Eliane Camargo

  • Premier abécédaire dans ces langues, permet l'alphabétisation des petits Apalaï en langue maternelle.

  • Cet ouvrage présente un échantillon de l'univers lexical du wayana, langue de la famille linguistique caribe. En tant que dictionnaire analogique, il se compose d'entrées regroupées en champs lexicaux. Les items sont accompagnés de leurs dérivations lexicales précisant les nuances de sens qu'elles peuvent présenter. Le cas échéant, l'origine du mot est précisée. De nombreux exemples illustrent leur emploi dans différents contextes. Plusieurs entrées sont accompagnées de commentaires utiles à leur compréhension, sans toutefois prétendre en épuiser tous les champs sémantiques. En effet, notre objectif est d'offrir au lecteur une première approche de la langue. Ainsi, muni d'informations tant linguistiques qu'ethnographiques, il pourra saisir la langue et la culture wayana sous tous leurs aspects et en apprécier toute la richesse.
    />

  • Recueil trilingue des récits fondateurs des cultures apalaï et wayana, présentes au Brésil, en Guyane et au Surinam. Présentation de ces deux langues caribes. Réappropriation de leur culture par deux peuples permettant la transmission écrite de leur patrimoine oral.

  • Cet ouvrage bilingue wayana-français raconte deux mythes wayana enrichis d'un texte libre de Mataliwa qui explicite les conceptions culturelles et l'usage passé et présent du ciel de case et du roseau à flèches, objets essentiels de la société wayana. Le premier récit sur l'origine du ciel de case est étroitement lié au tukusipan, grande case traditionnelle collective et donc au rituel de purification, eputop, connu en français sous le nom de maraké.
    Ce plateau circulaire en bois est décoré de motifs traditionnels peints qui représentent des chenilles et des monstres aquatiques. Leur symbolisme renvoie à des règles de conduite socioculturelles. Ne pas les respecter affecte le corps et provoque des maladies. Le ciel de case est donc partie intégrante du patrimoine immatériel des Apalaï et des Wayana, deux sociétés caribes. Le roseau à flèches symbolise quant à lui l'habileté et la force du serpent. Il appartient à la mythologie pan-amazonienne.

empty