Glenat

  • Suspense diabolique et humour noir !

    Joachim Overbeck, Maître Helvétius, Léonora Von Stock, Monsieur de Saint Loup... Ces personnages ont vécu à des périodes différentes du XIXe et du XXe siècle. Le lien entre eux est une étrange bague, qui offre à celui qui la porte la compagnie d'un esprit malin. Malin, pas dans le sens diabolique, mais futé ! Il fait le lien entre ses possesseurs, qui ont tous été des intellectuels hors du commun : l'un a construit un golem, un autre a soigné un prince grâce à la psychanalyse naissante...

    Première collaboration des désormais incontournables Hubert et Tanquerelle (ici accompagné au dessin par Benjamin Bachelier), Le Legs de l'Alchimiste est une série fantasque où les aventures ésotériques sont toujours liées aux sursauts de l'Histoire. Un bijou occulte injustement méconnu où l'on se délecte de tout : des personnages attachants, des dialogues savoureux servis par un dessin expressif, nerveux et sombre. À relire d'une traite, grâce à cette édition intégrale grand format !

  • La fin d'une malédiction... Dernier album d'une magnifique pentalogie !
    En dix ans, le prince a transformé l'Autriche en une démocratie parlementaire où il fait bon vivre. A sa mort, son ancien ministre félon est relâché et parvient à se faire élire à la présidence. A moitie sénile, l'homme laisse l'armée allemande occuper le pays ce qui inquiète ANNA et son mari le docteur ZACCHARIA. Influencé par ses amis, son beau-fils MATHIAS s'en prend aux biens des juifs qui commencent à ressentir les méfaits de l'occupant allemand. ZACCHARIA reprend la bague dans le tombeau du prince, rouvre le laboratoire d'HELVETIUS, espérant empêcher l'arrivée des heures sombres qu'il pressent. Sur ordre du führer, le mystérieux WERNER est chargé de récupérer la bague dont les pouvoirs inquiètent les nazis.
    Ce cinquième chapitre du Legs de l'alchimiste clôt de belle manière ce récit humaniste aux personnages attachants.

  • La demeure qui a abrité les plus secrètes expériences du fameux alchimiste Helvétius vient d'être achetée par un jeune homme qui ne craint nullement la réputation de son ancien propriétaire, le diable français ! Au contraire même, il s'intéresse lui aussi de très près à l'esprit humain, étant un psychanalyste reconnu ! Cette voie lui a d'ailleurs été soufflée par la démence d'un homme qui représentait un modèle pour lui : Joachim Overbeck. Et alors qu'on lui demande de soigner l'instabilité flagrante du jeune prince appelé à gouverner le pays, notre jeune médecin tombe sur le carnet de notes d'Helvétius Il nous replonge dans les dernières années durant lesquelles il habitait cette demeure en compagnie de Léonora Von Stock. Et c'est pendant ces dernières années qu'Helvétius côtoya notamment le prince d'alors, grand-père de l'actuel. Est-ce une coïncidence si la bague de Léonora se trouve désormais au doigt du jeune prince malade ? Après Tanquerelle (parti poursuivre des aventures bédéphiles avec Joann Sfar) c'est au tour de Benjamin Bachelier d'illustrer avec talent cette comédie dramatique à forte odeur de soufre.

empty