Alain Pontoppidan

  • Il n'existe que quatre espèces de cèdres de par le monde, toutes habitantes des régions montagneuses : le cèdre du liban, le cèdre de l'atlas, le cèdre aux longues branches souples qui pousse dans les montagnes de l'himalaya et le très précieux cèdre de chypre qui ne pousse nulle part ailleurs que dans cette minuscule république.
    Si vous êtes né entre le 14 et le 23 août, ou entre le 9 et le 18 février, le cèdre est votre arbre tutélaire selon le calendrier celtique à l'image de leur arbre, les natifs du cèdre sont des gens solides, dotés d'une grande force intérieure qui les fait triompher des obstacles.

  • Mélange subtil de force et d'élégance, de rigueur et de grâce, la silhouette du pin parasol semble née du pinceau habile d'un maître japonais.
    C'est l'un des plus beaux arbres méditerranéens. arbre colonisateur de terres ingrates et de dunes arides, c'est l'un des pins les plus résistants aux incendies et aux assauts de la chenille processionnaire. de son bois on fait les lambris de nos maisons, sa pigne est appréciée des gourmets. si vous êtes né entre le 24 août et le 2 septembre ou entre le 19 et le 29 février, le pin est votre arbre tutélaire, selon le calendrier celtique : un symbole de rigueur, d'indépendance et de liberté.

  • Le platane est un arbre imposant.
    Tout en lui est solide, large et majestueux : son houppier énorme, ses larges feuilles, un brin coriaces, son écorce mince qui se détache en fines plaques élégantes. arbre d'agrément dès l'antiquité, les légendes et les contes en font depuis toujours l'arbre des héros ou des rois du temps passé. aujourd'hui, le platane est l'un des plus beaux arbres qu'il soit donné d'admirer, quand il a poussé libre dans un parc ou au bord d'une rivière.
    Du platane à la robustesse légendaire, si aimable quand le soleil se fait brûlant, émanent aussi prestance et fierté.

  • Murier (le)

    Alain Pontoppidan

    Arbre emblématique de l'histoire de la soie, le mûrier symbolisa longtemps la prospérité des soyeux, et sa culture a périclité au fur et à mesure du déclin de cette industrie ; les vestiges de " l'arbre d'or " qui subsistent dans le midi de la france témoignent de ce passé flamboyant.
    Cependant, certaines espèces de mûrier ont connu bien d'autres destinations que la soierie : en cornouailles, le vin fabriqué avec les fruits du mûrier noir ; en chine, le papier destiné à la calligraphie ou à la peinture ; chez les indiens d'amérique, les arcs pour la chasse ; et le bois du mûrier est particulièrement mis en valeur dans de nombreux instruments de la musique populaire orientale. arbre d'or, mais aussi arbre de vie, "le mûrier est patience.
    Il faut du temps pour le découvrir. ".

  • Il n'y a de mélèzes que dans l'hémisphère nord, sur les' hautes montagnes et dans les étendues glacées.

    Cet arbre compte unie quinzaine d'espèces, toutes rustiques, qui ne craignent ni l'air glacial de sibérie ni les blizzards de l'alaska. cultiver le mélèze n'est pas facile, car il, refuse de pousser dans les forêts tirées au cordeau avec ses cousins, les sapins ou les épicéas. grâce au patient travail des forestiers, il existe aujourd'hui de superbes mélèzeins fort éloignés de leurs montagnes natales.
    Les usages du mélèze sont nombreux. robuste et élégant, il donne un bois dé grande valeur, qui résiste parfaitement aux intempéries. ce drôle de conifère qui perd ses aiguilles en hiver m'aura jamais le privilège d'être arbre de noël, mais à l'entrée de l'automne, quand il revêt son bel habit d'or, il mérite le titre de roi de la forêt.

  • Symbole de fécondité, protecteur des âmes des anciens lors de leur voyage dans l'au-delà, le figuier offre plusieurs fois l'an la douceur de ses fruits suaves.
    Le bassin méditerranéen est la terre d'élection de cet arbre aux longues branches souples, si fragiles que les egyptiens avaient dressé des singes pour faire la cueillette des figues, mais il ne dédaigne pas s'aventurer en bretagne et au nord de l'angleterre. si vous êtes né entre le 14 et le 23 juin ou entre le 12 et le 21 décembre, le figuier, symbole d'obligeance et de sensibilité, est votre arbre tutélaire.
    Le natif du figuier livre ses fruits délicats avec modestie et générosité.

  • Un bel herbier à confectionner et quatre livrets qui donnent une multitude d'informations sur près de 80 arbres. Chaque livret regroupe les arbres d'un certain environnement, ce qui permet à l'enfant d'emporter partout le livret adéquat en fonction du lieu de sa promenade. Les arbres de la ville et des parcs Les arbres des forêts Les arbres des campagnes Les arbres du Midi

