costauds et de vivre leurs histoires d'amour comme ils veulent.

  • Les filles comme les garçons ont le droit d'être débraillées, ébouriffées, écorchées, agitées, de choisir le métier qu'elles veulent, de ne pas être tous les jours des princesses, d'aimer qui elles préfèrent : fille ou garçon (ou les deux).

  • Après des études de droit, Estelle Billon-Spagnol entre dans la police. À trente ans, elle prend un virage à 180 degrés et publie son premier album chez Talents Hauts. Elle a depuis publié une vingtaine d'albums et romans jeunesse.
    Le livre : Les mamans ont le droit de ne pas être parfaites, de réparer des vélos, de s'éclater à leur boulot, d'être tranquilles quand elles lisent aux toilettes, de changer de vie et de vivre leurs histoires d'amour comme elles veulent.

  • C'est toujours la même chose : "Brossage des dents, pyjama, histoires du soir, pipi et au lit !" Mais Ollie et Ludo n'ont pas envie de dormir. Alors ce soir... C'est TATA qui raconte !
    Cette fois, c'est chez leur tata Meg, à la campagne, que Ollie et Ludo passent la nuit ! Et comme ils ont peur de faire des cauchemars, leur raconte l'incroyable aventure qui lui est arrivée quelque temps plus tôt : deux drôles de personnages, aux allures de héros de contes de fées, étaient venus la chercher pour lui demander de les aider à réparer la grande "machine à rêves", celle qui fournit en songes la planète entière. Cette machine fonctionne grâce à des nuages (les blancs donnent de jolis rêves, les gris, des songes rigolos et les noirs, des cauchemars). Or tata Meg est météorologue. Alors les nuages, elle s'y connaît !
    Et quand on sait comment les cauchemars se fabriquent et d'où ils viennent, ils font déjà beaucoup moins peur, n'est-ce pas ?

  • Un méli-mélo pas comme les autres pour se jouer des stéréotypes. Dix combinaisons permettront aux 3-5 ans de mélanger têtes, corps et pieds de personnages, qu'ils soient filles ou garçons : les filles pourront ainsi porter un costume d'astronaute, et les garçons jouer à la dînette !

empty