Bussachini

  • Giorgio, ex-militant d'extrême gauche, a trahi tous ses anciens camarades pour échapper à la prison et profite de son charme pour séduire les femmes et les voler. Il découvre le goût du crime en essayant de se refaire une virginité politique qui lui permette de rentrer dans la bonne société nantie. Reprenant la tradition du roman de formation de l'Angleterre du XVIIIème siècle, l'auteur nous fait suivre le monologue intérieur d'un parfait criminel en marche vers la richesse et la respectabilité sociale. Le séduisant protagoniste n'a qu'un seul but : laisser derrière lui un passé politique auquel il n'a jamais vraiment cru et rejoindre le monde des riches et des vainqueurs. Cette bande dessinée, adaptée du roman de Massimo Carlotto, numéro un des polars et thrillers en Italie actuellement, nous montre sans complaisance aucune la société du Nord du pays aussi réelle que corrompue.

  • Qui a dit que le crime ne paie pas ? Giorgio Pellegrini, ex militant d'extrême gauche a bâti toute sa vie sur la violence et est prêt à tout pour être admis au sein de la société qu'il a terrorisée pendant des années. Pour sortir de prison il a trahi ses ex-compagnons et a maintenant décidé d'organiser avec le policier ripou Ferruccio Anneda un casse qui lui permettra une fois pour toute de se retirer et d'ouvrir sa propre affaire.
    L'objectif des deux truands est le fourgon qui récolte les fonds d'un supermarché, et pour l'attaquer ils recrutent trois terroristes espagnols et deux ex-miliciens croates. Cinq désespérés prêts à tout qui se retrouvent pieds et poings liés à la merci de Pellegrini et Anedda. Et Giorgio Pellegrini ne se laissera arrêter par rien ni personne pour atteindre son objectif. Un final à suspens, un match à distance avec la mort qui conclut de manière surprenante l'adaptation en BD d'un des polars les plus durs des dernières années. Un portrait cynique du grand banditisme italien des années 90, où le terrorisme et la subversion se sont alliés avec le monde du crime. Un album dur et trépidant qui frappe le lecteur directement au coeur comme une balle !

empty