YANNICK

  • Tous aux abris : revoilà Hercule ! Après avoir fait les beaux jours de "Pif Gadget", et s'être offert une seconde jeunesse en dessin animé, l'inénarrable chat créé par Arnal et repris par Yannick est de retour sur les planches... de BD bien entendu ! Et ce n'est pas triste, n'en déplaise au gardien du square qui subit inexorablement les facéties de notre héros, avant de conclure immanquablement par un "Bazar de Grumlot !" retentissant. Des jurons comme celui là, il n'y a qu'Hercule pour les inspirer !

  • Hercule t.2 ; ras l'képi

    Yannick

    • Bamboo
    • 4 Juin 2002

    Après avoir fait les beaux jours de Pif Gadget, et s'être offert une seconde jeunesse en dessin animé, l'inénarrable chat créé par Arnal et repris par Yannick est de retour sur les planches... de BD bien entendu !



    Et ce n'est pas triste, n'en déplaise au gardien du square qui subit inexorablement les facéties de notre héros, avant de conclure immanquablement par un etamp;ldquo;Bazar de Grumlot !etamp;rdquo; retentissant. Des jurons comme celui là, il n'y a qu'Hercule pour les inspirer !

  • Après avoir fait les beaux jours de Pif Gadget, et s'être offert une seconde jeunesse en dessin animé, l'inénarrable chat créé par Arnal et repris par Yannick est de retour sur les planches... de BD bien entendu !



    Et ce n'est pas triste, n'en déplaise au gardien du square qui subit inexorablement les facéties de notre héros, avant de conclure immanquablement par un etamp;ldquo;Bazar de Grumlot !etamp;rdquo; retentissant. Des jurons comme celui là, il n'y a qu'Hercule pour les inspirer !

  • Le procès des attentats de janvier 2015 contre Charlie Hebdo, une policière à Montrouge et l'Hyper Cacher s'étend du 2 septembre au 10 novembre pour juger quatorze accusés.

    Yannick Haenel et François Boucq suivent chaque jour les audiences pour rendre compte, en textes et en dessins, de l'importance de ce procès.

  • " Vers 15 ans, j'ai rencontré l'objet de mon désir. C'était dans un livre consacré à la peinture italienne : une femme vêtue d'un corsage blanc se dressait sur un fond noir ; elle avait des boucles châtain clair, les sourcils froncés et de beaux seins moulés dans la transparence d'une étoffe." Ainsi commence ce récit d'apprentissage : parla contemplation de Judith décapitant Holopherne. Plongeant dans la vie terrible et passionnée du Caravage, Yannick Haenel enquête.
    Comment cet artiste génial peignait-il ? Que cherchait-il à travers ces scènes de crime, ces têtes coupées, cette couleur noire qui envahit peu à peu tous ses tableaux ? Parcourant l'Italie de la fin du XVIe siècle, ravagée par la peste, l'auteur s'applique à chercher dans les détails des tableaux une vérité sacrée, dont il nous livre la clé.

  • Les simples

    Yannick Grannec

    1584, en Provence. L'abbaye Notre-Dame du Loup est un havre de paix pour la petite communauté de bénédictines qui y mène une existence vouée à Dieu et à soulager les douleurs de Ses enfants. Ces religieuses doivent leur indépendance inhabituelle à la faveur d'un roi, et leur autonomie au don de leur doyenne, une herboriste dont certaines préparations de simples sont prisées jusqu'à la Cour.
    Le nouvel évêque de Vence compte bien s'accaparer cette manne financière. Il dépêche deux vicaires dévoués pour inspecter l'abbaye. À charge pour eux d'y trouver matière à scandale ou, à défaut, d'en provoquer un. Mais l'évêque, vite dépassé par ses propres intrigues, va allumer un brasier dont il est loin d'imaginer l'ampleur. Il aurait dû savoir que, lorsqu'on lui entrouvre la porte, le diable se sent partout chez lui...

    Ajouter au panier
    En stock
  • Jean a écrit un énorme scénario sur la vie de Melville, que seul Michael Cimino, le réalisateur maudit de Voyage au bout de l'enfer, pourrait réaliser. Tout en cherchant à le rencontrer, Jean se lance dans une quête hallucinée : celle de la vérité qui scintillerait entre cinéma et littérature. S'ensuit une série d'aventures aussi cocasses que flamboyantes entre Paris, New York, Colmar et un lac en Italie.

