Biancarelli

  • Karmela Krimm était la jeune inspectrice la plus prometteuse de la police de Marseille. Mais elle a un jour accepté de porter le chapeau pour une opération qui a mal tourné. Karmela a perdu sa place et s'est reconvertie comme détective privée.

    Elle a aussi perdu ses idéaux. Mais dans les eaux troubles où elle navigue désormais, les idéaux sont un luxe dangereux.

  • Résolue à venger son frère, mutilé par des canailles sans foi ni loi, une jeune paysanne fait appel à un tueur à gages réputé pour sa sauvagerie. Ensemble, ils s'embarquent à travers les montagnes corses du XIXe siècle dans une bouleversante et sanguinaire épopée. Un puissant western mythologique où éclate la fantastique démesure de toutes les gestes guerrières de l'histoire humaine.

  • Comment prouver son innocence quand tout le monde vous prend pour un monstre ?

    Sydney, les années 1990. Abby et Rafael sont aux anges. Ils seront bientôt les parents d'une adorable petite fille. Mais suite à des complications, le bébé ne survit pas à l'accouchement, déclaré mort-né. Quelques années plus tard, c'est leur second enfant, Gavin, qui succombe d'un empoisonnement domestique... Et puisqu'un malheur n'arrive jamais seul, c'est Abby elle-même qui est rapidement accusée du meurtre de ses propres enfants. Emprisonnée, la jeune femme est au fond du gouffre. Heureusement, elle peut compter sur le soutien de Rafael, son compagnon, et surtout de Trugani, un avocat aborigène. Persuadé qu'elle est victime d'une malédiction, il va tout faire pour prouver son innocence.

    En mettant en scène ce drame familial, les auteurs mettent en avant le fait que dans chaque situation, si terrible soit-elle, il y aura toujours quelqu'un, un « ange gardien », pour veiller sur vous.

  • Toute ressemblance avec des personnes ou des situations existant ou ayant existé serait une drôle de coïncidence...

    Dans une ville de l'Est de la France, Sylvestre Ruppert-Levansky, un président de cours d'assises entame son dernier procès, là où justement il a démarré sa carrière. Tout lui rappelle Rachel son premier amour et surtout Mathilde, une serial killeuse manipulatrice et diabolique. Le vieux juge a une réputations sans tâche. On le dit tolérant et juste. Mais un policier surgi de ce passé demande à le voir. Tout n'est peut-être pas aussi limpide que le veut la légende de Sylvestre le si bon président...



    Dans un polar haletant, chabrolien et plein de surprises, Robert et Biancarelli réinventent le genre avec talent.

  • Murtoriu

    Marc Biancarelli

    Libraire intermittent et écrivain inaccompli dont la vie sentimentale est un fiasco, Marc-Antoine Cianfarani vit en reclus dans un hameau de la montagne corse, où il habite la maison familiale héritée de ses aïeux. Réfractaire à l'attitude de ses contemporains qui, sur la côte, rivalisent de compromissions pour assouvir un matérialisme dévorant, il ne tolère auprès de lui que deux vieux compagnons : Trajan, agriculteur passionné d'histoire et d'architecture, et Mansuetu, fruste berger infirme et taiseux, dernier représentant d'une civilisation ancestrale qu'a décimée la Première Guerre - prélude au chaos des temps présents qui voient se pervertir les violences les plus légitimes.

  • L'agent Leïla Sherad a rendez-vous avec un mystérieux vaisseau au coeur du mausolée : elle sait où et quand il sortira de distorsion, apportant avec lui les réponses qu'elle est chargée de communiquer au Capitaine. Guidée dans ce labyrinthe archéologique par un alien érudit, elle découvre que rien n'est laissé au hasard dans l'apparent chaos de la nécropole. Mais l'agent et son compagnon ne sont pas les premiers à comprendre enfin ce qui relie les tombes entre elles : évoluant pendant des millénaires à l'écart de toute autre forme de vie, un organisme végétal à l'appétit dévorant est prêt à s'étendre comme un cancer sur la nécropole et bien au-delà. Une plante qui pense, des morts qui parlent, et des révélations décisives :
    Une sixième mission qui sonne l'heure des premières réponses ! 8 agents, 8 missions, 8 reboots temporels pour découvrir la vérité et sauver l'Infinity 8 ! BD Ado-Adulte.

