Langue française

  • Brins de zinc

    Daniel Rocher

    Toutes ces histoires sont rigoureusement authentiques. Certaines paraîtront donc incroyables. La plupart sont datées et localisées. Cela répond à un besoin que l'on a eu de rappeler une évidence : ce qui est pris sur le vif s'évanouit dans le néant, mais, en même temps, les images les plus fugaces sont souvent celles qui s'accrochent le mieux à notre mémoire. Nous sommes faits de cette mosaïque dérisoire autant que de nos projets grandioses. Quant au ridicule, il guette chacun d'entre nous et nous invite donc à la compassion vis-à-vis d'autrui. Et quant à la sagesse, pour ceux qui en rêvent encore, elle commence par savoir rire de soi. Quant à ce recueil, on voudrait qu'il tombe, page par page, comme un joyeux goutte-à-goutte. Y a-t-il des volontaires pour la perfusion ? Un étonnant florilège de vignettes comme autant de brèves de comptoir recueillies par l'auteur du Voyage de Monsieur Raminet.

  • Monsieur raminet - pussy -, soixante-six ans aux prunes, tout juste retraité de droit, passe le permis, s'achète une voiture et, ni une ni deux, se précipite - à 90 km/h - vers saint-malo.
    En chemin il embarque la pétulante jane, auto-stoppeuse partie des états-unis pour découvrir le monde et, accessoirement, la vie. entre monsieur raminet, sorte de monsieur hulot lunaire, et la jeune américaine au franc parler, le road movie aborde la bretagne entre cocasserie et tendresse pour un roman unique en son genre, aux figures inoubliables. un livre qui fait du bien.

empty