    «En gros, le bilan n'était pas fameux : j'avais quarante-neuf ans, je vivais reclus dans un studio de vingt mètres carrés et passais mes journées à regarder des films en buvant de l'alcool. Bien sûr, je me consacrais à une tâche qui me semblait essentielle, quasi sacrée, ce genre d'activité qui nécessite qu'on vive sans se soucier de la réussite sociale ; mais même avec beaucoup d'indulgence, rien ne distinguait cet héroïsme de la vie pathétique du looser.»

    Ajouter au panier
    En stock
  • Parce que l'histoire a longtemps été écrite par et pour les hommes, sa dimension féminine a été négligée. Si l'histoire des femmes, née dans la décennie 1970, les a montrées actrices du passé, si l'histoire du genre a mis l'accent sur la construction culturelle et politique de la différence des sexes, la spécificité féminine de l'Histoire n'a pas été interrogée : existe-t-il en France un temps de l'action des femmes dont la prise en compte ferait surgir une autre chronologie ? Les faits le disent : le peuple-femme, s'affichant tel, avec ses propres revendications et gestes, fait irruption sur la scène révolutionnaire le 5 octobre 1789, en marchant sur Versailles. Nos contemporaines l'affirment : interrogées sur l'événement pour elles le plus important du XXe siècle, elles ont massivement répondu "la contraception et la liberté d'avortement" (1975), quand les hommes applaudissaient à la conquête spatiale. Identifier une histoire féminine de la France révèle que les femmes l'appréhendent autrement que les hommes, de là où elles sont, de là où on leur permet d'être, de là où elles osent être... Cette entreprise ambitionne de leur redonner vie, et donc de leur rendre, autant que faire se peut, le geste, la parole et l'action.

  • Nous partons d'un fait divers : un soir de 2017, à Paris, un tigre échappé de sa cage est abattu dans la rue, près du pont du Garigliano. Deux ans plus tard, le narrateur, lecteur de Modiano et de Sebald, recherche les passages des tigres dans la capitale et retrouve leurs traces pour écrire cette Constellation, à travers la peinture de Monory, du Douanier Rousseau, ou de Delacroix, les musées qui exhibent leurs trophées, comme cette tigresse sur le dos d'un éléphant au fond d'une galerie du Muséum du Jardin des Plantes.

    En relisant les récits des chasses coloniales de Rousselet, des princes d'Orléans ou de Clemenceau, en cheminant à l'écoute des rugissements du tigre, Yannick Le Marec porte un regard nouveau sur le grand massacre des animaux, qui résonne avec l'actualité des luttes contre l'enfermement des animaux sauvages et la disparition des grands mammifères. Il apporte sa pierre aux débats sur l'héritage colonial. Le tout avec une grâce singulière qui est celle des écrivains.

  • Trois petites histoires drôles en BD pour découvrir la lecture.

    C'est l'anniversaire de Zora... et Ding-Dong l'a complètement oublié ! Heureusement, le petit garçon réserve quelques surprises à son amie.

    Les Premières Lectures niveau 1 accompagnent les enfants dès le début du CP, avec :
    - Une vraie aventure, en peu de mots, pour faire ses premiers pas de lecteurs en confiance.
    - Un petit dico pour enrichir son vocabulaire.
    - Des bonus pédagogiques et ludiques pour prolonger la lecture en s'amusant.

  • Trois petites histoires drôles en BD pour découvrir la lecture.

    Zora et Ding-Dong ne sont pas à court d'idée lorsqu'il s'agit de s'amuser à la récréation. Bêtises et cache-cache tigre sont au programme !

    Les Premières Lectures niveau 1 accompagnent les enfants dès le début du CP, avec :
    - Une vraie aventure, en peu de mots, pour faire ses premiers pas de lecteurs en confiance.
    - Un petit dico pour enrichir son vocabulaire.
    - Des bonus pédagogiques et ludiques pour prolonger la lecture en s'amusant.