  • En 1629, les quelque deux cent cinquante rescapés du naufrage d'un navire de commerce néerlandais sont victimes du plus grand massacre du XVIIe siècle. De cet épisode sanguinaire Marc Biancarelli s'empare pour donner vie, corps et âme à des hommes contaminés par le Mal, qui corrompt ceux qui le touchent du doigt en un cercle vicieux interrogeant perpétuellement ses origines.

  • Grand Est est un road-movie qui démarre par un stage de conduite à l'automobile club de Metz. En le quittant, un père embarque son fils de huit ans pour une balade pleine de surprises dans un territoire post-industriel aux allures de Far west.
    Roman graphique sur ce qu'on laisse à nos enfants, en même temps que récit initiatique, on est saisi par l'humanité de l'histoire écrite par Denis Robert et par la puissance des images de Franck Biancarelli.
    On voyage ainsi porté par le rythme des conversations entre les personnages, leurs rencontres et les souvenirs. Comme s'il se jouait un peu de notre avenir à tous sur ces routes entre Hayange et Milwaukee.

  • Exceptionnelle est l'histoire de Ginette Cals, ce peintre âgée aujourd'hui de 94 ans qui n'a jamais montré son oeuvre, le gardant jalousement auprès d'elle sa vie durant. L'histoire de ses voyages (de l'Aveyron à la Corse, en passant par l'Espagne, l'Italie et les Grands Suds maghrébins), de ses inspirations (les rencontres humaines avec ses modèles), l'histoire aussi de sa conversion artistique en sculpteur...
    Tout converge pour dire l'inédit, le hors du commun.
    Enfant du xxe siècle, elle en a personnellement dominé les infl exions et les fractures (résistante, anticolonialiste, libertaire, féministe dans le coeur et les actes). Épousant les élans de liberté de l'Art de son temps, elle a conçu une oeuvre humaine et humaniste d'une exceptionnelle tenue...
    Chez Ginette Cals, chaque portrait est une porte ouverte sur l'âme humaine, chaque paysage une promesse d'envol, chaque dessin l'écriture poétique du vivant.
    Car c'est le livre d'une peintre, mais aussi celui d'un langage pictural de forme et de fond qui confi ne à la poésie, celui de la vie saisie et immortalisée qui triomphe face au temps qui passe. À 20 ans comme à 94, encore et toujours, laisser une trace...

  • Comment un homme très vieux, très malade et surtout très riche peut-il devenir immortel ? En greffant son cerveau dans le corps d'un jeune athlète poursuivi par la Mafia. Un formidable thriller d'anticipation au scénario hollywoodien proposé en un seul volume de 120 pages.

  • "Voici près de 25 ans que le Conseil d Etat, confronté à une judiciarisation croissante de la société, réfléchit aux modes alternatifs de règlement des différends afin de les pacifier et de rendre les justiciables davantage confiants en la justice administrative. Après avoir rappelé le contexte juridique et les enjeux d une telle impulsion, un bilan comparatif des pratiques du juge administratif et du juge judiciaire a permis de mesurer combien il est nécessaire et urgent de compléter la boîte à outils dont dispose le premier. Enfin, une ultime table ronde s est penchée sur la question cruciale : quelles réformes pour la juridiction administrative, et quels outils ? Des propositions concrètes et constructives ont été formulées."

  • 56 recettes au brocciu pour les gourmets et les gourmands. Un livre de cuisine corse riche d'une iconographie splendide

  • Voici le tome 1 de Dunk, la nouvelle série BD d'anticipation imaginée par le journaliste d'investigation Denis Robert et mise en images par Franck Biancarelli : une plongée tout à fait crédible dans une Europe ravagée par l'ultralibéralisme !