  • Le greffage est une technique extraordinaire de multiplication végétative qui existe depuis plus de 2500 ans. Elle permet la reproduction de l'exacte variété désirée en évitant tout risque d'hybridation (contrairement au semis). Le greffage fait gagner beaucoup de temps et d'efforts car il n'est pas nécessaire de planter l'arbre et d'attendre sa production. En effet, le jardinier greffe la variété choisie pour son goût ou pour l'abondance de sa production sur des arbres porte-greffes sains et déjà bien adaptés au jardin et peu sujets aux maladies.
    Ainsi on peut reproduire sans risque la variété du poirier devenu trop vieux en le greffant sur un jeune cognassier, ou améliorer son petit verger aux fruits peu goûteux et même obtenir plusieurs variétés sur un même arbre ! Cette technique bien décrite dans ce livre à travers des pas à pas en images permet de se faire plaisir et de maintenir l'incroyable patrimoine de variétés fruitières obtenue au fil des siècles par de nombreux paysans.
    Pourquoi greffer ? Comment ça marche ? Quels outils utiliser ? Récolter les greffons et choisir le bon porte-greffe. Dans ce livre, toutes les techniques de greffage pas à pas et en images pour démarrer sa carrière de " greffeur-colporteur ". A vos greffoirs !

  • Un guide pour donner l'envie de récolter ses propres fruits, les manger directement sur l'arbre, savourer leur goût succulent et leur fraîcheur !
    Tout ce qu'il faut savoir pour entretenir les fruitiers en bio : plantation, conduite, soins, récolte, multiplication...
    La preuve que le mot « verger » n'est pas forcément synonyme de grand espace : une pelouse, un coin de potager, une haie à étoffer, une allée à délimiter, un mur à habiller suffisent pour faire pousser quelques arbres ou arbustes fruitiers.
    22 espèces décrites par le menu, avec pour chacune des précisions concernant leur conduite spécifique, leurs maladies et ravageurs (et comment y remédier !), et bien sûr un choix de variétés.
    La découverte d'espèces plus rares ou peu connues.
    Des réponses à des questions qui émergent actuellement, avec un chapitre consacrée à la restauration d'un verger ancien, et un autre consacré à la conduite d'un verger urbain.
    De nombreuses photos et dessins techniques pour illustrer le propos.

    Récolter ses propres fruits, les manger directement sur l'arbre, savourer leur goût succulent et leur fraîcheur...
    C'est un privilège accessible à tous, moyennant un petit bout de pelouse disponible, un coin de potager vacant, une haie à étoffer, une allée à délimiter, un mur à habiller... Chacun peut facilement installer quelques arbres ou arbustes fruitiers et avoir ainsi « son » verger, qui n'est nullement réservé aux possesseurs de grands espaces.

  • Les plantes ne sont pas toujours aussi inoffensives qu'elles en ont l'air : les unes griffent, les autres dégagent une odeur insupportable, d'autres encore brûlent ou ne vous lâchent plus ! Ce livre documentaire, écrit par deux passionnés du règne végétal, traite avec sérieux et humour de ces plantes aux vertus si désagréables pour nous mais qui leur permettent de se défendre et ainsi de survivre. Regroupées par type de comportement ou d'adaptation (mauvaise odeur, sécrétion collante ou baveuse et autres armes tranchantes...), près de trente espèces de plantes sont décrites de façon détaillée.

  • Debout près des maisons, les pieds dans la rocaille et la cime tendue vers les étoiles, les cyprès à la sombre ramure arriment fièrement le Midi dans son ciel. Plantés tout droit, dans l'air vibrant, ils chantent de toutes leurs cigales l'ivresse d'un éternel juillet, et quand on les rencontre, immobiles et silencieux, au bord des tombes, c'est qu'ils bercent dans leurs bras de verdure les peines des vivants.
    Bien campés sur leur socle, puissamment racinés, ils savent calmer le mistral qui déboule en sifflant le long de la vallée du Rhône. Ils savent aussi orner les parcs, les beaux jardins de roses d'Orient, et bien des paysages de Toscane, de Turquie ou de Grèce doivent au cyprès si simple une bonne part de leur inimitable charme.

  • Envie de parcourir le monde à la découverte des forêts, des arbres qui y poussent et des animaux qui les habitent ? La Route des forêts nous y emmène. Il suffit de se laisser transporter.

  • votre jardin est superbe et votre potager prolifique, mais où sont les fruits succulents du jardin de votre enfance ? et pourquoi vos fruitiers sont-ils parfois décevants ? suivez les conseils d'alain pontoppidan et vous réaliserez le "jardin de fruits" dont vous rêvez.
    dans cet ouvrage, très illustré, l'auteur fournit toutes les informations pour bien choisir et installer vos fruitiers, en fonction de la taille du jardin mais aussi de la nature de son sol, de sa situation géoclimatique,
    de son ensoleillement.
    il décrit aussi comment les entretenir au quotidien : prévenir ou guérir les maladies, les attaques de ravageurs, tailler... et comment les multiplier : greffage, bouturage, semis... vous y découvrirez des portraits d'arbres et arbustes avec tous les conseils de culture. des familiers comme l'abricotier, le poirier, le groseillier... et d'autres à redécouvrir, tels l'actinidia, le néflier, le myrtillier...

  • Le petit bois qui entourait jadis un château oublié était devenu une épaisse forêt et l'on murmurait qu'un sort avait jeté sur ses arbres.
    Personne ne s'aventurait plus à troubler le silence de la forêt muette et il était interdit de franchir la porte des erables qui en gardait l'accès. depuis la fenêtre de sa chambre, nils apercevait leurs cimes et rêvait de s'en approcher pour essayer de percer le mystère de ce lieu.

empty