  • À Paris, de nos jours, on suit les pas d'une jeune femme solitaire, sauvage et un peu paumée. Depuis son enfance, elle pratique la seule activité pour laquelle elle est incroyablement douée : Linn est une voleuse ! Pour tromper l'ennui, elle cambriole des musées ou des hôtels particuliers et s'empare, au profit de collectionneurs peu scrupuleux, de reliques ou d'objets d'arts de grande valeur. Son dernier coup de maître : elle a dérobé pour le compte du sulfureux Argonovitch un bijou d'une valeur inestimable : le médaillon du Dieu Aton dont aucune representation n'existait à ce jour.
    En essayant d'échapper à la propriétaire du joyau, Linn traverse une porte et se trouve projetée dans un Paris parallèle, moyenâgeux et menaçant, dans leque l'Histoire ne s'est pas déroulée de la même façon...
    Stephen Desberg - scénariste du Scorpion, du Jardin des désirs, de I.R.$ ou encore de l'Etoile du désert - et Yannick Corboz, le dessinateur surdoué de l'Assassin qu'elle mérite ont réalisé une grande bande dessinée au croisement de trois genres : L'Histoire, le polar et la Fantasy.

  • Réviser l'essentiel du programme, au rythme des vacances, et être prêt pour la rentrée ! Des exercices dans toutes les matières, des Bilans / Jeux, des pages Escape Game. Un aide-mémoire et des corrigés détachables

  • Lorsque le maître rend le contrôle d'histoire géo, c'est la surprise : Tom a une meilleure note que ses copains ! Bizarre, d'habitude, c'est loin d'être le plus fort... Tom l'avoue à ses copains : il a triché ! Les réactions des Inséparables varient, et le petit groupe est divisé. Si Lucas est scandalisé, Aminata est plutôt convaincue, et décide de s'y mettre aussi. Mais pas de chance, elle se fait prendre la main dans le sac.
    Ensemble, la bande d'amis va comprendre que la triche, ça n'est pas très drôle, surtout entre copains. Tom décide donc d'avouer ses fautes au maître. A présent, il a compris : on va à l'école pour apprendre, et se tromper, ça fait partie du jeu.

    Ajouter au panier
    En stock
  • Papillon noir est un monologue féminin. Je l'ai écrit à la demande d'un compositeur, Yann Robin, afin qu'il soit joué sur scène. C'est donc le texte d'un petit opéra - un monodrame -, qui a été créé au Théâtre de la Criée, à Marseille ; qui sera joué le 21 mars à la Biennale des musiques exploratoires de Lyon ; puis sera à l'affiche de l'Opéra de Rennes durant la saison 2020-2021 (dans une mise en scène d'Arthur Nauzyciel). Mais c'est aussi un texte qui se lit sans musique, comme un petit roman intérieur. Écrit dans le souffle d'une voix qui peu à peu se fragmente, il tente de rassembler ce qui peut se dire d'une vie. Il y a l'extase qui allume les désirs ; il y a les coups de foudre et les accidents ; toutes les fontaines où l'on s'abreuve : l'amour, la douleur et l'absolu ; il y a un ange qui s'absente sur une fresque italienne ; le désir de vivre plus et la hantise de perdre sa vie. Papillon noir est un objet littéraire sans genre, peut-être du « théâtre » finalement - proche en cela des dernières pièces de Beckett, dont le format épuré m'a influencé. Mais il poursuit une quête que j'ai commencée avec la dernière partie de Jan Karski, qui était déjà un monologue nocturne, torrentiel, illuminé, où tentait de se creuser cette chose impossible à représenter, mais que la littérature cherche pourtant à éclairer : l'instant de la mort. Ici, cet instant se déploie comme un débordement de parole, comme un feu où crépitent les lueurs du secret. Y. H.

  • Jean Dorseuil a quinze ans quand il est envoyé dans un pensionnat militaire, le Prytanée de La Flèche. Il y découvre la camaraderie avec Frémiot, Rival, Tanguy, mais aussi la promiscuité grossière, la comédie des rapports de force, la violence absurde du règlement. Il s'en détourne, s'enferme la nuit dans la bibliothèque, et la devise de Descartes - ancien pensionnaire du Prytanée - devient la sienne : «Je m'avance masqué».

    Ajouter au panier
    En stock
  • C'est quoi le numérique ? Mon écran est-il une fenêtre sur le monde ? Comment surfer en toute tranquillité ? Puis-je tout dire sur les réseaux sociaux ? Entre dans le monde virtuel sans perdre le contact avec la réalité.

    Tu découvriras que le numérique a envahi nos vies en très peu de temps ; tu voyageras où tu veux sur Terre sans bouger de ton fauteuil ; tu apprendras les gestes qui sauvent sur la Toile ; tu sauras te comporter comme il faut sur tes réseaux sociaux préférés.