    Le premier épisode de Dunk se déroule en 2029. Un basketteur virtuose, pivot de son équipe, est agressé sur un parking après un match de légende. Commence alors un incroyable road-movie d'anticipation mêlant politique et neurosciences ? Denis Robert mettant à profit ses recherches récentes sur le fonctionnement du cerveau.

    1er volet de Dunk, une trilogie et un superbe thriller d'anticipation. Pour tous ceux qui ont aimé Limitless, Inception et XIII.

  • New York, 1934.
    Deux auteurs débutants de comics courent après le succès. Leur dernière création, « les aventures de SilverMan », se veut l'adaptation des incroyables péripéties que traverse, au même moment, à berlin, un jeune français du nom de Roman Guénodon. Celui-ce cherche à récupérer le « Livre des Destins », un ouvrage magique qui révèle son futur à quiconque le lit. Il est accompagné dans sa quête par la pétillante journaliste Agathe et par le fidèle Holdaway.
    Alors qu'un sortilège l'a métamorphosé en « SilverMan », notre héros va devoir affronter de monstrueuses créatures que le Prof. Von Faulhaber, un savant à la solde des Nazis, a créées pour dominer le Monde Libre.

  • Jeune garçon issu d'une famille aisée, Roman Guénodon éprouve pourtant quelques difficultés à briller en haute société et ce, au grand dam de son père. Sa seule échappatoire pour fuir ce monde qu'il ne comprend pas : plonger au coeur de romans d'aventures et suivre avec délectation les trépidations de ses héros...
    Un jour, alors qu'il parcourt les rayons d'une bibliothèque, un homme lui confie l'étrange "livre des destins" un livre rare sensé contenir la vie et le destin de celui qui le lira. Roman se lance alors tête baissée dans l'aventure qui s'offre enfin à lui !

  • L'édition 2B du quatrième tome de Galfalek capture le graphisme de Biancarelli, qui joue subtilement avec les ombres et les lumières, installant ainsi
    une atmosphère envoûtante, où se mêle tension, mystère et tragédie.
    Les scènes de batailles, parfaitement orchestrées, apportent une dimension épique, hommage direct aux maîtres de la BD classique, comme Hal Foster.

  • Puis un jour, peut-être, les fantômes de notre histoire se réveilleront, ou nous serons ces fantômes, et nous implorerons nos enfants de cesser l'esquive, nous leur demanderons d'allumer à nouveau les derniers feux sacrificiels, viendra peut-être ce jour où notre histoire rouvrira ses entrailles, et elle aura encore quelque chose à déclarer à la face du monde. Mais puisqu'en attendant, et en n'attendant plus rien, nous sommes les fils de la défaite, et puisqu'il ne nous est plus permis d'inscrire notre inspiration dans la grande oeuvre de la vie, soyons désormais d'étranges statues de sel figées dans l'éternel, soyons comme les pierres des temps anciens, des êtres pétrifiés dont il restera à déchiffrer le message.

  • La pièce Cuntruversa di Valdu Nieddu, portée par la troupe du Fiumorbu "I Stroncheghjetta", fut écrite en 2006 par Marcu Biancarelli. Si l'ensemble de l'oeuvre fut réalisé en langue corse, des scènes originales étaient également en français. Elle fut jouée à une quinzaine de reprises en 2006 et 2007. Nous la présentons ici en version bilingue.

    Toussaint, un écrivain corse, suit une thérapie chez son psychanalyste. A mesure que son discours se poursuit, tous les protagonistes apparaissent, qui sont en réalité l'incarnation de ses délires et de ses obsessions. En racontant ses névroses, Toussaint les met en scène, leur donne une réalité. En lieu et place de son récit, nous assistons à ses psychoses, jouées les unes après les autres. Les troubles de Toussaint sont en fait un mélange de névroses identitaires et existentielles : elles se nourrissent de racisme, de violence et de satyrisme. Le psy lui-même, qui lui propose du viagra plutôt qu'un remède, et qui s'amuse de ses histoires de cul plutôt que de lui venir en aide, est à l'image des déviances qui le taraudent : il n'est d'ailleurs pas interdit de penser que ce docteur est lui-même un des démons intérieurs de l'écrivain.
    Traduit du corse par Paul Desanti.

empty