Denise Bouchet-Kervella

  • Après la mise en évidence par Freud, en 1927 et 1938, de la complexité des mécanismes psychiques inconscients qui sous-tendent les conduites sexuelles fétichistes masculines, de nombreux auteurs postfreudiens ont élargi et complexifié la causalité freudienne exclusivement centrée sur l'angoisse de castration, en introduisant parallèlement l'existence chez ces patients d'angoisses plus précoces voire archaïques concernant les relations avec l'objet primaire.
    Cette monographie vise à montrer l'extrême diversité clinique des formations psychiques à valeur fétichique, au-delà des pratiques sexuelles et au-delà du seul masculin, et à réinterroger leur fonction dans l'économie psychique globale, selon une approche extensive reflétant les courants de pensée contemporains issus des problèmes posés par les cliniques actuelles.

empty