    Dans la partie activités, ne reste plus passif derrière ton écran :
    - en fabriquant ton vidéoprojecteur ;
    - en créant des mots de passe incassables ;
    - en organisant ton temps deva

  • Jan Karski

    Yannick Haenel

    Jan Karski est un messager de la résistance polonaise.
    En 1942, il entre dans le ghetto de Varsovie, puis essaie d'alerter le monde sur le sort de la Pologne et l'extermination des Juifs d'Europe. Pourquoi Jan Karski n'a-t-il pas été écouté ? Que s'est-il passé, à Washington, en 1943, lors de son entretien avec le président Roosevelt ? Qu'est-ce que Jan Karski veut dire lorsqu'il déclare : " Je suis un catholique juif " ? Ce livre, avec les moyens du documentaire, puis de la fiction, interroge le destin de cet homme exceptionnel, dont l'existence modifie l'histoire du XXe siècle.

    Ajouter au panier
    En stock
  • En juillet 2019, Yannick Billard, son épouse Marie-Hélène et leurs trois enfants, Simon, Coline et Amandine, quittent Chambéry pour un fabuleux voyage à vélo qui les conduira, par les cols pyrénéens, les montagnes de l'Atlas et le désert de Mauritanie, jusqu'à Bignona, en Casamance. Plus de 7 000 kilomètres séparent la famille de son objectif ; en perspective, six mois de pédalage intense, de rencontres et d'émerveillement.
    Sur les traces des pionniers de l'Aéropostale, avec Le Petit Prince comme fil conducteur, l'aventure familiale prend un sens qui dépasse la simple prouesse physique : partir à la rencontre d'hommes et de femmes qui s'efforcent de rendre l'humanité plus solidaire.

  • Alice s'est fait plein d'amis dans sa nouvelle école à la campagne.

    Aujourd'hui, son amie Capucine vient goûter à la maison. Les filles préparent la table et Madame Bodot, la vieille voisine un peu extravagante, apporte le gâteau, une tarte à la rhubarbe de son jardin. « C'est vrai que vous êtes végétarienne, Madame Bodot ? » demande Capucine. « Oui, bien sûr, comme Alice et son papa d'ailleurs. » Voilà le cadre posé de cette nouvelle aventure d'Alice Toutenfleur, une jeune fille bien de notre époque. Dégourdie, curieuse et indépendante, elle va découvrir, au fil des albums de cette nouvelle série, des thèmes environnementaux d'actualité, tels que la biodiversité, le végétarisme, le rapport aux animaux...
    Le tout sous la plume et le pinceau plein d'humour et de délicatesse de François Quéméré, dont ce sont les premières publications jeunesse.
    Bienvenue dans l'univers naturel d'Alice !

  • À la fin de l'été, Alice déménage à la campagne dans une maison neuve avec un grand terrain nu, un peu à l'écart du village de Fontaine. D'un côté, habite Madame Bodot, une vieille dame un peu extravagante qui a pour animal de compagnie un canard nommé Gédéon. De l'autre côté, en traversant le chemin, on est chez Pépé Martin, le papa de Papa.
    Voilà le cadre posé des aventures d'Alice Toutenfleur, une jeune fille bien de notre époque. Dégourdie, curieuse et indépendante, elle va découvrir, au fil des albums de cette nouvelle série, des thèmes environnementaux d'actualité, tels que la biodiversité, le végétarisme, le rapport aux animaux... Le tout sous la plume et le pinceau plein d'humour et de délicatesse de François Quéméré, dont ce sont les premières publications jeunesse.
    Bienvenue dans l'univers naturel d'Alice !

  • Voulez-vous découvrir...
    Comment James Bond est devenu 007 ?
    Où se trouvait le premier siège de la CIA, une information si secrète que même le président des États-Unis n'y avait pas accès ?
    Le type de gadgets et d'outils de surveillance qu'utilisent les agences de renseignement ?
    Ce que les chiens, les pigeons, les poissons ou les libellules ont à voir avec l'espionnage ?
    Comment devenir un.e espion.ne vous-même ?
    Écrit par un journaliste expert en sécurité, un livre qui lève le voile sur les services secrets, les animaux espions, les armes et les gadgets, les missions internationales, le cyberespionnage et bien plus encore !

empty